Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 282
Invisible : 0
Total : 285
· Tartignole · SHElene
Équipe de gestion
· In Poésie
13141 membres inscrits

Montréal: 28 mars 12:57:06
Paris: 28 mars 17:57:06
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Acrostiches :: L'espoir Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
229 poèmes Liste
4157 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 30 déc 2004 à 07:54 Citer     Aller en bas de page


L'ivraie vient étouffer les pousses si fragiles,
Usurpant la sève qui coule, là, docile,
M'insufflant le poison pour briser tout envol,
Il ne me reste rien qu'un morceau d'âme folle
Et les serres du doute lacérant mon esprit.
Ruinée de mes rêves, délestée de mon jour,
Errante dans l'ombre, sans forme ni contours.

Désespoir, tu rodes, tel un loup affamé,
Assoiffé de pouvoir sur ce corps malfamé.
Nuit couleur d'abîme, tu seras mon manteau
Serti de tous ces maux qui me blessent la peau.

Las, qui peut entendre ce que je tais encore ?
Avilie à mes sens, j'en oublie tous mes torts.

Nul ne voit d'étoile, s'il ne lève ses yeux.
Une force me pousse à contempler les cieux,
Instillant mon être de la source féconde,
Touchant la lumière qui tombe sur le monde.


Décembre 2004

 
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
229 poèmes Liste
4157 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 6 jan 2005 à 09:47 Citer     Aller en bas de page

Merci Andro, sans toi, je me serais sentie un peu seule par ici

 
Meli221


Pour vivre heureux vivons cachés
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
66 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2004
Dernière connexion
11 février 2016
  Publié: 8 jan 2005 à 05:49 Citer     Aller en bas de page

C'est vrai, il est vraiment magnifique. Les mots sonnent telllement justes...
Bravo.

  Mélina
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
229 poèmes Liste
4157 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 8 jan 2005 à 07:28 Citer     Aller en bas de page

Merci de ton passage Melili...

Et bon amusement parmis nous.



Myo

 
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
5968 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
19 décembre 2018
  Publié: 14 mai 2005 à 14:49 Citer     Aller en bas de page

L'espoir, une lumière dans la nuit!

J'ai aimé ma lecture!

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
5968 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
19 décembre 2018
  Publié: 10 jan 2006 à 08:20 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Tante Myo,
je reviens lire cet acrostiche sur l'espoir. Toi qui en étais emplie et qui en déversait à travers chaque vers. Voilà la fin de 2005 qui t'a assombrie.
Je voudrais te souhaiter en cette nouvelle année 2006, tous mes meilleurs voeux, c'est à dire la Santé, plus que l'espoir mais l'Espérance et la Sagesse. Puisse le Saint-Père t'entendre, puisses-tu ne pas l'oublier!

Sincèrement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
229 poèmes Liste
4157 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 13 jan 2006 à 15:01 Citer     Aller en bas de page

Yvano .... ne t'inquiéte pas, l'espoir n'est pas mort .... et je poursuis ma route.

Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort ...

J'ai perdu un peu le goût de ce forum mais si tu désires me lire encore... il suffit de te rendre sur mon site perso .

A mon tour je te souhaite une année 2006 positive et semée de mulitiple petites joies... car c'est là le chemin du bonheur.

Je t'embrasse, prends soin de toi.

Myo

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20742 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 3 oct 2008 à 16:29 Citer     Aller en bas de page

L'espoir est revenu j'espère, il persiste toujours on dit...





(Il fait partie des meilleurs acrostiches que j'ai lus)

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Georges Ioannitis Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
136 poèmes Liste
957 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
28 mars
  Publié: 1er nov 2018 à 14:06 Citer     Aller en bas de page

L'acrostiche est un exercice des plus périlleux en poésie, celui-ci est accompli de main de maître. G.I

 
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
229 poèmes Liste
4157 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 2 nov 2018 à 14:58 Citer     Aller en bas de page

Merci Georges,

Un écrit qui date .... c'est gentil de l'avoir un peu dépoussiéré

Amitié

Myo

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2477
Réponses: 9
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0465] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.