Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 84
Invisible : 0
Total : 84
13019 membres inscrits

Montréal: 18 nov 22:20:45
Paris: 19 nov 04:20:45
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Exode Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Guiguiche

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
1 commentaires
Membre depuis
14 mars
Dernière connexion
28 juillet
  Publié: 14 mars à 05:36 Citer     Aller en bas de page

Déployées sur les étendues d’un ciel noirâtre,
Les étoiles observent d’un œil attristé
Une vielle âme, usée, épuisée, consumée,
Tel un copeau placé dans la fureur d’un âtre.

Chaque soir, le désespoir se répand, s’étend,
Rendant le rêve absent, l’évasion au loin.
Chaque jour, dès les douces lueurs du matin,
La mélancolie recouvre ce cœur errant.

Parmi l’ombre la nature agence les corps
Avec harmonie ; sillons creusés et teint blême,
Denses souffrances d’un matelot de birème,
Deviennent les marques d’une vie de remords.

Le vide s’accouple à l’individualisme.
Dehors valeurs passées et futiles principes !
Toute volonté de hauteur qui émancipe !
Laissez donc place à l’indécence et au cynisme.

Mais que peut un homme quand il est encor seul,
Désarmé, pareil à un petit grain de sable ;
Quand les marchands se dévoilent tous en aimables ;
Quand l’intégrité repose dans un linceul.

Partir et recourir à l’oubli, à l’exode,
Quelques moments au milieu d’un joli versant
Là où se côtoient brunelles et cœurs saignant,
Là où les fleurs jouent sonnets, ballades et odes.

Sur ces collines enclavées, déshéritées
Des fortunes, des prestiges, sur les coteaux
Abruptes, j’irai chercher au sommet, en haut,
La liberté qui me fut souvent enlevée.

Puisque le monde refuse un sens à la vie,
Puisque le peuple manque de réaction,
Puisqu’il repousse encor une rédemption,
Je m’éloignerai vers la campagne blanchie.









 
FREDER


Essayons d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
218 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2015
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 14 mars à 10:14 Citer     Aller en bas de page

Ce poème me fait penser à celui de Lamartine : "l'isolement". Je me reconnais dans cette sorte de retraite au milieu de la nature loin du bruit et de la fureur.

Les ballades de ressourcement à travers la campagne nourrissent l'esprit inspiré et font naître de jolis rimes.

Une profondeur exprimée avec mélancolie et désenchantement.Je n'aurai pas pu l'écrire avec autant de maitrise et de justesse.

Je sais reconnaître un nouveau talent. Et il est grand.

Amitiés.

 
Rosanna


L'émotion est la nourriture du poète
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
625 commentaires
Membre depuis
21 avril 2017
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 14 mars à 10:42 Citer     Aller en bas de page

Bonjour et bienvenue Guiguiche,
c'est un poème qui me parle pour cette envie de se ressourcer au sein d'une nature qui, elle, ne déçoit pas dans ce monde factice farci d'illusions....
Merci, la chute explique tout.
Amicalement Rosanna

  Merci pour votre lecture
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
224 poèmes Liste
14439 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 14 mars à 11:25 Citer     Aller en bas de page

bienvenue
une jolie entree

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4513 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 15 mars à 13:02 Citer     Aller en bas de page

Poème bien maîtrisé, j'ai bien aimé ma lecture

Yvon

  YD
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
410 poèmes Liste
21116 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 16 mars à 13:14 Citer     Aller en bas de page

Merci GUIGUICHE et bienvenue parmi nous.
Un poème très émouvant et je le partage entièrement
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 283
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0235] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.