Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 362
Invisible : 1
Total : 365
· lipe · Jean-Louis
12920 membres inscrits

Montréal: 18 oct 03:19:17
Paris: 18 oct 09:19:17
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Il était une fois. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ossette


Blob Blob
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
140 poèmes Liste
1230 commentaires
Membre depuis
24 juin 2008
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 10 août à 14:40
Modifié:  11 août à 08:55 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Il était une fois dans un lointain royaume
un homme et une femme qui s'aimaient tendrement.
De pique-niques en ballade, d'amour et rigolade,
ils vivaient tranquill'ment, unis par la passion.

Un jour vint un enfant, puis deux, puis trois, puis quatre,
une joyeuse famille qui plus tard s’agrandit.
Et les années passèrent, tous heureux, bienheureux,
mais dans le ciel au loin, se faisait un orage.

La sorcière Vieillesse, habité par sa haine,
jeta sur la douce femme une malédiction.

"Toi la femme heureuse, amoureuse et si douce,
chaque jour qui passera, ta mémoire tu perdras.
Cette malédiction ne s’arrêtera pas,
avant que total'ment disparue tu ne sois."

Alors vinrent des jours de douleurs et colères,
où la douce femme aimée se perdit peu à peu.
Jusqu'à finalement de la terre disparaître,
plongeant tout le royaume dans l'étau de l'hiver.

Mais comme toutes les saisons, même l'hiver un jour passe,
le vent poussera loin la pluie et les nuages, ramenant le soleil.
Viendra pour toi un jour, une libération, sous la forme d'une fée,
ou d'une bonne marraine.

Elle, elle t'apportera toutes les joies possibles,
au doux prénom "d'Oublie" elle te répondra
.


  ZZ
Brin d'harmonie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
406 commentaires
Membre depuis
15 juin
Dernière connexion
7 septembre
  Publié: 10 août à 15:41 Citer     Aller en bas de page

La partie qui m'a touché, j'ai de suite pensé à Alzheimer, terrible lors d'un pareil Bonheur :

Il était une fois dans un lointain royaume
un homme et une femme qui s'aimaient tendrement.
De pic-nic en ballade, d'amour et rigolade,
ils vivaient tranquill'ment, unis par la passion.

Un jour vint un enfants, puis deux, puis trois, puis quatres,
une joyeuse famille qui plus tard s'aggrandit.
Et les années passèrent, tous heureux, bienheureux,
mais dans le ciel au loin, se faisait un orage.

La sorcière Vieillesse, habité par sa haine,
jeta sur la douce femme une malédiction.

"Toi la femme heureuse, amoureuse et si douce,
chaque jour qui passera, ta mémoire tu perdras.
Cette malédiction ne s'arretera pas,
avant que total'ment disparue tu ne sois."



Un très beau partage, merci.



 
Ossette


Blob Blob
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
140 poèmes Liste
1230 commentaires
Membre depuis
24 juin 2008
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 10 août à 16:30 Citer     Aller en bas de page

Brin d'harmonie,

Il s'agit en effet d'une évocation de cette maladie, sous une forme légèrement plus romancée que la malheureuse réalité...

Heureuse de t'avoir touchée, même si j'en suis aussi tout à fait désolée.

Amitié,
Zoé

  ZZ
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
413 commentaires
Membre depuis
11 mai
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 10 août à 18:00 Citer     Aller en bas de page

J'ai parcouru tes lignes avec un grand plaisir...

 
Ossette


Blob Blob
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
140 poèmes Liste
1230 commentaires
Membre depuis
24 juin 2008
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 10 août à 18:03 Citer     Aller en bas de page

NicoNavel,

Heureuse qu'ils te plaisent !

  ZZ
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
99 poèmes Liste
2934 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
8 octobre
  Publié: 11 août à 00:42
Modifié:  11 août à 00:43 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Zoé,

j'ai apprécié votre beau poème :

c'est une fable pleine de profondeur où la sorcière Vieillesse est assez inquiétante...

Amitiés




---------------------------------------------



  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Ossette


Blob Blob
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
140 poèmes Liste
1230 commentaires
Membre depuis
24 juin 2008
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 11 août à 03:42 Citer     Aller en bas de page

Le Poète Masqué,

Merci pour votre compliment. La sorcière Vieillesse est inquiétante oui, mais elle vient pour tous... Il faut juste savoir si Oublie la suit ou non...

Merci de ton arrêt ici.

Ossette

  ZZ
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
209 poèmes Liste
12687 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 11 août à 11:14 Citer     Aller en bas de page

un plaisir
de lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Lipstick Cindy


L'homosexualité n'est pas une alternative à l'hétérosexualité mais une autre forme d'amour (Nina B).
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
1214 commentaires
Membre depuis
2 mars
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 11 août à 15:05 Citer     Aller en bas de page

Bon...
Je voulais te dire...
C't' bête mais j'ai oublié...

  «Si une femme a du génie, on dit qu’elle est folle. Si un homme est fou, on dit qu’il a du génie. (Louky Bersianik 14.11.1930 - 3.12. 2011 auteure de L’Euguélionne l’un des premiers livres féministes au Québec)
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
146 poèmes Liste
3307 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 11 août à 15:39 Citer     Aller en bas de page

Hélas ... les bonnes fées dans ce cas là sont souvent bien discrètes...
Mais la force de l'amour a parfois le pouvoir de franchir les barrières de l'oubli.

Un joli texte pour un sujet douloureux.

Myo

 
Ossette


Blob Blob
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
140 poèmes Liste
1230 commentaires
Membre depuis
24 juin 2008
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 12 août à 06:29 Citer     Aller en bas de page

mido ben,

Merci !

Myo,

Merci pour ton arret ici. L'amour fait des merveilles, même si cela prend beaucoup, beaucoup de temps pour réparer ceux qui se brisent.

Amitiés,
Zoé

Lipstick Cindy,

Pas mal !

Ossette

  ZZ
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 183
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0301] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.