Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 321
Invisible : 0
Total : 321
12981 membres inscrits

Montréal: 20 févr 22:12:47
Paris: 21 févr 04:12:47
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Colin maillard Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
361 poèmes Liste
970 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
16 février
  Publié: 6 févr à 16:02
Modifié:  7 févr à 03:55 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Le drap est légèrement froissé
A l’endroit qu’elle a quitté
Et la forme qui lui succède
Ne ressemble plus à grand-chose
Qu’à un matin de plus à la chercher,

Il monte le son
Il tend l’oreille
Il recrache des tas d’hameçons
S’en branle comme une truite
il a des hésitations de 8 millimètres
des suppositions de 3 millions de kilomètres
il est superstitieux comme un Apache paranoïaque
il est seul à cause des autres
qui ne peuplent rien
il est la coutume de l’hiver et la pochette surprise d’un traquenard
il joue au con et marche les pieds joints
il n’en peut plus et en redemande,

elle est où ?
Il en sait rien

La baignoire est autopsiée
Par un néon blafard
Elle a dansé nue dans cet endroit
Qui garde encore son parfum
Mais le robinet ressemble à un cygne en chrome
Planté en travers du lavabo
Avec un œil bleu et un œil rouge
Et le refrain est pas assez long pour la mélodie
Pour joindre les deux bouts


Il n’a pas envie de dormir
Il n’a pas faim
Dans le taxi à trois heures du matin
Le type a plus rien à dire
Il monte les escaliers
Il fout ses mains dans ses poches
Les lampadaires sur le macadam
Ont rendez-vous avec les chiens
L’aube est sûr d’elle
Lui la trouve incertaine
Il a une chemise pour tous les jours de la semaine
Et ça fait 1 mois que c’est mardi
Il a vu une publicité sur une marque de rasoir
Dans un magazine pour candidat au suicide
Il a téléphoné à quelqu’un qu’il ne connaissait pas
Et lui a parlé d’elle
C’était peut-être un marchand de perroquets
Ou bien un trafiquant de casquette
Il lui a raccroché au nez
Et c’est comme si c’est elle qui l’avait fait
Il en veut à la terre entière
Il ne peut rien y faire
Il imagine un arrêt de bus en os de squelette
Et une fille seule mais sans sa tête
C’est trop tôt
Il n’est pas prêt
Il a besoin d’un corps à serrer
Il a besoin d’un ventre à frôler
Mais pas question de l’oublier
Il a encore son visage qui lui sert de fenêtre
Qui lui sert de raison
Et plus encore
Dans le lit défait…

 
Poégraphe

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
90 commentaires
Membre depuis
8 juillet 2016
Dernière connexion
20 février
  Publié: 6 févr à 16:19 Citer     Aller en bas de page

Poignant ! Original et troublant ! 😀

  _Poégraphie Photoétique
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
5328 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 7 févr à 03:24 Citer     Aller en bas de page

lu

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
172 poèmes Liste
8912 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 février
  Publié: 7 févr à 03:56 Citer     Aller en bas de page

Il y a beaucoup de choses dans ton poème, des images parlantes, originales ... Merci, j'aime beaucoup

  ISABELLE
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
361 poèmes Liste
970 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
16 février
  Publié: 7 févr à 05:45 Citer     Aller en bas de page

Poème porte-manteau: on y accroche quelque chose qui nous appartient et on le reprend en partant !

Bien entendu pendant votre lecture, je vous fais les poches !!!

 
Barbamimi

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
488 commentaires
Membre depuis
13 janvier
Dernière connexion
20 février
  Publié: 7 févr à 06:02 Citer     Aller en bas de page

Eclatant!!!

 
De Margotin


savoir bien faire!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
194 poèmes Liste
2115 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
20 février
  Publié: 7 févr à 18:29 Citer     Aller en bas de page

Vu

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 146
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0349] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.