Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 47
Invisible : 0
Total : 52
· gattopardo · Fried · ❀ninette1952 · ori
Équipe de gestion
· Emme
13067 membres inscrits

Montréal: 20 mai 17:03:23
Paris: 20 mai 23:03:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Possession . . . Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
597 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 7 mai 2017 à 03:09
Modifié:  29 août 2017 à 20:11 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Possession l'ombre noire planait . . .

L'ombre noire planait survolant notre monde
Invisible et masquée, Ange où démon pervers ?
Me projetait ta haine en ton sombre univers :
Ma vie tu trébuchais, tu es l'ivresse immonde.

Ton regard m'a chargé de ton chant de tristesse.
Ses larmes m'ont troublé, tu voulais posséder
Le flot de mes pensées, mon corps l'écarteler,
Tu harcelais mon coeur de ton feu qui me blesse.

Pourquoi t'es-tu gravée en mon âme oscillante ?
Ton souffle me noyait dans ton monde envoûtant,
Tu m'as ensorcelé au fond de ton néant.
Dans l'abîme prison, ma route vacillante.

Pourrai-je un jour franchir ce haut mur de souffrance ?
J'aurais dû écouter la plainte de mes pleurs :
Chante tous mes regrets et hurle de bonheur
Conquérir ce fou rêve aux vertiges qui dansent.

J'ai tracé mon chemin, se séparent nos vies.
Mes nuits sont libérées de ton envoûtement.
J'ai brisé les barreaux de ton enfermement.
L'espérance a fourni des soleils d'éclaircies.

Pascal.Bisous.
Le dimanche 7 mai 2017.

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
10987 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 7 mai 2017 à 04:43 Citer     Aller en bas de page

Texte prenant dont le titre donne la clé ... Es-tu certain qu'il s'agisse d'un poème d'amour ? ... Toi seul le sais ...

Belle écriture en tout cas, merci à toi

  ISABELLE
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
433 poèmes Liste
21613 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 7 mai 2017 à 05:35 Citer     Aller en bas de page

Un poème d'amour mais triste à la fois, je retiens surtout pour que ton coeur ne souffre plus autant la dernière phrase
" L'espérance a fourni des soleils d'éclaircies "
Bises ODE 31 - 17
J'aime beaucoup

  OM
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a pas de sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2388 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 7 mai 2017 à 05:54 Citer     Aller en bas de page

Salut Pascal

Ton coeur sera libéré bientôt.

Bon dimanche! Amitiés sincères

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
3426 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 décembre 2018
  Publié: 7 mai 2017 à 06:23 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pascal,

Un poème vertigineux et inquiétant...

Un envoûtement, une possession qui semble prendre fin...
Une délivrance, en quelque sorte ;

En témoigne ce vers très explicite :
Mes nuits sont libérées de ton envoûtement.

J'ai adoré ce poème.

Amitiés

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
597 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 7 mai 2017 à 06:25
Modifié:  7 mai 2017 à 06:50 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Isabelle.

La possession est la plus belle preuve d'Amour entre deux êtres mais parfois elle peut étouffer et comment s'en libérer d'où la naissance de ce poème d'Amour.

Je te souhaite une agréable journée.

Je t'embrasse.

Pascal.Bisous.

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
10987 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 7 mai 2017 à 06:28 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pascal
Bonjour Valérie.





Qui est Valérie ???

  ISABELLE
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
597 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 7 mai 2017 à 06:49
Modifié:  7 mai 2017 à 07:00 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Isabelle.

Je te souhaite une excellente journée.

Mille excuses.

Pour toi je t'offre :

Eveil : pour allumer ses rêves, il éteignit la nuit.

Je t'embrasse.

Pascal.Bisous.

Ce poème sera dans mon nouveau recueil : Traces temporelles environ 65 pages dont 12 en couleurs pour rendre hommage à mes parents disparus le 22 septembre 2015 pour mon père et le 2 mai 2015 pour ma mère.

L'éditeur est Monsieur Thierry Sajat.

Bisous à toutes et à tous.

 
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
597 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 7 mai 2017 à 07:12 Citer     Aller en bas de page

Bonjour ode 31 17.

Oui tu as raison c'est un poème d'Amour où s'installe une certaine tristesse voire de la mélancolie mais dans la prison de la possession s'ouvre une fenêtre : les chemins de la liberté.

Je te souhaite une excellente journée.

Je t'embrasse affectueusement.

Pascal.Bisous.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
229 poèmes Liste
15270 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 7 mai 2017 à 11:09 Citer     Aller en bas de page

très belle ecriture
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Rosanna


L'émotion est la nourriture du poète
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
625 commentaires
Membre depuis
21 avril 2017
Dernière connexion
14 octobre 2018
  Publié: 7 mai 2017 à 12:16 Citer     Aller en bas de page

Une grande souffrance avec néanmoins une note d'espoir.
Bravo!
Rosanna

  Merci pour votre lecture
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
597 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 7 mai 2017 à 14:11 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir mido ben.

Je te remercie pour la chaleur de ton message qui chasse mes noirs nuages.

Je te souhaite une excellente soirée.

