Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 320
Invisible : 0
Total : 320
12944 membres inscrits

Montréal: 17 déc 01:21:25
Paris: 17 déc 07:21:25
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Vingt ans de moins, quatre ans plus tard Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
672 poèmes Liste
20710 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 3 oct à 15:14
Modifié:  4 oct à 04:17 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page





Nous avions eu un sentiment
De complicité évasive
Quand, souriant, ses incisives
Troussaient sa lèvre joliment

Malgré nos envies réciproques
L’un se refuse, l’autre patiente
Que fait la durée de l’attente ?
J’étais fataliste, à l’époque

On s’était laissés en otage
Une impression d’inachevé
Qui se termine à son chevet
Après quatre ans sans un message

Les amants tiennent leur serment
Et la mémoire est excitante
Grand bien nous a fait cette attente
Qui s’achève suavement

Je te connais bel inconnu
Est-il plus délicieux nectar
Vingt ans de moins, quatre ans plus tard
Que te serrer dans mes bras, nu ?



  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
ALPETE LION DE AUDE


MES VERS SONT A TOI AUDE
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
422 commentaires
Membre depuis
14 août 2009
Dernière connexion
11 octobre
  Publié: 3 oct à 15:27 Citer     Aller en bas de page

Très belle plume. J'ai aimé ma lecture

  QUAND AUDE EN EST RAVIE, J'EN SUIS RAVI
goliath
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
324 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2011
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 3 oct à 15:36 Citer     Aller en bas de page

Très beau

 
Balzak

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
1175 commentaires
Membre depuis
7 mars 2011
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 3 oct à 17:39 Citer     Aller en bas de page

Ton poème me parle, j'aime beaucoup.

 
Cioran


Sa beauté m'est latine, et son verbe latin - sous sa jupe en satin désireuse - lancine ...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
147 commentaires
Membre depuis
2 novembre 2016
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 3 oct à 17:41 Citer     Aller en bas de page

Bien, bonne tenue, et bon contenu, compliments du conseil de classe.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
5039 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 4 oct à 02:58 Citer     Aller en bas de page

oh merci j'avais un vide que tu viens de re rendre vivant.
oh tu as conscience de tous ces regards qui vont cheminer auprès de nous ?
tant pis... grosses bises de destockages ma grande.

 
Maschoune

Modératrice
Impossible d'afficher l'image
Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
8454 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 4 oct à 04:28 Citer     Aller en bas de page

Joliment écrit, merci à toi

  ISABELLE
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
19558 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 4 oct à 13:18 Citer     Aller en bas de page

J'aime tout simplement, c'est bien imagé, quelle rencontre quand même, ne le lâche plus
Biz ODE 31 - 17

  OM
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
672 poèmes Liste
20710 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 4 oct à 13:57 Citer     Aller en bas de page

Citation de ALPETE LION DE AUDE
Très belle plume. J'ai aimé ma lecture



Merci Alpète, tu m'en vois ravie.

Citation de Goliath
Très beau



Merci Goliath

Citation de Balzak
Ton poème me parle, j'aime beaucoup.



J'essaie d'écrire des choses qui parlent à tous, des choses qui ont peut être été vécues ailleurs et sentis de la même façon.Ton commentaire me fait très plaisir, Balzak. J'espère écrire de nouveau avec toi.

Citation de Cioran
Bien, bonne tenue, et bon contenu, compliments du conseil de classe.



Chouette, je vise la mention très bien au bac. Bisous

Citation de Lipstick Cindy
Pour pouvoir arriver à faire ça c't' sûr il s'appelle Bugs (Don't worry I'm joking)



Je t'avoue que la forme et l'implantation des dents ont beaucoup d'importance pour moi. Mais là s'arrête toute ressemblance avec un lapin.

Citation de Samamuse
oh merci j'avais un vide que tu viens de re rendre vivant.
oh tu as conscience de tous ces regards qui vont cheminer auprès de nous ?
tant pis... grosses bises de destockages ma grande.



C'est quoi les bises de déstockage ? Des invendus ? des malfaçons ? Des bises tombées du camion ?

Citation de Maschoune
Joliment écrit, merci à toi



C'est moi qui te remercie !

