Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 29
· Flocon d'imaginaire
13265 membres inscrits

Montréal: 19 oct 02:12:38
Paris: 19 oct 08:12:38
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Citations personnelles :: poésie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5083 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 15 nov 2018 à 10:26 Citer     Aller en bas de page

Le mot est un véhicule froid, glacé. Seul le souffle chaud de la poésie offre une promesse de sens.

  YD
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15663 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 15 nov 2018 à 12:50 Citer     Aller en bas de page

très joliment dis

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
823 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 15 nov 2018 à 15:18
Modifié:  18 nov 2018 à 15:15 par Laethaelath
Citer     Aller en bas de page

Sans mots, il n'y a que silence. A l'écrit en tout cas Il faut les aimer

 
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
352 poèmes Liste
3647 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 16 nov 2018 à 01:58 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Y.D.
ta citation ferait un beau sujet de philosophie !
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5083 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 17 nov 2018 à 10:26 Citer     Aller en bas de page

Vous avez pris le temps de commenter cette citation - merci beaucoup

Amitiés

Yvon

  YD
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
180 poèmes Liste
4701 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 22 nov 2018 à 02:49 Citer     Aller en bas de page

"Ouf ! Ce mot n'est pas vers glacé."
(Édouard Glissant)

Non... je rigole.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5083 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 23 nov 2018 à 09:31 Citer     Aller en bas de page

JB [b][/b]


merci

Amitiés

Yvon

  YD
andre Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Rien c'est déjà quelque chose
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
233 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2018
Dernière connexion
9 janvier
  Publié: 29 déc 2018 à 03:43 Citer     Aller en bas de page

Le bonjour poétique, Y.D

Petit passage dans mes lectures du matin

Dans la froideur du mot se cachent les expressions donnant du cens aux discussions
La poésie par ses mots remplace les sons de discussions par des images.




André

  André Pierre
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5083 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 30 déc 2018 à 12:20 Citer     Aller en bas de page

André

oui! Tu as raison la poésie offre à l'imaginaire de belles images - merci pour ton passage sur mes lignes

Amitiés
Yvon

  YD
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 19 jan à 10:14 Citer     Aller en bas de page

Bon jour YD,



J'ai aime lire votre citation et me suis longuement évadé dans mes pensées...


Le mot est un véhicule froid, glacé. Seul le souffle chaud de la poésie offre une promesse de sens.



La poésie détient cette force quasiment irréelle de pouvoir transporter le lecteur dans un autre univers ou de lui ouvrir les yeux sur son propre univers.

Par des techniques multiples elle « montre » à son lecteur les beautés réelles ou irréelles rencontrées à longueur de journées sans même les regarder… et encore moins de les contempler ou de les envelopper.

En utilisant la musicalité d’associations appropriées de phonèmes et en pixellisant les mots avec les coloris des métaphores la poésie, contrairement à d’autres expressions artistiques, est à la fois un régal pour les yeux, pour l’oreille... sans oublier le cœur et l’âme (ou la conscience) d’où sa force de frappe émotionnelle incomparable qui lui permet d' ouvrir des voies d’évasion multiples parfois même jusqu’au fin fond de l'espace sidérale, baigné dans le halo de l’indicible.

Dans ce sens, telle une chamane ou une magicienne, la poésie transforme la froideur du mot, par des souffles alchimiques complexes, ... en chaleur de symphonies harmoniques d’images, de couleurs et de sonorités... qui à leur tour renforcent notre empathie pour autrui, notre tolérance vis à vis du vivant et notre respect pour la Nature et la terre qu'on habite.... une promesse de sens... une promesse d'humanisme.. un espoir de survie.

Merci pour le partage,
Bien à toi YD,

actuaire


  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5083 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 20 jan à 10:16 Citer     Aller en bas de page

Actuaire

Merci, je suis toujours stupéfait par la qualité de tes commentaires qui élèvent la poésie. je me suis permis de récupérer ton commentaire pour le glisser dans mes archives perso.

Amitiés

Yvon

  YD
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16392 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 16 mars à 05:59 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

Il est vrai que le mot, à lui tout seul, ne suffit...Il est bien peu de choses, pourtant indispensable.
A partir d'un rien, on construit un tout, et quand le mot plonge dans la poésie, il s'élève, il est respecté.
A partir d'une matière première, on transforme, on joue avec le sens.
une belle citation.
amitiés chaleureuses.
pyc.

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5083 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 16 mars à 10:47 Citer     Aller en bas de page

Pierre Yves

Merci de ton passage.

Amitiés

Yvon

  YD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 388
Réponses: 12
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,2803] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.