Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 364
Invisible : 0
Total : 369
· Galatea belga · Magnolia Forever · Ossette · Rosanna
Équipe de gestion
· Maschoune
12979 membres inscrits

Montréal: 19 févr 13:02:57
Paris: 19 févr 19:02:57
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Gold Room Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
3031 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
12 février
  Publié: 6 févr à 08:47
Modifié:  7 févr à 03:21 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Gold Room

Hôtel Overlook, bal du 4 juillet 1921...

À moins que ce ne soit de nos jours ;
Quelquefois transmigrent les âmes ;
Reviennent alors hommes et femmes,
En ces lieux, pour toujours...




La vue est belle sur les montagnes Rocheuses
Et nous avons bien fait de prendre cette suite.
Le vent souffle, dehors, mais la magie gravite
Autour de cet hôtel aux chambres luxueuses.

Il y aura ce soir un bal à la Gold Room
Et nous irons ensemble, admirables amants.
Que dirais-tu d'aller danser, nonchalamment,
Et de boire une coupe auprès du palmier doum ?

Il y aura l'orchestre, avec les saxophones
Qui nous joueront des airs divins et langoureux,
De douces mélodies qui nous rendront heureux,
Loin des viles orgies et des danses bouffonnes.

Nous boirons du champagne et passerons du baume
Sur nos cœurs immortels, autrefois esquintés,
Et nous ne saurons plus, en cette volupté,
Si nous sommes vivants ou de pâles fantômes...






_________________________________________




2018

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
713 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
19 février
  Publié: 6 févr à 10:26 Citer     Aller en bas de page

Bonjour LPM,

Une atmosphère superbement rendue des années vingt. Atmosphère langoureuse et feutrée où le champagne est roi, où les femmes sont d'éphémères reines attristées ou rieuses qui, pour tuer l'ennui fument élégamment en des gestes lascifs ou dansent le charleston sous les accents rythmés des saxophones d'or, ou s'abîment en des danses si lentes que les corps rapprochés échangeant leur chaleur attisent les désirs.

Merci poète. Cependant un seul mot me gêne : "Esquintés". Dois-je comprendre : abîmés, écorchés ou accablés, éreintés par des propos diffamatoires ?

Mes amitiés.
JMJ

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
215 poèmes Liste
13303 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 février
  Publié: 6 févr à 10:36 Citer     Aller en bas de page

un super cadre
très heureux toujours
de te lire
mes sincères amities

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
130 poèmes Liste
1294 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
15 février
  Publié: 6 févr à 13:15 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir le Poète Masqué
Agréable lecture

Le décor est planté
Et les images fusent
Tout est bien orchestré,
Dans les verres y a des bulles

Il manque plus que Pierrot
Sur son croissant de lune...
Écrivant quelques vers
Dans cette nuit si brune...

Pour ce couple d'amants
Prêts à s'entrelacer
En dansant langoureux
Une façon d'aimer.

Bisous - MUSCADE

  MUSCADE
fleurdelune
Impossible d'afficher l'image
Si vous trouvez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine, elle est ...mortelle ! ...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
93 commentaires
Membre depuis
3 février
Dernière connexion
18 février
  Publié: 6 févr à 13:15 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ce "précieux" partage , un belle atmosphère intimiste s'en dégage !... j'ai aimé vous lire

  La vie n'est qu'un souffle alors respires à fond !..
SienKieWicz
Impossible d'afficher l'image
♪ ♫ ♭
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
2402 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
19 février
  Publié: 6 févr à 13:31 Citer     Aller en bas de page

Shining...

Belles rimes, bravo.
Salutations

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
3031 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
12 février
  Publié: 7 févr à 03:06
Modifié:  7 févr à 03:30 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Citation de Jacques-Marie JAHEL
Bonjour LPM,

Une atmosphère superbement rendue des années vingt. Atmosphère langoureuse et feutrée où le champagne est roi, où les femmes sont d'éphémères reines attristées ou rieuses qui, pour tuer l'ennui fument élégamment en des gestes lascifs ou dansent le charleston sous les accents rythmés des saxophones d'or, ou s'abîment en des danses si lentes que les corps rapprochés échangeant leur chaleur attisent les désirs.

Merci poète. Cependant un seul mot me gêne : "Esquintés". Dois-je comprendre : abîmés, écorchés ou accablés, éreintés par des propos diffamatoires ?

Mes amitiés.
JMJ



Jahel,

Un grand merci pour ce magnifique commentaire, qui prolonge le poème...
J'en suis très touché.

Coeurs "autrefois esquintés" signifie bien abîmés, en effet... Par des propos diffamatoires ? Au moment d'écrire, je pensais abîmés par certaines expériences de la vie, comme les coeurs humains peuvent l'être quelquefois... Mais les blessures s'effacent en ce bal merveilleux...

Encore merci, ami poète.
_______________________________________

Mido : un grand merci de m'avoir lu

Muscade, un grand merci d'avoir composé ces vers :

Le décor est planté
Et les images fusent
Tout est bien orchestré,
Dans les verres y a des bulles

Il manque plus que Pierrot
Sur son croissant de lune...
Écrivant quelques vers
Dans cette nuit si brune...

