Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 28
· ODIN
Équipe de gestion
· Maschoune
13019 membres inscrits

Montréal: 21 oct 02:22:50
Paris: 21 oct 08:22:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: La dessinée Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pluriels


À ma femme et, puisqu'elle est toutes les femmes, à toutes les femmes pour elle encore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
703 poèmes Liste
2968 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
23 avril
  Publié: 8 févr à 12:49 Citer     Aller en bas de page

L A D E S S I N É E




Je dessine ton corps du pinceau de mes lèvres
Et chaque creux est un voyage,
Autre corps découvert,
Autre paysage,
Autre parfum,
Autre folie.

Je dessine ton corps du crayon de mes doigts
Et chaque pli est une nouvelle ivresse,
Autre corps vérifié,
Autre silence,
Autre chant,
Autre frénésie.

Sourire ovale de ta lèvre dans l'œil rond de mon amoureux désir,
Le pourtour mouvant de ton cou courbe l'immense bruit de ta gorge
Vers la secrète rondeur si troublante des cercles relevés de tes seins,

Tes bras m'enlisent au sans-fond atteint de leur murmurante poésie,
Ton ventre chante son cœur doucement passionné à l'oreille de ma peau
Et tes yeux - oui, tes yeux - là et ainsi contemplés sont ma liqueur bue.


Dans les carreaux disant la nuit muette nos deux corps flottent chair
Et flamme aussi toute mobile dans l'immobilité sans fin des pénombres.

Tout un espace rempli d'un infini pluriel de baisers lents se rencontre
Sueur et silence à mi-chemin du cri immense d'un fol amour décrit.

Dedans l'ombre des draps sous la lumière nue l'étreinte émotive emporte
Au jusqu'encore plus loin du temps ton même visage qui me pénètre ici.

Maintenant de ton dos fermant mon plus mince regard d'un muscle lisse,
Duvet voisin endormi de ta nuque couchée dans l'horizontal de mon bras,
Le bout touchant de mes doigts t'imagine de son plus parlant chemin
Et, dans la chaleur étreinte encore de ma paume, j'ai ton nom gardé
Dans et comme une image immortelle d'un fusain tendre d'où je te dessine.




Extrait de "L'Âge d'Amour" dans "SOUVENT, SOUDAIN JE T'AIME"

 
Hubix-Jeee
Impossible d'afficher l'image
Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
774 poèmes Liste
5684 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 11 févr à 13:08 Citer     Aller en bas de page

La fusion dans la profusion d'esprit...

L'amour sous le voile de la pudeur dévoilée...

L'exemple même de ce que l'amour peut avoir d'émotionnellement infini...

Toutes tes images qui donnent un certain vertige visuel, lorsque, justement, chaque mot se dessine à nos yeux, sont d'une beauté pure...

Merci d'être revenu délivrer cette douceur poétique... et tant pis pour celles et ceux qui ne sauront pas goûter à cet exquis poème...

Amitiés...

Hubix.

 
pluriels


À ma femme et, puisqu'elle est toutes les femmes, à toutes les femmes pour elle encore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
703 poèmes Liste
2968 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
23 avril
  Publié: 13 févr à 04:58 Citer     Aller en bas de page

Barbamimi :: Des Pluriels de pour 1

Hubix-Jeee :: Que dire à ton "poème" sinon tous mes Pluriels chaleureux

à tous 2

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 216
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0489] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.