Citation de Ode31-17
J'aime tout simplement, c'est bien imagé, quelle rencontre quand même, ne le lâche plus
Biz ODE 31 - 17



Je ne lâche personne mais je ne colle personne, rien n'est pire que de s'obliger.
Merci de ta lecture Ode

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
opium
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
1695 commentaires
Membre depuis
9 septembre 2007
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 4 oct à 15:31 Citer     Aller en bas de page

Bisoux

 
Adamantine

Administratrice


Avatar : Aude Doiderose
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
370 poèmes Liste
11315 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 4 oct à 16:03 Citer     Aller en bas de page

Le premier poème était pour le même homme ? Il est donc chanceux ou peut-être est-ce toi...

  Il faut beaucoup de temps pour refroidir un cœur et mille fois plus encore pour le réconforter.
Le chat noir

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
34 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2014
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 4 oct à 17:26 Citer     Aller en bas de page

C'est simplement splendide, joliment écrit.

 
Le chat noir

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
34 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2014
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 4 oct à 17:26 Citer     Aller en bas de page

C'est simplement splendide, joliment écrit.

 
Xenia


(cc & ) Je dis « je » en pensant à vous, je dis « nous » en pensant à moi
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
1471 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 5 oct à 11:24 Citer     Aller en bas de page

Une attente qui a valeur de fidélité, c'est bien écrit

  ( cc& ) Je dis « je » en pensant à vous, je dis « nous » en pensant à moi
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
580 commentaires
Membre depuis
11 mai
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 5 oct à 15:14 Citer     Aller en bas de page

Un poème empreint de douceur et plein d'images... j'ai beaucoup aimé

Amitiés

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
672 poèmes Liste
20710 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 5 oct à 15:18 Citer     Aller en bas de page

Citation de Opium
Bisoux



Merci chère amie, je suis ravie de te voir passer ici, il faudrait qu'on prenne un verre un de ces jours !

Citation de Adamantine
Le premier poème était pour le même homme ? Il est donc chanceux ou peut-être est-ce toi...



Voui !
On peut dire que c'est une chance réciproque, mais m'ayant inspiré un poème il fallait forcément qu'il en soit récompensé.


Citation de Le chat noir
C'est simplement splendide, joliment écrit.



Merci le Chat Noir !

Citation de Xenia
Une attente qui a valeur de fidélité, c'est bien écrit



Fidélité, non, je dirai plutôt constance. Merci Xenia


  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
316 poèmes Liste
3126 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 8 oct à 02:01 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Aude,
"L'un se refuse, l'autre patiente", ça ne mène nulle part même en inversant les rôles.
Je connaissais Jacques le fataliste mais pas Aude la fataliste ! Y a t'il une confrérie et je ne serais pas au courant ? Je vais fatalement finir par le découvrir un jour !
Blague à part, j'ai beaucoup aimé le sujet et l'écriture.
Bises
Pichardin

  Pichardin
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
672 poèmes Liste
20710 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 8 oct à 15:07 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pichardin
Bonjour Aude,
"L'un se refuse, l'autre patiente", ça ne mène nulle part même en inversant les rôles.
Je connaissais Jacques le fataliste mais pas Aude la fataliste ! Y a t'il une confrérie et je ne serais pas au courant ? Je vais fatalement finir par le découvrir un jour !
Blague à part, j'ai beaucoup aimé le sujet et l'écriture.
Bises
Pichardin



Je peux être patiente, fataliste et même un peu j'menfoutiste à l'occasion. Mais pas, comme dans la chanson de Gainsbourg, aquoiboniste.
Merci de ta lecture Pichardin

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Niconi

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
0 poèmes Liste
2 commentaires
Membre depuis
27 septembre
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 13 oct à 05:48 Citer     Aller en bas de page

😘

  Frederico
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
672 poèmes Liste
20710 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 14 oct à 04:54 Citer     Aller en bas de page

Citation de Niconi
😘



  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


Épitaphe : « Je suis né dans les larmes et je suis mort d’en rire » Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
1369 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 16 oct à 18:26 Citer     Aller en bas de page

Poétique à souhaits, merci pour ce partage agréable

Amicalement

Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 346
Réponses: 21
Réponses uniques: 16
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,2214] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.