Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 319
Invisible : 0
Total : 320
· Acide Sulfurique
12981 membres inscrits

Montréal: 20 févr 22:00:29
Paris: 21 févr 04:00:29
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Adieu à l'amour Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Authilie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
295 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2016
Dernière connexion
20 février
  Publié: 11 févr à 17:51 Citer     Aller en bas de page

Et j'espérais encor', ma joue frôlant ma main,
Quand j'entendis claquer la porte de derrière,
Dans le placard tinter les gobelets d'étain.

De tes non-dits voilés, je ne savais que faire,
Comme tant de questions que se pose un enfant
Qui demande en tirant le jupon de sa mère.

J'ai voulu croire en toi, mon frère, mon amant,
J'aurais bu dans tes doigts toutes les mers du monde,
Au travers de tes yeux, l'hiver semblait vivant.

Pour un jour, une nuit, une demi-seconde
D'un coup j'ai tout perdu, pour un simple faux pas,
Un orage, un éclair dans ma tête qui gronde.

Oui c'est vrai j'ai pensé à partir de tes bras,
J'ai songé à quitter ce jardin qui se fane.
Si tu me regardais, tu ne me voyais pas.

Un serpent a serré mon cœur comme une liane,
Il a serré plus fort dans le spectre du jour,
Sous un pan de rosée, dans le matin diaphane.

Je quitte le chemin qui conduit à l'amour
Et je prends le sentier fait de pierre où je tombe,
Celui au bout duquel il n'est pas de retour,
Juste un immense trou qu'on dirait une tombe.

 
Ali
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
412 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2017
Dernière connexion
16 février
  Publié: 11 févr à 18:54 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Authilie,

Densité, précision et justesse des mots, profondeur des émotions, et la fin d'un amour, comme une immense tombe… Une très très belle poésie, merci, merci !

 
Authilie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
295 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2016
Dernière connexion
20 février
  Publié: 11 févr à 20:10 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ali,
Merci d'être repassé me voir.

 
De Margotin


savoir bien faire!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
194 poèmes Liste
2115 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
20 février
  Publié: 12 févr à 00:16 Citer     Aller en bas de page

Magnifique

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
172 poèmes Liste
8912 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 février
  Publié: 12 févr à 02:02 Citer     Aller en bas de page

Un peu comme une fin de non-retour

Merci à toi Nadine

  ISABELLE
M@rselO


"Vulnerant omnes, ultima necat"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
113 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
20 février
  Publié: 12 févr à 03:22
Modifié:  12 févr à 03:22 par M@rselO
Citer     Aller en bas de page

La déception est à hauteur de la désillusion...

Bien veiller à l'effacer à la veille de St Valentin !

  M@rs
lilipoete95


On ne récolte que ce que l'on sème
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
85 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
13 février
  Publié: 12 févr à 03:35 Citer     Aller en bas de page

Ce texte est magnifique. Bravo !

  Lilipoète
Authilie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
295 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2016
Dernière connexion
20 février
  Publié: 12 févr à 03:37 Citer     Aller en bas de page

Merci de vos commentaires, Margot, Isabelle et M@rselO.
M@rselO, il me reste encore deux jours.

 
Barbamimi

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
488 commentaires
Membre depuis
13 janvier
Dernière connexion
20 février
  Publié: 12 févr à 05:31 Citer     Aller en bas de page

De l'André Chénier pur jus!!!

 
Authilie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
295 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2016
Dernière connexion
20 février
  Publié: 12 févr à 07:05 Citer     Aller en bas de page

Lili et Mimi, je suis contente si ça vous a plu.

 
Lesmotsbleus Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
"Je parle avec les yeux, j'écoute avec le cœur, je comprends avec le temps." J-M Levaux
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
43 commentaires
Membre depuis
7 février
Dernière connexion
20 février
  Publié: 12 févr à 15:18 Citer     Aller en bas de page

Superbes émotions qui serrent le coeur, bravo très très touchant!

  Lesmotsbleus
Authilie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
295 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2016
Dernière connexion
20 février
  Publié: 12 févr à 15:30 Citer     Aller en bas de page

Merci Lesmotsbleus.

 
fleurdelune
Impossible d'afficher l'image
Si vous trouvez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine, elle est ...mortelle ! ...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
100 commentaires
Membre depuis
3 février
Dernière connexion
20 février
  Publié: 13 févr à 01:25 Citer     Aller en bas de page

Superbe ! Merci pour ce tristement beau partage

  La vie n'est qu'un souffle alors respires à fond !..
Authilie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
295 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2016
Dernière connexion
20 février
  Publié: 13 févr à 02:17 Citer     Aller en bas de page

C'est à toi que je dis merci, Fleurdelune.

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Correcteur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
136 poèmes Liste
2043 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 13 févr à 05:38 Citer     Aller en bas de page

Un colérique ? Un impatient ? Un aveugle ? Un muet ? Ou les quatre à la fois ?

Bon, 4 de perdus, 40 de retrouvés... allez ! Courage. La vie commence à chaque instant.

Magnifique ton texte !

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Authilie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
295 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2016
Dernière connexion
20 février
  Publié: 13 févr à 05:52 Citer     Aller en bas de page

Bizzz aussi JB et merci pour ton passage.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 184
Réponses: 15
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0365] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.