Pour ce couple d'amants
Prêts à s'entrelacer
En dansant langoureux
Une façon d'aimer.

J'en suis très touché...

Fleur de lune : merci à vous d'avoir été sensible à ce poème...
Et bienvenue sur le site !


SienKieWicz : en effet, je me suis inspiré de Shining pour écrire ce poème ; vous l'avez bien perçu. Merci de l'avoir lu...

______________________________

Un grand merci à vous tous, chers amis !

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Adamantine

Administratrice


Avatar : Aude Doiderose
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
382 poèmes Liste
11574 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
19 février
  Publié: 7 févr à 05:09
Modifié:  7 févr à 05:19 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Un décor quasi cinématographique, une atmosphère bien dépeinte, j'ai beaucoup apprécié.

  Il faut beaucoup de temps pour refroidir un cœur et mille fois plus encore pour le réconforter.
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2538 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
19 février
  Publié: 7 févr à 05:20 Citer     Aller en bas de page

Du charme !!!
Merci poète

Jiçé

 
Barbamimi

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
476 commentaires
Membre depuis
13 janvier
Dernière connexion
19 février
  Publié: 7 févr à 05:23 Citer     Aller en bas de page

Un véritable feu d'artifice hollywoodien!!!

 
M@rselO


"Vulnerant omnes, ultima necat"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
112 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
19 février
  Publié: 7 févr à 16:02 Citer     Aller en bas de page

Ambiance feutrée et mystérieuse dans cet univers au décor propice à la communion des âmes...
Un bal des fantômes sur lequel flotte une musique lounge jazz...

  M@rs
De Margotin


savoir bien faire!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
194 poèmes Liste
2115 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
17 février
  Publié: 7 févr à 18:37 Citer     Aller en bas de page

Très jolie invitation

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
Xenia


(cc & ) Je dis « je » en pensant à vous, je dis « nous » en pensant à moi
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
1501 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
15 février
  Publié: 8 févr à 04:37 Citer     Aller en bas de page

une belle ambiance qui nous ramène subtilement dans le passé,

  ( cc& ) Je dis « je » en pensant à vous, je dis « nous » en pensant à moi
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
3031 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
12 février
  Publié: 8 févr à 10:23
Modifié:  8 févr à 15:46 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Adamantine
Jiçé
Barbamimi
Léora Kah
M@rselO
De Margotin
Xenia


Un grand merci à vous tous pour vos lectures et commentaires, chers amis.

Content de vous avoir emmenés un instant dans cet univers mystérieux...

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1155 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
15 février
  Publié: 8 févr à 12:53 Citer     Aller en bas de page

On peut imaginer un grand salon aux lustres flamboyants et eux ...seuls au monde , dans un slow où leurs corps et leurs âmes sont en symbiose !
Un très bel écrit poète .....
Bonne soirée

 
appotamox
Impossible d'afficher l'image
Je suis dans l'oeuf, je suis vivant, comme un aspic sans la chaleur, je bois mon sang...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
665 commentaires
Membre depuis
21 mai 2016
Dernière connexion
17 février
  Publié: 8 févr à 13:45 Citer     Aller en bas de page

superbe interprétation tout en alex

 
Lesmotsbleus Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
"Je parle avec les yeux, j'écoute avec le cœur, je comprends avec le temps." J-M Levaux
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
43 commentaires
Membre depuis
7 février
Dernière connexion
19 février
  Publié: 9 févr à 05:21 Citer     Aller en bas de page

Sublime, j'aurais presque eu envie de me fondre dans ce décor, bien que les fantômes ne soient pas mon truc, mais l'idée est géniale j'ai beaucoup aimé! Merci de ce très beau partage.

  Lesmotsbleus
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
129 poèmes Liste
3254 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
18 février
  Publié: 9 févr à 10:34 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Un beau poème.
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
371 poèmes Liste
19937 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
18 février
  Publié: 9 févr à 12:30 Citer     Aller en bas de page

J'aime les mystères, un poème bien apprécié
Merci le POETE MASQUE
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
529 poèmes Liste
3972 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
19 février
  Publié: 10 févr à 00:11 Citer     Aller en bas de page

absolument magnifique et remarquablement décrit! j'adore l'atmosphère de cette luxueuse période, et de tous ses mystères!

merci infiniment, Le Poète Masqué, de nous avoir fait rêver, avec ce merveilleux partage,

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Correcteur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
136 poèmes Liste
2040 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
19 février
  Publié: 12 févr à 05:25 Citer     Aller en bas de page

Encore un beau texte, de belle facture selon ta norme poétique.
Je m'y suis cru : j'entends l'orchestre, je vois les belles danser, je bois des bulles...
Pour une fois je souscrirais même aux propos de Barbamimi : "Hollywoodien".
Tu as bien su rendre l'ambiance de cette époque (pas bénie, même si folle).

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 207
Réponses: 20
Réponses uniques: 19
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0623] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.