Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 316
Invisible : 0
Total : 316
12974 membres inscrits

Montréal: 23 févr 21:22:06
Paris: 24 févr 03:22:06
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Rêve d'un arbre . . . Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
527 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
22 février
  Publié: 8 nov 2017 à 15:23
Modifié:  8 nov 2017 à 15:24 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Rêve d'un arbre . . .

Les yeux noirs de l'orage en des vents torrentiels
Soufflent sur le chêne des éclairs démentiels.
Gémissant il a froid, tout son être est proscrit
De sa plaie en béance a saigné un grand cri.

Quand grelottent ses bras dans la fraîcheur du soir
Il rêve de se fondre en des neiges d'espoir
Projette sur son âme aux blancheurs de l'ennui
Leurs ombres diaphanes au soleil de minuit.

Dans les mains de l'hiver aux mille doigts glacés
Trembleront ses bourgeons aux pistils enlacés.
En rayons printaniers, l'arbre se vêt de fleurs
Tissera dans l'aurore un manteau de bonheur.

Pascal
Le mercredi 08 novembre 2017.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
5354 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
23 février
  Publié: 9 nov 2017 à 02:55 Citer     Aller en bas de page

bonjour PASCAL
en tant qu'arbre généalogique
autre peut-être que ton texte.
les yeux noirs des ascendants descendants
situent des tas de cheminements
sans en préciser les contextes
et tous ces non dits que cela impliquent.
à + de SAM

 
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3162 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
23 février
  Publié: 9 nov 2017 à 09:47 Citer     Aller en bas de page

C'est beau

  "Écrivez ce qui vous gêne, en particuliers si cela ne gêne que vous."
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
215 poèmes Liste
13325 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
23 février
  Publié: 9 nov 2017 à 10:18 Citer     Aller en bas de page

très beau poème

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
371 poèmes Liste
19937 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
18 février
  Publié: 9 nov 2017 à 12:42 Citer     Aller en bas de page

Quand on sait que des arbres plus que centenaires, sont abattus pour des raisons qui n'ont aucune valeur et que l'on supprime tant de forêts...C'est ignoble.
A écouter la chanson de P. Bachelet, " Le chêne " et ça me fait pleurer.
Merci pour ton poème PASCAL
ODE 31 - 17

  OM
Tristamourir


Vivre et laisser vivre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
229 poèmes Liste
1693 commentaires
Membre depuis
25 mars 2013
Dernière connexion
30 décembre 2017
  Publié: 9 nov 2017 à 19:04 Citer     Aller en bas de page

Un cycle de la nature très bien poétisé.

Félicitations

Tristamourir

  Vivre un jour à la fois
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
527 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
22 février
  Publié: 10 nov 2017 à 13:19
Modifié:  10 nov 2017 à 13:24 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Sam.
Je te remercie d'être sur ma page et d'avoir apprécié ce poème sur l'arbre qui est un être vivant dans le tourbillon des ans et qui illumine nos coeurs d'enfant.
Je te souhaite une excellente soirée.
Je t'envoie mon amitié.

Pascal bises

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
674 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
20 février
  Publié: 10 nov 2017 à 18:11 Citer     Aller en bas de page

Sobre mais imagé, bref mais intense... magnifique poème. Merci a toi !

Nico

 
Utherbor

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
671 commentaires
Membre depuis
23 mars 2017
Dernière connexion
22 février
  Publié: 11 nov 2017 à 06:22 Citer     Aller en bas de page

La nature parle...
Beau texte.
Merci Pascal.

 
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
2837 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 11 nov 2017 à 06:29 Citer     Aller en bas de page

J'aime bien ce texte, il en découle de belles images cristallisées qui deviennent fleurs de neige...pourquoi les arbres ne rêveraient-ils pas puiqu'il a été prouvé qu'ils dorment aussi ; -)
pour cette lecture que je découvre....
Mes amitiés, Pascal...
Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
527 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
22 février
  Publié: 12 nov 2017 à 03:04 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Adrien.

Je te remercie pour la chaleur de ton doux message et les arbres écoutent le chant de ta voix avec un grand émoi.

Je te souhaite une excellente journée.

Je t'envoie mon amitié.

Pascal Bises Encore merci

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 215
Réponses: 10
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0330] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.