Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 63
Invisible : 0
Total : 68
· mido ben · Aude Doiderose · Rose-Amélie · Fried
Équipe de gestion
· Emme
13067 membres inscrits

Montréal: 20 mai 17:13:18
Paris: 20 mai 23:13:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Parfum d'enfance . . . à Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
597 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 24 août 2017 à 13:46
Modifié:  29 août 2017 à 20:12 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Parfum d'enfance . . .

De la corolle ridée du temps
Aux pistils gigantesques
S'évaporent
Les traces oubliées d'un parfum d'enfance.
A sa robe pourpre
Aux pétales violacés.
Par le viol des ans
S'effeuille le passé.
J'aperçois une image floue
Aux nervures de sa tige :
Un cheval ailé à la crinière blonde
Galope à perdre haleine
Vers des plages d'éternité
Pour rencontrer à l'aurore naissante
Ses rêves fous
Courant éperdus
Sur les vagues d'océan.
Depuis les sables des îles lointaines de mon enfance
Aux dunes que bercent les larmes du vent,
J'aperçois son trot étrange aux soirs de ma vie.
Son sabot trace en ma mémoire
Des sillons de nostalgie.
Ils sont à mon front
Les rides blondes de mon enfance.

Pascal.
Le 24 août 2017.

 
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
498 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
7 septembre 2018
  Publié: 25 août 2017 à 05:06 Citer     Aller en bas de page

Nous restons tous des enfants quelque part en nous, au creux de notre coeur, dans les recoins de notre ame,
j'aime ces images de cheval au galot, comme la vie qui défile, vite.... j'aime ces images mais elles me paraissent si triste en même temps !

C'est un joli tableau présenté ici , peint avec des larmes chaudes ...
Je trouve cette phrase si belle "J'aperçois son trot étrange aux soirs de ma vie."

Un beau texte. Merci Pascal

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
mido ben

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
229 poèmes Liste
15271 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 25 août 2017 à 11:18 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
597 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 26 août 2017 à 08:22
Modifié:  26 août 2017 à 08:24 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Bonjour ma chère Rimeva.

Il y a toujours une partie de nous qui rêve aux chemins de l'enfance et nous restons des enfants dans la fuite du temps.

Je te souhaite une douce journée.

Je t'embrasse affectueusement.

Pascal.


Bonjour mon cher midoben.

Je te remercie pour la caresse de doux chant qui éblouit nos coeurs d'enfant.

Je te souhaite une agréable journée.

Je t'envoie mon amitié.

Pascal. bisous

 
Linda_nuit_blanche


Et pour que notre histoire ne sois jamais finie J'épouserai ton âme au seuil du paradis..Y.D.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
2083 commentaires
Membre depuis
14 août 2002
Dernière connexion
8 septembre 2017
  Publié: 26 août 2017 à 22:07 Citer     Aller en bas de page

Vous m'avez touché au coeur.
Merveilleux poème

  Faites moi du bien , pour me consoler que vous me faites mal....
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
597 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 27 août 2017 à 02:31
Modifié:  27 août 2017 à 02:32 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Bonjour ma chère Linda nuit blanche.

Je te remercie pour la caresse de ton doux message qui illumine nos âmes vers les plages de l'enfance et chasse nos noirs nuages : soleil en horizon.

Je te souhaite une agréable journée.

Je t'embrasse affectueusement.

Pascal

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
10987 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 28 août 2017 à 09:46 Citer     Aller en bas de page

Joliment dit, merci à toi

  ISABELLE
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
597 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 28 août 2017 à 15:52
Modifié:  28 août 2017 à 15:54 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir ma chère Isabelle.

Je te remercie pour le chant de ton doux message et nous retrouvons les chemins de l'enfance pour éblouir les ombres de nos vies.

Excellente soirée.

Je t'embrasse.

Pascal

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 317
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0560] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.