Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 320
Invisible : 0
Total : 320
13049 membres inscrits

Montréal: 23 avr 19:05:50
Paris: 24 avr 01:05:50
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Maman-chouette Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Poégraphe

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
108 commentaires
Membre depuis
8 juillet 2016
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 19 mars à 07:10 Citer     Aller en bas de page

Comme un bon vin, j’ai dormi dix ans
En vieux grimoire dans ta poche
Pour qu’enfin tu t’appelles « Maman »,
J’ai bien grandi dans ta brioche !

C’était long comme un jour sans pain
Pour soigner mon entrée en scène
Au creux de la « psaume » de ta main
Moi naissant de ta « Bulle Zen ».

Enfin, la magie de la science
Fait son beurre et ma confiture,
J’ai infusé de ta patience
Mes feuilles Maté Dame Nature.

Abécédaire en vingt-cinq volumes,
Tu mets sur table mes matières,
Du café-thé âcre, t’es la plume
Mon Papyrus vire Best-seller !

Et dans mes vers en manuscrit,
Je pose sur ton étagère
Mon amour en didascalie
Pour parfumer ton goût à mère

Sous la coupe de ce décor,
Tu goûteras aux doux arômes
Du miel de mes métaphores
Dans l’arène d’une amazone.

Te contente pas du synopsis,
Tout dévorer n’est pas un drame.
Le scénario est « fais et ris » !
Savoure-le sans prendre un gramme !

De ta cannelle à mon jasmin,
Reviens feuilleter ma cuisine
Moi, dans mon habit d’Arlequin
Tes yeux me changent en Ballerine.

Et dans mes vues et mes revues,
Quand tentée de croquer le tome,
L’épigraphe donne à être LU
« Maman-Chouette », tu mets la gomme !

Quand je me presse le citron,
Tel un souffleur, dont la réplique
M’évite des répétitions
Impresario, tu suis mon script.

Quand je suis pas dans mon assiette,
Tu me sers ton plateau d’argent
Comme les p’tites marionnettes
Ainsi font les p’tits plats dans les grands.

Et quand j’embarque sans biscuits
Je pleure comme une Madeleine,
Ton prénom sur mon ex-libris
Grave mon cœur de porcelaine.

Quand un bon comédien tout sucre
Me fait la cour côté jardin,
D’un coup de ballet, à ce volucre,
Tu brûles de zèle et en bouque un !

Et tu ramasses mes mille-feuilles
A la petite cuillère, seule
Quand le sucre cassé sur mon dos
Me brise encore en mille morceaux.

Même si c’est pas du gâteau
Quand j’ai pas d’bol, le sucre y est
A ta porte, baisses ton rideau
Mon essence : ta tasse de thé.

Mes larmes, c’est pas de la tarte
Mais tu les bois comme du p’tit lait
Puis tu fais bouillir, à la carte,
Leurs épices noires et je me thé.

En dessous de ma couverture
Quand je cherche à tourner la page,
Tu me mimes « lis tes ratures »
Pour que « je » naisse, après montage.

Tu te démarques, comme un signet,
Et tu sais lire entre mes lignes
Quand la lettre, je la prends au pied,
Et qu’à cause d’elle, j’en perd mes rimes.

En résumé, je dédicace
Ces saveurs qui coulissent en vrac
Et qui logent sur ta terrasse
Dans des sachets pleins « ric et rac ».

Oui, j’ai lu les premiers chapitres
De tout mon roman avec eux
Mon nom de scène, c’est son titre,
S’écrit Romane avec un « E ».

  _Poégraphie Photoétique
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
5784 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
23 avril
  Publié: 20 mars à 03:49 Citer     Aller en bas de page

bonjour petite apparence de sœur de ma sœur de rêveries.
merci pour ces dits 20 quatrains.
grosses bises ma petite, quand je t'aurais lu davantage, tu pourras te lire ma grande aussi.

 
Poégraphe

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
108 commentaires
Membre depuis
8 juillet 2016
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 21 mars à 04:00 Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
bonjour petite apparence de sœur de ma sœur de rêveries.
merci pour ces dits 20 quatrains.
grosses bises ma petite, quand je t'aurais lu davantage, tu pourras te lire ma grande aussi.



Bonjour Samamuse
Merci pour ton post.

  _Poégraphie Photoétique
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 98
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0219] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.