Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 279
Invisible : 0
Total : 279
12981 membres inscrits

Montréal: 23 juin 19:18:12
Paris: 24 juin 01:18:12
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Citations personnelles :: Création et muse Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Chrys Freux


Aussi longtemps que tu croiras en l'espoir, il y en aura toujours au moins en toi.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
337 commentaires
Membre depuis
8 août 2017
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 14 févr à 15:25 Citer     Aller en bas de page

Quel est le plus admirable entre l’œuvre d'art d'un(e) artiste et sa source d'inspiration ?


[Du crépuscule à la nuit]

  La liberté totale, avec le respect pour seule limite.
Chrys Freux


Aussi longtemps que tu croiras en l'espoir, il y en aura toujours au moins en toi.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
337 commentaires
Membre depuis
8 août 2017
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 15 févr à 11:32 Citer     Aller en bas de page

Sans vouloir te vexer, je pense qu'il existe quand même des tableaux plus beaux que celui-là.

Le talent peut aussi être admirable.

  La liberté totale, avec le respect pour seule limite.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
388 poèmes Liste
20479 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 16 févr à 14:20 Citer     Aller en bas de page

Il est certain que ce tableau me rebute, le pain, le fromage et le vin ça va, mais ce pauvre lièvre me fait mal au coeur. Sinistre peinture. Certes, la cruauté a inspiré bien des "artistes", mais ce n'est pas de l'art.
ODE 31 - 17

  OM
Chrys Freux


Aussi longtemps que tu croiras en l'espoir, il y en aura toujours au moins en toi.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
337 commentaires
Membre depuis
8 août 2017
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 18 févr à 07:16 Citer     Aller en bas de page

Je suis plutôt d'accord avec toi ODE 31 - 17. Cependant, et fort malheureusement, c'est bien souvent ce qu'on appelle inhumain qui différencie les hommes du reste du monde vivant ...

  La liberté totale, avec le respect pour seule limite.
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
196 poèmes Liste
6281 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 20 févr à 03:58 Citer     Aller en bas de page

c'est de pouvoir dire...
Quel est le plus admirable entre l’œuvre d'art d'un(e) artiste
la perfection... oh ça devrait suffire.
et sa source d'inspiration ? l'impatience... ça va encore durer longtemps.
des perceptions que les consommations n'ont pas la chance de pouvoir partager. vu le lièvre... c'est à demi râble.

 
Chrys Freux


Aussi longtemps que tu croiras en l'espoir, il y en aura toujours au moins en toi.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
337 commentaires
Membre depuis
8 août 2017
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 20 févr à 16:22 Citer     Aller en bas de page

Encore une fois, tu me donnes un avis très intéressant samamuse !

Personnellement, je ne crois pas en la perfection et surtout pas comme définition de la beauté. Sinon, je peux t'affirmer que je suis quelqu'un de très patient. Je dois dire aussi que j'ai une grande capacité à m'auto-distraire.

  La liberté totale, avec le respect pour seule limite.
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
196 poèmes Liste
6281 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 21 févr à 05:36 Citer     Aller en bas de page

la perfection est une perception tout à fait relative à la liberté de savoir dire stop
c'est un calvaire que je fais vivre aux apprentis de mon coiffeur quand ils sont sujets à me demander: "est-ce que ça vous plait ?" et que ma réponse est: "c'est votre œuvre, c'est à vous de savoir ou de décider, qu'à ce stade, à vous, ça vous plait"
de toutes façons, le temps réparera les imperfections
quant à la patience... que répondez vous aux enfants qui disent... "c'est encore loin ?"

 
Chrys Freux


Aussi longtemps que tu croiras en l'espoir, il y en aura toujours au moins en toi.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
337 commentaires
Membre depuis
8 août 2017
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 21 févr à 07:15 Citer     Aller en bas de page

Je ne considère pas non plus que la perfection et la liberté soit liée. Et je ne dis pas ça juste pour te contredire. Disons que je n'apprécie pas beaucoup l'idée de la perfection en tant que telle.

Pour ce qui est des enfants, je n'en ai pas encore. Mais je pense que je dirais que c'est moins loin que tout à l'heure.

  La liberté totale, avec le respect pour seule limite.
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
196 poèmes Liste
6281 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 22 févr à 03:30 Citer     Aller en bas de page

oh ce n'est pas suffisant... ils sont souvent des acouphènes.
parce que nous ne savons pas leur donner des sensibilités d'horizon... "oui, mais c'est juste après"... ça marche.
oh la perfection... celle vu par les autres, ou pour se sentir bien soi-même ? c'est l'état qui précède les points de vue.
j'ai mis 50 ans pour en percevoir les probabilités.
alors tu vois, ça va venir.

 
Chrys Freux


Aussi longtemps que tu croiras en l'espoir, il y en aura toujours au moins en toi.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
337 commentaires
Membre depuis
8 août 2017
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 22 févr à 08:53 Citer     Aller en bas de page

Seule la chevêche d'Athéna est parfaite.

Après l'horizon, j'aime bien cette idée.

  La liberté totale, avec le respect pour seule limite.
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
196 poèmes Liste
6281 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 25 févr à 04:21 Citer     Aller en bas de page

sache qu'en tant que designer... j'ai toutes ma vie été confronté à mettre en valeurs mes enfants de sauvegardes souvent appelées "perfections" ne serait-ce que quelques secondes.
un exemple ? j'ai récupéré le feu d'un éclair d'orage. chaque évolution a son coût, j'ai du l'entretenir avec du bois (sec) une étincelle entre deux silex, a reproduit la même chose, il me fallait toujours l'entretenir. en jouant avec des buchettes, par accident, un bout a été enrobé de substances, qui une fois frottées sur support de hasard, a reproduit la perfection, j'ai dû encore l'entretenir. par curiosité, un liquide noir, entretenait la perfection à ma place. j'ai réduit cette perfection pour la rendre portative, elle finissait par mourir. puis des réserves de curiosités me remplaçant, gaz, essences, électricité, lasers, et ce que tu ne connais pas encore, avaient aussi leurs couts, il ont appelé cela le commerce. alors tu vois, certaines notions de la perfection. ose dire que les perfections n'existent pas... alors tu nies ce que tu es.

 
Chrys Freux


Aussi longtemps que tu croiras en l'espoir, il y en aura toujours au moins en toi.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
337 commentaires
Membre depuis
8 août 2017
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 25 févr à 06:40 Citer     Aller en bas de page

A chacun son point de vue. Chacun est libre de nommer cela comme il le veut. Personnellement, je dirais plutôt la lumière ou la vie que la perfection.

  La liberté totale, avec le respect pour seule limite.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 235
Réponses: 11
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0333] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.