Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 319
Invisible : 0
Total : 320
· Persona non grata
12991 membres inscrits

Montréal: 18 juin 03:20:54
Paris: 18 juin 09:20:54
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Je t'aimerai jusqu'en enfer Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ashimati Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
319 poèmes Liste
7183 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 8 jan à 07:07
Modifié:  12 jan à 05:38 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Je t'aimerai jusqu'en enfer


Il n'y a que de la haine
Et de l'incompréhension
Qui coulent dans mes veines
Comme les barreaux d'une prison
Je t'aimerai jusqu'en enfer

Si la croix est mon destin
Et que mes pas s'écartent encor
De ce satané chemin
Qui brille moins que de l'or
Je t'aimerai jusqu'en enfer

Je n'ai jamais cru en rien
Et encore moins à l'amour
Sauf que sur mes lendemains
Je te retrouve tour à tour
Je t'aimerai jusqu'en enfer

Mais quand je te caresse
De mes mains calleuses
C'est ton corps de déesse
Qui joue les ensorceleuses
Je t'aimerai jusqu'en enfer

A l'heure de mon trépas
Aucune main ne se tend
Je te laisse ici-bas
Finir le nouvel an
Je t'aimerai jusqu'en enfer

Janvier 2018

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2376 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
9 juin
  Publié: 8 jan à 08:49 Citer     Aller en bas de page

Si avec ça elle ne comprend pas, c'est vraiment infernal !

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
387 poèmes Liste
20447 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 8 jan à 09:50 Citer     Aller en bas de page

C'est quand même un amour brûlant. De ce genre de sentiment il y a de quoi en faire un foyer incandescent.
Ne souffre pas trop, mais j'ai aimé cette sorte de révolte.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
219 poèmes Liste
13849 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 8 jan à 10:26 Citer     Aller en bas de page

brulante emotion
un très beau poème

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
145 poèmes Liste
1510 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 8 jan à 11:39 Citer     Aller en bas de page

Il y a de la braise en toi
Qui ne demande qu'à mettre le feu...
Mais si tu l'aimes jusqu'en enfer
Tu y retrouveras ce feu !

BIsous - MUSCADE

  MUSCADE
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
9409 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 8 jan à 11:47 Citer     Aller en bas de page

Serait-elle femme au foyer pour t'entraîner ainsi vers les flammes de l'enfer ?

  ISABELLE
FeudB

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
7039 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 8 jan à 13:10 Citer     Aller en bas de page

Citation de Maschoune
Serait-elle femme au foyer pour t'entraîner ainsi vers les flammes de l'enfer ?



excellent

pour ma part ces mots là me touchent

Si la croix est mon destin
Et que mes pas s'écartent encor
De ce satané chemin
Qui brille moins que de l'or
Je t'aimerai jusqu'en enfer

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
4117 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 8 jan à 18:52 Citer     Aller en bas de page

"Il n'y a que de la haine
Et de l'incompréhension
Qui coulent dans mes veines
Comme les barreaux d'une prison
Je t'aimerai jusqu'en enfer"

Je ne comprends pas la logique de la chose
S'il y a haine, il n'y a pas d'amour

 
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
2928 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
16 mai
  Publié: 10 jan à 00:17 Citer     Aller en bas de page

Justement, dans les plus grandes histoires d'amour, amour et haine s'entrechoquent souvent...(le mépris et l'indifférence, la simple déstestation aussi eux en marquent la fin des amours tièdes...).
Beau texte !

Amitiés...
Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1227 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 10 jan à 02:54 Citer     Aller en bas de page

Merci du partage Ashimati.
" Je t'aimerai jusqu'en enfer " : cette exprexion d'une volonté propre devient à force une vérité... " cosmique ". Qui semble aboutir à une loi implacable. Cette haine que l'on a pour soi, dû peut-être à l'incompréhension que l'on a du sens de l'existence, tout cela est déplacé et inversé dans l'amour que l'on porte à l'autre. L'autre semble être la réponse. L'autre : homme, femme ou Dieu. Les deux à la fois peut-être, par et dans un corps défié. ( un corps de déesse. ) Ce qui est magnifique dans ce poème, c'est que ce : " je t'aimerai jusqu'en enfer " propose, paradoxalement, une voie de salut. Cet amour est la voie du salut. Ce salut qui permet de s'accepter, de se supporter, jusqu'à se laver dans un feu purificateur, pour entamer une nouvelle révolution de la roue de la vie. Un texte de toute beauté pour cette nouvelle année !
Voila l'expression de mon ressenti sur ce texte travaillé et subtil que tu as composé pour notre plaisir à tous. A bientôt !

 
Lafleurquirime


il a fait un beau soleil cette nuit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
374 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2017
Dernière connexion
3 février
  Publié: 11 jan à 10:54 Citer     Aller en bas de page

ben moi je trouve que nous connaissons point l'enfer sauf ici bas .

joli prestation

  Lafleurquirime
Ashimati Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
319 poèmes Liste
7183 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 11 jan à 15:25 Citer     Aller en bas de page

In Poésie - ode3117 - mido ben - MUSCADE - Maschoune - FeudB - QUOIQOUIJE - RiagalenArtem - Jean-Claude Glissant - Lafleurquirime

Un grand merci à tous pour vos passages sous ces quelques lignes et vos sentiments différents
Amitiés et bises
Thierry

 
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
3156 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 12 jan à 05:44 Citer     Aller en bas de page

Un amour infernal, qui brûle les ailes
J'aime beaucoup ce poème, tes mots résonnent en moi douloureusement.

Emme

  la vida son dos dias...vivelos !
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 400
Réponses: 12
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

À mes parents défunts (Amour)
Auteur : Le Poète Masqué
Schengen (Amour)
Auteur : Ale
La vieille gare (Amour)
Auteur : Tristamourir
Où s'en va le bonheur? (Amour)
Auteur : Rousselaure
Sur la terre (Amour)
Auteur : marchepascal
Un adorable petit Lapin en détresse (fable) (Amour)
Auteur : josette
Quand finira ma nuit ( triolets ) (Amour)
Auteur : ode3117
Pour ma mère je t'offre ce tendre poème Disparue 2 mai 2015 (Acrostiches)
Auteur : Pascal

 

 
Cette page a été générée en [0,0430] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.