Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 324
Invisible : 0
Total : 324
12944 membres inscrits

Montréal: 17 déc 01:12:41
Paris: 17 déc 07:12:41
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Quand la lumière s'éteint Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
19558 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 11 oct à 13:41
Modifié:  12 oct à 02:32 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

J'étais sensible à sa lumière
Même quand je fermais les yeux
Il savait baigner mes paupières
J'étais sensible à sa lumière,
Je l'implorais dans mes prières,
Lui, cet ange mystérieux,
J'étais sensible à sa lumière
Même quand je fermais les yeux.

Parce qu'un jour il est passé,
Tout doucement sans aucun bruit,
Dans le sillon de mes pensées
Parce qu'un jour il est passé
Sur mon coeur qu'il a su bercer,
Et étoiler toutes mes nuits
Parce qu'un jour il est passé,
Tout doucement sans aucun bruit.

Que reste-t-il de tout cela,
Un peu de vagues souvenirs
Quelques mots d'amour sans éclats,
Que reste-t-il de tout cela,
Dans ma tête sonne le glas,
Tout n'est que frissons et soupirs
Que reste-t-il de tout cela,
Un peu de vagues souvenirs.

ODE 31 - 17
.

  OM
goliath
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
324 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2011
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 11 oct à 13:56 Citer     Aller en bas de page

Pour l'écrire comme tu l'as joliement fait, il doit resté un peu plus que de vagues souvenirs.
Tres Jolie, rythme entraînant.
Merci

 
Ali
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
239 commentaires
Membre depuis
13 septembre
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 11 oct à 14:22
Modifié:  12 oct à 17:15 par Ali
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir et merci Ode 31-17,

"Que reste t - il de tout cela..." au moins le grand plaisir de te lire...


 
lipe


Chercheur d'air
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
148 commentaires
Membre depuis
17 février 2015
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 12 oct à 00:49 Citer     Aller en bas de page

Il doit en rester pas mal de chose vu la beauté que nous offre ton coeur tout le temps... ou alors ça vient d'ailleurs..

Un poème plein de lumière, de douceur et de sensations

lipe

  Mon cœur que j’ai condamné au silence pour haute trahison ne l’entend pas de cette oreille.
Adamantine

Administratrice


Avatar : Aude Doiderose
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
370 poèmes Liste
11315 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 12 oct à 02:33 Citer     Aller en bas de page

C'est un magnifique poème que tu nous offres Ode. Merci pour ce très beau moment de lecture.

  Il faut beaucoup de temps pour refroidir un cœur et mille fois plus encore pour le réconforter.
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
5039 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 12 oct à 03:28 Citer     Aller en bas de page

sois tranquille ODE cette perception illuminantes
tu la revivras, sois patiente...
j'ai beau ne pas être "ampoule" je m'imagine comme la lune
être autoriser à réflechir des lumieres qui osent déposer ici des textes.
c'est présomptueux n'est-ce pas ?
grosses bises du 44 au 31.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
19558 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 12 oct à 03:42
Modifié:  12 oct à 07:05 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Merci GOLIATH, tu as sans doute raison, mais peu à peu, tout se brouille dans mes pensées, le rayon de lumière s'estompe doucement.
Bises amicales ODE 31 - 17

Merci ALI, tes mots me touchent beaucoup, espérons que je pourrai encore écrire assez longtemps sur ce site où je trouve beaucoup de poètes et poétesses pour qui j'ai de l'admiration, bien sûr tu en fais partie.
Bises amicales ODE 31 - 17

Merci CINDY, je suis abonnée à cette forme de poésie que l'on nomme triolets, mais tu connais, et ton " tu sais quoi ? " m'a fait rire, maintenant je sais quoi.
Bises CINDY
ODE 31 - 17

Merci LIPE, tous les sentiments que je dévoile dans mes poèmes, viennent de mon coeur effectivement, mais on ne peut écrire cette force qui nous pousse, que par un vécu, des souvenirs lointains, et qui reviennent par bribes...
Bises amicales LIPE
ODE 31 - 17

Merci ADAMANTINE, si tu as passé un bon moment de lecture, cela me fait plaisir, bien que ce poème ne soit pas très gai, mais ce ne sont que quelques petits instants où les pensées redonnent ce besoin d'écrire et de faire partager, si la personne y est sensible.
Bises amicales ODE 31 - 17

Ah ! Merci pour ta présence SAM, tu ne manques pas de rayonner par tes écrits qui me ravissent chaque fois, ton courant m'électrise. C'est du haut voltage. que la lumière soit et la lumière fut et tu es là, bien branché.
Bises ODE 31 - 17
NANTES, commme le chantait Barbara

  OM
Chrys Freux


Aussi longtemps que tu croiras en l'espoir, il y en aura toujours au moins en toi.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
183 commentaires
Membre depuis
8 août
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 12 oct à 05:50 Citer     Aller en bas de page

Rien ne nous prouve que sa lumière est plus scintillante que la tienne.

