Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 11
Invisible : 0
Total : 13
· Cioran · KiMiNiE
13021 membres inscrits

Montréal: 21 oct 19:37:24
Paris: 22 oct 01:37:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Citations personnelles :: La force du zéro Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1]
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
466 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 9 oct à 10:33 Citer     Aller en bas de page

Au Congo, nous ne connaissions pas le zéro avant les Belges. Depuis hier, j'ai découvert que nous ne connaissions pas les silences dans la musique. Le zéro et les silences ont une telle force.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
714 poèmes Liste
21303 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 9 oct à 13:26 Citer     Aller en bas de page

Le zéro est une invention arabe. Pour le silence je ne sais pas :-)

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
466 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 9 oct à 13:41 Citer     Aller en bas de page

Le silence en musique a été inventé par un Belge, Roland de Lassus au XVIe siècle. A l'époque, on appelait souvent les Belges, les Flamants.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
6933 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 10 oct à 02:37 Citer     Aller en bas de page

que de cultures différentes de mes archéologies.

pour le zéro sous sa forme pensée, ce serait les chinois.
pour sa forme véhiculée, ce serait les arabes.
pour sa forme utilitaire, ce sont les ecclésiastiques européens.
pour ses brimades, ça devient un rhizome.

le silence en musique, j'ignorais "Roland de Lassus"
j'avais aperçu de longs traits pour occuper un espace vide.
certaines présences en lassitudes, ont essayées de m'y sensibiliser, mais je les ai remplacé par des "pourquoi ?"

j'ai comme pour les présences (voir présence 15) j'ai fais vivre des "zéros" positifs, et des "silences" expressifs comme les brouhahas des muets.

merci JOKER, je peux me tromper (rien à voir avec un éléphant) mais AUDE doit avoir un cheminement très peu éloigné du mien. (je sens une tige pendouillarde, se diriger vers le ciel)

 
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
466 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 10 oct à 04:34 Citer     Aller en bas de page

Merci SAM pour ton commentaire. Je decouvre des choses étonnantes en musique. La musique traditionnelle est toujours en mode mineur. Personne ne sait l'expliquer. Les Grecs et les Romains ignoraient les règles de l'harmonie, etc.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
1405 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 10 oct à 17:07 Citer     Aller en bas de page

Quelle est la force du zéro et quelle est celle du silence ?
Sans l' "écriture", il n'y aurait pas eu l'apparition du caractère du zéro en mathématique, ni du caractère du silence en musique. L' "absence" d'une quantité et et l' "absence" de son, était connu des tous premiers hommes et femmes. Qu'il y a t-il entre deux battements de coeurs ?
Qu'est-ce qui est le plus fort : la forme qui donne naissance à l'écriture, ou l'esprit qui donne naissance à la forme ?

Merci du partage, Joker ! A bientôt !

 
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
466 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 11 oct à 02:49 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jean Claude, merci pour ton commentaire.

L'écriture structure la pensée et permet de mieux appréhender certaines notions. La force du silence consiste à l'utiliser comme un mode d'expression. Le zéro et le silence peuvent être l'expression d'un choix et plus seulement le constat d'une absence. Dans certaines cultures, ce fut une revolution.

J'espère que je me suis fait comprendre.

J.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
1405 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 11 oct à 07:55
Modifié:  11 oct à 07:55 par Jean-Claude Glissant
Citer     Aller en bas de page

Merci Joker. Bien que je n'adhère pas à la notion de "choix" , j'apprécie ta réponse : "Le zéro et le silence peuvent être l'expression d'un choix et plus seulement le constat d'une absence." A bientôt !

 
Page : [1] :: Réponses non permises

 

 



Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 116
Réponses: 7
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0324] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.