Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 31
· Bonjour12 · ptigaby · Cidnos · Adria d'Orances
13052 membres inscrits

Montréal: 10 déc 17:56:04
Paris: 10 déc 23:56:04
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: La Richesse De La Langue Francaise Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
664 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 10 mars à 10:13
Modifié:  17 mars à 13:06 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

Salut à toutes et à tous.
Il m'était impossible de ne pas publier un texte à ce sujet. Ayant brulé une centaine de textes hospitaliers, mon esprit avait prédit que celui-ci vous égaierait les zygomatiques. Voilà la situation:
Un patient d'environ 90 ans est à mes cotés, dans la chambre d'hôpital. Avec le million de mots de la langue française, Monsieur avait probablement une tenue littéraire de bon escient. A leurs âges, les vieux écoutaient les jeunes, leurs élocution verbale dans les SMS, etc..".Bah, les jeunes de maintenant savent plus parler..;de notre temps...blablabla...".
Cependant, cela fait deux semaines de présence et les dialogues que ce Monsieur âgé prodigue toute la journée sont: "Merde x 100, zut, ha, hop, couillon". Je savais qu'un français moyen causait des petites Cosette de 400 mots maximum, mais 5???
Mieux éviter qu'il ne sache que je suis écrivain et qu'actuellement, j'écris sept livres simultanément, non? A l'aide du verbe croire, je peux ainsi construire une phrase comprise par l’aïeul. "Ah, je crois que merde couillon...hop, zut ou bien mieux Ah, j'eusse cru couillon de merde, hop & zut".
Finalement, en publiant des textes pour personnes âgés, Nous Deux, le crayon émoi, gagnerait beaucoup d'argent. Ah, l'haiku du postérieur couillon, hop & zut, ploc dans l'eau. Et puis, 4 mn 24 auront suffit à l'élaboration du texte. Et dire que la marine & un verre de pernault valorisent les vieux patois. Quel pâté à suivre.

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
674 poèmes Liste
14639 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 10 mars à 16:57 Citer     Aller en bas de page



Ravie de te relire...mais mois aussi j'ai été plutot absente

Eh, oui l'hopital peut fair reduire beaucoup la varieté du langage ...et l'age aussi. J'en sais quelque chose.

Pour les accents , je profite de l'ambiance de ton texte pour eviter de les chercher ailleurs, dans un correcteur

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
412 poèmes Liste
21171 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 11 mars à 04:53 Citer     Aller en bas de page

A l'hôpital, après une anesthésie, on est encore dans les vaps, mais les vieux en apprennent encore, même aux scientifiques.
La pâtée de patois est une bonne pathologie. Et patati et patata, que les jeunes soient dans leurs pas
Bises ODIN
ODE 31 - 17

  OM
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
664 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 13 mars à 08:40 Citer     Aller en bas de page

@Ode3117 Merci de ta visite commentée

@Galatea Belga Ravi de lire ce com, merci

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 271
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0416] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.