Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 75
Invisible : 0
Total : 77
· Yvan Bert
Équipe de gestion
· Catwoman
13039 membres inscrits

Montréal: 21 sept 04:13:40
Paris: 21 sept 10:13:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Dans ses yeux Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
12173 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 2 nov 2017 à 10:28
Modifié:  22 févr à 05:21 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page


Il y a dans ses yeux la tristesse d’un monde
Dont il était l’acteur implacable et discret,
Il a gardé en lui une âme vagabonde
Qui flotte dans son cœur bercée par ses regrets.

Il n’entend plus les cris, les rires se ternissent
Peu importent les mots qu’on lui livre à l’oreille ;
Et son champ de vision chaque jour rapetisse
Le monde qui l’entoure à nul autre pareil.

Il rabâche à présent des idées d’un autre âge
Parle de son enfance au mitan de la guerre...
S’il oublie les prénoms, il ancre les visages
Dans sa mémoire encore... Il n’efface qu’hier.

Il n’est pas impotent ; sa femme est la béquille
Sur laquelle il s’appuie beaucoup trop fort parfois.
Il lui cherche querelle et souvent la houspille
Honteux de n’être plus le même qu’autrefois.

Lorsque l’interrupteur de sa conscience en veille
Se met à fonctionner, il pleure sans maux dire,
Aspirant en silence à trouver le sommeil
Qui saura l’apaiser sans le faire souffrir.

Ce vieil homme aujourd’hui tient ma main dans la sienne
M’appelle « son enfant », me parle longuement...
Au rythme des éclats de nos joies quotidiennes
Il détisse les fils de sa vie... lentement.


  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
2954 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 2 nov 2017 à 10:31 Citer     Aller en bas de page

Très attachant ce poème...
J'aime beaucoup!
Jiçé

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
401 poèmes Liste
20879 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 2 nov 2017 à 10:54 Citer     Aller en bas de page

Un poème qui m'émeut beaucoup, la fin est particulièrement belle, c'est une image que l'on ne voit plus guère dans les grandes villes, mais dans les petites campagnes, on peut encore retrouver ce genre de personnage que j'aime rencontrer, en pensant que peut - être que la vie de beaucoup sera ainsi faite. Le temps passe si vite...
Les enfants de la guerre chantait Aznavour...Que de choses peuvent ils raconter...Et le nombre s'amenuise chaque année.
Merci ADAMANTINE
Un coup de coeur
ODE 31 - 17

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
14198 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 2 nov 2017 à 11:19 Citer     Aller en bas de page

toucher

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
262 poèmes Liste
4433 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 2 nov 2017 à 12:52 Citer     Aller en bas de page

Il détisse les fils de sa vie... lentement

La vieillesse est un naufrage et celle-ci me fait peur...

.

  YD
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
185 poèmes Liste
9783 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 3 nov 2017 à 03:10 Citer     Aller en bas de page

Beaucoup de pudeur dans tes mots ADAMANTINE

Merci à toi

  ISABELLE
Ali
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
606 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2017
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 3 nov 2017 à 07:08
Modifié:  3 nov 2017 à 07:11 par Ali
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Adamantine,

Et MERCI pour ces moments d'humanité.

 
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
12173 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 3 nov 2017 à 10:34 Citer     Aller en bas de page

Citation de Drôle d'oiseau
Très attachant ce poème...
J'aime beaucoup!
Jiçé



Merci d'avoir apprécié.



Citation de ode3117
Un poème qui m'émeut beaucoup, la fin est particulièrement belle, c'est une image que l'on ne voit plus guère dans les grandes villes, mais dans les petites campagnes, on peut encore retrouver ce genre de personnage que j'aime rencontrer, en pensant que peut - être que la vie de beaucoup sera ainsi faite. Le temps passe si vite...
Les enfants de la guerre chantait Aznavour...Que de choses peuvent ils raconter...Et le nombre s'amenuise chaque année.
Merci ADAMANTINE
Un coup de coeur
ODE 31 - 17




Lorsqu'un roc s'effrite, cela fait peine à voir, même si, lorsqu'il était dans la force de l'âge, il n'était ni le plus agréable, ni le plus affectueux des hommes... et il arrive parfois qu'on s'aperçoive à ce moment là, qu'on éprouve pour lui quelque chose qui se rapproche de l'amour. Ou peut-être est-ce cela l'amour.
Merci de ton passage Ode.



Citation de mido ben
toucher



Merci Mido


Citation de Y.D
Il détisse les fils de sa vie... lentement

La vieillesse est un naufrage et celle-ci me fait peur...

.



La vieillesse de mes proches me terrifie. La mienne...ça reste à voir.
Merci Yvon.



Citation de LuckyB
Magnifique ! Aller hop favori !

Luc


Merci d'avoir aimé.


Citation de Maschoune
Beaucoup de pudeur dans tes mots ADAMANTINE

Merci à toi



Merci d'y avoir été sensible.


Citation de Ali
Bonjour Adamantine,

Et MERCI pour ces moments d'humanité.



Merci pour ces mots laissés sous les miens Ali.

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
176 poèmes Liste
3571 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 3 nov 2017 à 13:25 Citer     Aller en bas de page

Des mots qui me rappellent tant de visages croisés.
J'en ai tenu tellement de ces mains-là tremblantes et fragiles mais si riches de toute une vie.

Touchant et juste.
Bravo!

Myo

 
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
12173 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 3 nov 2017 à 16:39 Citer     Aller en bas de page

Citation de Myo
Des mots qui me rappellent tant de visages croisés.
J'en ai tenu tellement de ces mains-là tremblantes et fragiles mais si riches de toute une vie.