Je t'envoie mon amitié.

Pascal.Bisous.

Encore merci d'être fidèle sur ma page.

 
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
597 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 7 mai 2017 à 14:25 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Margo.

Je te remercie pour la caresse de tes mots qui chasse tous mes maux.

Je te souhaite une excellente soirée.

Je t'envoie mon amitié sincère.

Pascal.Bisous.

 
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
597 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 7 mai 2017 à 14:29
Modifié:  8 mai 2017 à 02:33 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir le Poète Masqué.

Une possession qui s'estompe au fil du temps où se dessine le chemin de la délivrance : liberté retrouvée.

Je te souhaite une excellente soirée.

Je t'envoie mon amitié.

Pascal.Bisous.

 
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
597 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 7 mai 2017 à 14:35 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Rosanna.

Il faut se libérer de la souffrance que l'on porte à l'intérieur de soi : écrire c'est libérer son âme pour la purifier . . .

Je te souhaite une agréable soirée.

Je t'embrasse.

Pascal. Bisous

 
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
3699 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 7 mai 2017 à 21:55 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pascal
Bonjour Isabelle.

La possession est la plus belle preuve d'Amour entre deux êtres



Je ne suis pas d'accord la possession et l'amour sont pour moi deux choses antinomiques.
Néanmoins j'ai aimé lire votre libération.

 
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
597 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 8 mai 2017 à 02:30
Modifié:  8 mai 2017 à 08:12 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Bonjour La Brune Colombe.

Oui tu as raison.

Dans l'Amour il y a souvent une forme de possession un dominant et un dominé mais l'Amour devrait être la fusion entre deux êtres corps et âmes.

Je te souhaite une agréable journée.

Pascal.Bises amicales.


J'ai regardé la signification exacte du mot possession sur le dictionnaire Larousse :
Au niveau littéraire : accomplissement de l'acte sexuel sur une femme.

Bisous à toutes et à tous.

 
Héléonore
Impossible d'afficher l'image
J'ai flâné dans les rues, j'ai marché devant moi, libre, bayant aux grues.(Musset)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
24 commentaires
Membre depuis
30 avril 2017
Dernière connexion
8 mai 2017
  Publié: 8 mai 2017 à 06:23 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pascal
Possession l'ombre noire planait . . .

L'ombre noire planait survolant notre monde
Invisible et masquée, Ange où démon pervers ?
Me projetait ta haine en ton sombre univers :
Ma vie tu trébuchais, tu es l'ivresse immonde.

Ton regard m'a chargé de ton chant de tristesse.
Ses larmes m'ont troublé, tu voulais posséder
Le flot de mes pensées, mon corps l'écarteler,
Tu harcelais mon coeur de ton feu qui me blesse.

Pourquoi t'es-tu gravée en mon âme oscillante ?
Ton souffle me noyait dans ton monde envoûtant,
Tu m'as ensorcelé au fond de ton néant.
Dans l'abîme prison, ma route vacillante.

Pourrai-je un jour franchir ce haut mur de souffrance ?
J'aurais dû écouter la plainte de mes pleurs :
Chante tous mes regrets et hurle de bonheur
Conquérir ce fou rêve aux vertiges qui dansent.

J'ai tracé mon chemin, se séparent nos vies.
Mes nuits sont libérées de ton envoûtement.
J'ai brisé les barreaux de ton enfermement.
L'espérance a fourni des soleils d'éclaircies.

Pascal.Bisous.
Le dimanche 7 mai 2017.



A s'épancher ainsi sur un passé douloureux, je ne suis pas certaine que , comme le dit la dernière strophe , les nuits soient libérées et tous les barreaux brisés d'ailleurs l'aveu est juste un peu plus haut "Pourrai-je un jour, franchir ce haut mur de souffrance?" C'est évidemment le chemin à parcourir.

Tout cela est dit dans un style aisé à manier l'alexandrin.

Bien cordialement

  Et je vis devant moi tomber tout un trésor (Musset)
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
597 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 8 mai 2017 à 08:03
Modifié:  8 mai 2017 à 09:28 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Héléonore.

Le chemin est toujours long à parcourir quand on veut se libérer définitvement de la possession et la tentation est grande de replonger a nouveau au fond de cet abîme, mais quand on a de la volonté on parviendra à combattre ce mal insidieux qui coule dans nos veines comme un vil poison et enfin l'extraire de son corps pour regagner sa liberté.

Je te souhaite une agréable journée.

Je t'embrasse.

Pascal.Bisous.

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
760 poèmes Liste
10424 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
7 octobre 2018
  Publié: 8 mai 2017 à 10:16 Citer     Aller en bas de page

L'ombre de la possession plane toujours sous tes vers puissants par les images qu'il génère

 
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
597 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 8 mai 2017 à 14:55
Modifié:  8 mai 2017 à 14:56 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Mystic4Ever.

Oui l'ombre de la possession plane elle envoûte nos âmes et déjà elle nous désarme . . .

Je te souhaite une excellente soirée.

Je t'envoie mon amitié.

Pascal.Bises amicales.

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 637
Réponses: 26
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0508] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.