Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 30
Invisible : 0
Total : 34
· Lucie Granville · silence. · Tychilios · samamuse
13154 membres inscrits

Montréal: 9 déc 03:45:06
Paris: 9 déc 09:45:06
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Citations personnelles :: texte_parfait Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
855 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 10 oct 2018 à 08:17 Citer     Aller en bas de page

Sans cesse, mon imparfait se modifie…

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
260 poèmes Liste
8819 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 11 oct 2018 à 05:30 Citer     Aller en bas de page

et lors qu'est-ce qui reste ?
quelle est l'attente de cette vérité ?
bienvenue dans la grande famille des LPDP
qu'est ce que tu viens y chercher ?
moi, c'est de la reconnaissance.
de m'enrichir des textes osés dans de nombreuses rubriques.
de virtualité, où je suis beau, avec un large sourire, peut-être pensé être un Appolon, parce que pour le reste, je suis chiant à lire, curieux de partages écrits, obstiné à vouloir faire réfléchir, mais si tu me poses des questions en commentaires ou en MP message personnel en haut à droite, je fais tout ce que je peux pour répondre. si tu ne comprends pas, n'abandonne pas, insiste pour pouvoir dire "ça y est j'ai compris, ça suffit n'en rajoute plus" parce que je ne sais pas percevoir cette forme de limites.

 
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
528 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
8 novembre
  Publié: 12 oct 2018 à 03:53 Citer     Aller en bas de page

La vie, c'est l'inattendu dans l'imperfection (Joker).

J'aime bien ta citation. L'imparfait crée une dynamique, un mouvement, une recherche.

J.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
855 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 12 oct 2018 à 20:22
Modifié:  13 oct 2018 à 03:53 par Laethaelath
Citer     Aller en bas de page

Pas d'attente en ce qui me concerne dans cette phrase, Sam. Un simple constat
Pour le reste j'aime les mots, depuis toujours. C'est ainsi que je suis arrivée là^^

Merci Joker de votre commentaire si positif, il est vrai que c'est stimulant

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
22024 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 14 oct 2018 à 14:06 Citer     Aller en bas de page

Si ton "passé" simple fut il correct, rien à craindre pour ton futur
" C'était pour jouer avec les mots"
Laisse le temps faire son oeuvre en le surveillant quand même du coin de l'oeil.
Mais je te souhaite de bonnes choses
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
855 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 16 oct 2018 à 04:30
Modifié:  17 oct 2018 à 07:13 par Laethaelath
Citer     Aller en bas de page

Ça me fais plaisir parce que je voulais suggérer cette idée de conjuguer sa vie, merci Ode d'être venu jouer sur mes mots ^^ Et Merci de vos gentils commentaires si aimables, je vous souhaite également le meilleur

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 25 mars à 05:24 Citer     Aller en bas de page

Attiré par la force de votre citation.

Elle m'inspire la considération suivante:



Le parfait immobilise et restreint l'espace dans une singularité inabordable.

L'imparfait incite aux voyages et s'ouvre à l'inconnu de nos possibles,
parmi tant de probables à l'infini.





Bien à toi, Miette

actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
855 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 1er avr à 10:04
Modifié:  1er avr à 10:08 par Miette
Citer     Aller en bas de page

actuaire je vous remercie d'avoir pris le temps de revenir sur cet écrit. Je suis touchée car je vous sens accroché par le texte et je vous remercie partager vos réflexions Le parfait comme un équilibre, une singularité, qui qui tend à l’arrêt des choses et abolit le sens ; l'imparfait dont le déséquilibre permet la vie, Merci à vous bonne journée et au plaisir

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 1er avr à 11:58 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Miette,


Oui tout à fait.... la singularité... quasiment dans le sens du mur quantique de Planck... non accessible par l'humain.
Le parfait touche à l'infiniment petit... tandis que l'imparfait se perd dans l'infini.

A partir de là on pourrait philosopher sur l'entropie...

Bien à toi.
Etienne

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 582
Réponses: 8
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0351] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.