Touchant et juste.
Bravo!

Myo


J'aime les mains, elles en disent énormément sur leurs propriétaires.
Merci beaucoup Myo pour ces mots.

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
619 poèmes Liste
4114 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 4 nov 2017 à 01:30 Citer     Aller en bas de page

quel splendide et émouvant poème, Adamantine! tu sais exprimer, avec des mots plein de tendresse, les souffrances et les errances, que peuvent ressentir bon nombre de nos aînés!
c'est admirable et très touchant..

merci pour ce merveilleux et talentueux partage,

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette:

up



 
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
324 poèmes Liste
3212 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 5 nov 2017 à 01:19 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Adamantine,
beaucoup d'émotion à la lecture de ton poème !
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
12173 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 5 nov 2017 à 04:56 Citer     Aller en bas de page

Citation de josette
quel splendide et émouvant poème, Adamantine! tu sais exprimer, avec des mots plein de tendresse, les souffrances et les errances, que peuvent ressentir bon nombre de nos aînés!
c'est admirable et très touchant..

merci pour ce merveilleux et talentueux partage,

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette:

up




Je ne sais pas ce qu'il peut se passer dans la tête d'un homme ou d'une femme qui se sent faiblir jour après jour. J'ai souhaité écrire mon ressenti qui est peut-être loin de sa réalité.
Merci Josette pour ton passage sous mes mots.

Citation de Pichardin
Bonjour Adamantine,
beaucoup d'émotion à la lecture de ton poème !
Amicalement
Pichardin



Je suis flattée que tu ais aimé ce poème.
Merci Pichardin.

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
3211 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 5 nov 2017 à 07:08 Citer     Aller en bas de page



Superbe

 
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
277 poèmes Liste
2406 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 5 nov 2017 à 10:36 Citer     Aller en bas de page

Il est ( l’écrit) grâce à ton observation abyssale chère Adamantine !
Et ta sensibilité exacerbée...
N'est-ce point vrai

Mais mince !
Et nous, comment serons-nous ?

Exceptionnelle lecture, merci



marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
12173 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 6 nov 2017 à 15:07 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lilania


Superbe



Merci Lil'

Citation de marchepascal
Il est ( l’écrit) grâce à ton observation abyssale chère Adamantine !
Et ta sensibilité exacerbée...
N'est-ce point vrai

Mais mince !
Et nous, comment serons-nous ?

Exceptionnelle lecture, merci



marchepascal



Comme dit la citation : Nous serons ce qu'ils sont car ils étaient ce que nous sommes.

Merci de ton passage Marche.

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
2434 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 6 nov 2017 à 17:48
Modifié:  6 nov 2017 à 18:13 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Les anciens ont en eux un joyau ; cette mémoire du passé qui nous fait défaut
En les écoutant on en apprend tant sur eux que sur nous car ils sont nos racines.
Un très beau texte donc où l'on ressent le poids de l'âge, la joie du partage et l'attachement.
Bonne journée.
Christophe

 
baguette

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
235 commentaires
Membre depuis
26 août 2016
Dernière connexion
6 juillet
  Publié: 10 nov 2017 à 11:53 Citer     Aller en bas de page


Ce poème me parle avec beaucoup d'émotion Adamantine,

car j'ai passé 90 ans et cela devient très compliqué de vivre.

Je pense qu'une profonde amitié peut être salutaire pour freiner

la dérive de la vieillesse, mais je reconnais que c'est terrible

d'assister à sa "décrépitude".

Un beau partage. Merci.

 
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
12173 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 12 nov 2017 à 07:13 Citer     Aller en bas de page

Citation de Cidnos
Les anciens ont en eux un joyau ; cette mémoire du passé qui nous fait défaut
En les écoutant on en apprend tant sur eux que sur nous car ils sont nos racines.
Un très beau texte donc où l'on ressent le poids de l'âge, la joie du partage et l'attachement.
Bonne journée.
Christophe



C'est très vrai. Être entouré est le plus important.



Citation de baguette

Ce poème me parle avec beaucoup d'émotion Adamantine,

car j'ai passé 90 ans et cela devient très compliqué de vivre.

Je pense qu'une profonde amitié peut être salutaire pour freiner

la dérive de la vieillesse, mais je reconnais que c'est terrible

d'assister à sa "décrépitude".

Un beau partage. Merci.



Il est vrai qu'à 90 ans les choses sont bien moins faciles qu'à 30. L'entourage, l'amitié, même virtuelle, peut grandement aider à améliorer les choses.

Merci de m'avoir lue.

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 792
Réponses: 18
Réponses uniques: 14
Listes: 2 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Les poètes tristes (Tristes)
Auteur : Xenia
Tu n'as jamais été (Tristes)
Auteur : Xenia
Un parfum d'immortelle (Amour)
Auteur : RiagalenArtem
Résurrection (Autres)
Auteur : Drôle d'oiseau
L'amour enclos (Amour)
Auteur : Magnolia Forever
Je serai là (Amour)
Auteur : Maschoune
J'ai lu ta lettre (Tristes)
Auteur : marchepascal
rêve bleu . . . à (Amour)
Auteur : Pascal
Des' Espérances... (Amour)
Auteur : Magnolia Forever
A toi qui seras... (Amour)
Auteur : pyc
Café Noir (Amour)
Auteur : MUSCADE
Ta chanson (Amour)
Auteur : Drôle d'oiseau
Contre-courants (Autres)
Auteur : RiagalenArtem
Un amour de hasard (Amour)
Auteur : Maschoune
merveilleux souvenirs d'enfance (Autres)
Auteur : josette

 

 
Cette page a été générée en [0,0731] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.