Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 12
Invisible : 0
Total : 13
· fefe le diseur
13025 membres inscrits

Montréal: 17 déc 00:20:40
Paris: 17 déc 06:20:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: L'attente du baiser Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
lilipoete95


On ne récolte que ce que l'on sème
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
85 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
13 mars
  Publié: 12 jan à 07:39
Modifié:  12 jan à 07:59 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Lors du premier rendez-vous, nous voulons plaire.
Chacun cherche alors à évaluer la situation.
Selon les sous-entendus placés lors des discussions,
Une idée peut commencer à apparaître.

Mais avant d’y réfléchir, vient un autre sujet :
« Ai-je envie de lui accorder d’autres moments ? »
L’idée envahit alors peu à peu nos pensées :
« Va-t-il m’embrasser ? Si oui, à quel moment ? »

Nos deux amis vont chercher à se faire comprendre.
Que ce soit par les propos ou par les non-dits.
Se joue également un jeu avec les regards
Provoquant l’impatience du moment fatidique

Notre corps tout entier réclame ce baiser.
Bien qu'il saura lorsqu'il sera accordé.
Et alors une joie, un plaisir nous envahit
Nous rendant indécis concernant la suite.


Mais est-ce normal que ce soit aux hommes de le donner ?
Pourquoi les femmes n’osent pas faire ce premier pas ?
Peut-être sommes nous passées à côté lorsque nous n’osons pas ?
Et pourtant, chacun attend de l’autre, qu’arrive ce fameux baiser.

  Lilipoète
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
168 poèmes Liste
2624 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 12 jan à 08:03 Citer     Aller en bas de page

Question existentielle ! Souvent, c'est la crainte du "râteau"... lorsqu'on n'est pas capable de lire assez ce que veut l'autre.

Je n'ai jamais été choqué lorsqu'une femme m'a embrassé la première. J'ai juste pensé : "Zut ! Plus rapide que moi !"

Et puis comment ne pas penser à Cyranno....

Roxane.

Taisez-vous !


Cyrano.

                   Un baiser, mais à tout prendre, qu’est-ce ?
Un serment fait d’un peu plus près, une promesse
Plus précise, un aveu qui veut se confirmer,
Un point rose qu’on met sur l’i du verbe aimer ;
C’est un secret qui prend la bouche pour oreille,
Un instant d’infini qui fait un bruit d’abeille,
Une communion ayant un goût de fleur,
Une façon d’un peu se respirer le cœur,
Et d’un peu se goûter, au bord des lèvres, l’âme !

(Edmond Rostand)

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
225 poèmes Liste
14579 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 12 jan à 10:15 Citer     Aller en bas de page

et d'un autre cotes
c'est ce qui fait le charme
du premier baiser, l'attente
mais parfois on complique trop
les situations , on acccordant trop de règle
a des emotions ou sentiments spontanee

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
162 poèmes Liste
1671 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 12 jan à 10:20 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir lilipoete95

Et pourquoi ne pas oser !
Après tout que risque-t-on ?
Souvent les gars sont plus réservés
Que les filles - Ils ont envie et n'osent pas.
Alors a nous de franchir ce pas !
Et au diable les préjugés !

Bisous - MUSCADE

  MUSCADE
lilipoete95


On ne récolte que ce que l'on sème
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
85 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
13 mars
  Publié: 12 jan à 14:00 Citer     Aller en bas de page

Que de réactions !
Je sais que les femmes peuvent oser mais personnellement, j'ai jamais osé. mais je me suis toujours fait comprendre et je l'ai toujours eu.

  Lilipoète
Poésidon Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Un grand homme cache une grande femme
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
91 commentaires
Membre depuis
20 novembre 2017
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 14 jan à 09:28 Citer     Aller en bas de page

Il m'est arrivé une fois que la femme fasse le premier pas ! C'était délicieux !
Osez Mesdames, osez !!!

 
Seize


Free your mind.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
10 commentaires
Membre depuis
13 juin 2017
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 15 jan à 12:45 Citer     Aller en bas de page

J'aime. J'aime cette manière dont tu racontes ces choses que l'on a tous vécu.
Très beau écrit qui ramène des souvenirs... que de souvenirs.

  Les bourgeois c'est comme les cochons, plus ça devient vieux plus ça devient bêtes.
lilipoete95


On ne récolte que ce que l'on sème
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
85 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
13 mars
  Publié: 16 jan à 03:37 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup

  Lilipoète
Damon

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
162 commentaires
Membre depuis
20 février
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 21 févr à 10:27 Citer     Aller en bas de page

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 487
Réponses: 8
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0678] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.