Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 321
Invisible : 0
Total : 323
· Lipstick Cindy · Varh
12947 membres inscrits

Montréal: 23 nov 21:10:35
Paris: 24 nov 03:10:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Deux misérables destins Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
493 poèmes Liste
3866 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 14 nov à 00:25 Citer     Aller en bas de page

Un pauvre chien galeux,
Sans doute, un vieux Berger,
Passait beaucoup de temps,
A toujours se gratter.

N'ayant plus de logis,
Ni de Maître à aimer;
Il passait chaque nuit
A chercher son dîner.

Il sentait si mauvais,
Que même son ami,
Le Boxer édenté,
Loin de lui avait fui.

Mais son bon cœur de chien,
Aimait tous les humains.
Quand il passait près d'eux,
Il les léchait un peu.

Partout on le chassa.
Il ne comprenait pas.
Alors, il se cacha,
Et gémissait tout bas.

N'ayant plus à manger,
Il allait succomber,
Quand une douce voix
Vint le tirer de là.

"Voilà, mon pauvre chien,
La moitié de mon pain,
Pour assouvir ta faim!"

Tandis que l'animal,
Avalait goulûment,
L'homme, très amical,
Caressait ses doux flancs,
Et dans son vieux logis,
L'emmena avec lui.

Avec ce compagnon,
Au cœur candide et bon,
Le pauvre chien galeux,
Se porta beaucoup mieux.
Lors, son maître adora,
Son seul bien, ici-bas.

**Pour un geste d'humanité,
Tu seras vite récompensé (e ) !!**

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4959 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 14 nov à 02:54 Citer     Aller en bas de page

et il lui donna aussi de l'hygiene ?

 
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
493 poèmes Liste
3866 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 14 nov à 03:40 Citer     Aller en bas de page

merci infiniment pour ton bien gentil et bien pertinent com:

Samamuse.

tu as tout à fait raison. Quand on s'occupe d'un animal, l'hygiène est indispensable!

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4959 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 14 nov à 04:39 Citer     Aller en bas de page

je viens de sauvegarder 3 textes d'actualisations du chêne et du roseau.

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
547 commentaires
Membre depuis
11 mai
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 14 nov à 05:33 Citer     Aller en bas de page

Un joli poème plein d'espoir et d'humanité

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
12869 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 14 nov à 10:12 Citer     Aller en bas de page

une belle humanite
dans tes vers
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
242 poèmes Liste
3995 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 14 nov à 10:26 Citer     Aller en bas de page

tes contes sont toujours émouvant -merci pour celui-ci mois qui suis très sensible à la cause animale


Yvon

  YD
Ali
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
176 commentaires
Membre depuis
13 septembre
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 14 nov à 12:59 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Josette et merci pour cette fable (avec la morale qui va bien...)

 
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
493 poèmes Liste
3866 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 15 nov à 00:07 Citer     Aller en bas de page

merci infiniment pour vos adorables et chaleureux com:

Sam,

NicoNavel

Mido,

Yvon,

Ali.

c'est vraiment très gentil!

il me tarde de lire tes nouvelles versions du "Chêne et du Roseau", Sam!

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette

 
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3044 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 17 nov à 16:19 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Josette,
Je t'ai été infidèle en commentaires depuis quelques temps mais n'est jamais omis de venir lire tes poèmes si emplis d'humanisme et celui-ci, comme beaucoup d'aitres, me touche beaucoup. Je suis de tout cœur avec toi pendant cette semaine de contrôles.
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
312 commentaires
Membre depuis
10 février
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: Avant-hier à 18:50 Citer     Aller en bas de page

Josette,
Ce poème est très touchant, en particulier la fin où nous sommes heureux que ce chien ait réussi à trouver un maître malgré son apparence désavantageuse.
Amitiés sincères.

  Flora Lynn
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 115
Réponses: 10
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0325] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.