Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 37
Invisible : 1
Total : 38
13267 membres inscrits

Montréal: 19 oct 15:59:56
Paris: 19 oct 21:59:56
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Veillée 20022241 Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
1er octobre
  Publié: 26 févr 2018 à 06:17
Modifié:  26 févr 2018 à 10:17 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Six balles dans son révolver...

il braque l'arme sur sa tempe
et commence à les appeler une par une
par leur prénom...

La première s'appelle "une chance sur six"
le deuxième s'appelle "tire la chasse en partant"
le troisième s'appelle "bidule avec le feu au cul"
la quatrième s'appelle "j'en ai pas fini avec toi"
Le cinquième s'appelle "continue à me prendre pour une conne"
et la sixième lui fait exploser la cervelle.

Et il y a six douilles per terre
qui ont toutes repris leurs noms de jeunes filles,

La première est déjà froide
et s'appelle "le blaireau qui avait bouffé un trèfle à quatre feuilles"
La deuxième est un peu froide
et elle s'appelle " les asticots ont déjà entendu parler de toi"
La troisième est tiède
et elle s'appelle " tellement d'os et si peu de viande"
la quatrième est un peu chaude
et elle s'appelle "passe moi le taille crayon"
La cinquième est si chaude
qu'elle s'appelle " le diable aime bien baiser en se réveillant"
et la dernière qui est toute brûlante
roule sur le carrelage avec un morceau de cervelle
tourne un peu sur elle même
et s'arrête contre le pied de la table
dans un formidable silence
et elle porte ton nom,
jeune fille....

 
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
1er octobre
  Publié: 27 févr 2018 à 12:27 Citer     Aller en bas de page

Citation de Hubix-Jeee
J'ai bien aimé l'ensemble, belle évocation d'amours contrariées...

Imagé à souhait, ton poème a un ton sarcastique - où c'est un pigeon qui s'est fait plumer 6 fois, où il y a un problème...

Un problème peut-être mathématique - je m'explique: la 6ème balle lui a bien éclaté la tête, mais qu'en est-il des 5 autres balles précédentes? Où sont-elles allé se planter, s'il y a 6 douilles parterre, c'est qu'elles ont été tirées...

Où faut-il un rapport balistique avec dessin à la clé? Ça m'intéresse, en tout cas...

Amitiés...

Hubix.



Certaines balles n'ont pas assez de personnalité pour être définitive !
Et ça "tombe" bien !

 
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
1er octobre
  Publié: 27 févr 2018 à 12:52 Citer     Aller en bas de page

Disons qu'en tant qu'expert en orifice je dirais que chaque balle a sa propre démarche, bien loin parfois de ce que le doigt sur la gâchette lui ordonne de faire.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 264
Réponses: 2
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0241] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.