  La liberté totale, avec le respect pour seule limite.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
19558 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 12 oct à 07:04
Modifié:  12 oct à 07:06 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Merci CHRYS, c'est parce qu'il fait toujours un peu d'humour et il en connaît un " rayon ", mais tes mots me font un immense plaisir, je doute toujours de mes écrits et j'ai peur parfois de lasser par mes habituels triolets.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3108 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 12 oct à 08:53 Citer     Aller en bas de page

Ne dis pas ça Ode ! Tu ne nous lasses pas; cette forme de poème traduit plus qu'une autre certains sentiments et celui-ci émeut.
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
212 poèmes Liste
12990 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 12 oct à 11:14 Citer     Aller en bas de page

j'aime te lire
quelque sois
la forme poètique

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
19558 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 12 oct à 11:29 Citer     Aller en bas de page

Merci JEAN - LOUIS, j'essaierai de varier, mais ton commentaire me rassure, j'avais peur d'être un peu rengaine. Je pense que ce sont les sujets qui reflètent ma mélancolie qui me font mieux écrire
Bises amicales ODE 31 - 17

Merci cher MIDO, de ta présence et de ta fidélité
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Maschoune

Modératrice
Impossible d'afficher l'image
Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
8454 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 12 oct à 13:00 Citer     Aller en bas de page

Je rejoins les commentaires précédents, ODE, tes triolets
nous font du bien

Amicales pensées vers toi

  ISABELLE
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
19558 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 12 oct à 13:18 Citer     Aller en bas de page

Merci chère MASCHOUNE, alors je vais continuer à " trioler " mais j'écrirai dès que je le pourrai bien d'autres formes de poésie si je suis inspirée
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
2185 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 12 oct à 14:07 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ode
J'adore
Un texte éminemment musical.
Très beau ... pour moi.

 
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
279 poèmes Liste
5476 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 12 oct à 15:11 Citer     Aller en bas de page

Il reste ton talent pour nous écrire un si beau poème. Toutes les lumières ne s'éteignent pas.
Amitiés.

  je suis et resterai celle qui t'attends
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
672 poèmes Liste
20710 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 13 oct à 03:20 Citer     Aller en bas de page

Il y a en effet une grande musicalité dans ce texte qui me fait penser à certaines chansons de Barbara

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Xenia


(cc & ) Je dis « je » en pensant à vous, je dis « nous » en pensant à moi
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
1471 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 13 oct à 03:39 Citer     Aller en bas de page

de beaux triolets qui donnent des vagues expressives pour faire vivre quelques souvenirs
j'aime beaucoup

Amitiés

  ( cc& ) Je dis « je » en pensant à vous, je dis « nous » en pensant à moi
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
19558 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 13 oct à 04:54 Citer     Aller en bas de page

Merci CIDNOS, si en plus tu trouves ce poème musical, je suis comblée.
C'est encourageant de pouvoir continuer à s'exprimer et de recevoir des commentaires si sympathiques
Bises amicales
ODE 31 - 17

Merci ROUSSELAURE, c'est vrai et heureusement que toutes les lumières ne s'éteignent pas, pour certaines personnes il y en a qui ont de très beaux faisceaux lumineux.
Bises amicales ODE 31 - 17

Un grand merci AUDE, tes mots me touchent beaucoup, de plus de parler de Barbara que j'adore ( Je dis j'adore ) parce que j'écoute régulièrement ses chansons, chaque fois elle me fait frissonner et son vécu fut tellement difficile.
Biz ODE 31 - 17

Merci XENIA, merci d'avoir apprécié, la poésie permet de se sentir mieux dès que l'on écrit le premier mot, même si le texte est un peu triste. Mais tout dans la poésie nous offre bien de jolies choses à offrir aussi
Bises amicales XENIA
ODE 31 - 17

  OM
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
2306 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 13 oct à 10:39 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup cette poésie belle et triste!!
Merci chère cigogne.

Avec mes bises

Jiçé

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
19558 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 13 oct à 12:23 Citer     Aller en bas de page

Merci OISEAU, les poèmes tristes ont toujours existé au cours des siècles et bien des poètes ont su nous émouvoir avec beaucoup plus de talent que je le fais. Je ne suis qu'une petite chose à côté, mais mes sentiments sont là toujours prêts à s'exprimer.
J'en réfère à Marcelline Desbordes Valmorre surtout, une de mes poétesses préférées.
Bises cher OISEAU comme les émoticons
ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 410
Réponses: 34
Réponses uniques: 22
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,2427] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.