Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 332
Invisible : 0
Total : 337
· La Brune Colombe · Cioran · M@rselO · Laur'Ha · Lux
12994 membres inscrits

Montréal: 27 mai 13:42:13
Paris: 27 mai 19:42:13
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Du côté de Calpé, au Rincón de Alba… Chanson Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
EFL Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
32 commentaires
Membre depuis
30 avril
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 14 mai à 06:03
Modifié:  23 mai à 04:51 par EFL
Citer     Aller en bas de page

Du côté de Calpé, au Rincón de Alba...

A noter, répéter les strophes à deux lignes car ce sont des refrains, exemple ci-dessous
Au Rincón de Alba : Au coin de l'Aube nom du restaurant et aussi, Alba est un prénom comme Aurore
Calpé : Ville d'Espagne où j'habite actuellement
Bulerias : Chants et danses andalous


Du côté de Calpé, au Rincón de Alba
Où à l’unisson règnent deux cœurs
Unis, Antonio et Josépha
Sont là pour toujours d'ailleurs

Où l’air des bulerias s’évapore en chœur
Parfume, comme la mélodie du bonheur
Où l’air des bulerias s’évapore en chœur
Parfume, comme la mélodie du bonheur

Du côté, au Rincón de Alba
Un Café-restaurant à Calpé
S’entend le divin rire de Josépha
Sonore chant harpé

Qui glissent entre les plats avec harmonie
Comme cœur en émoi, palpitante poésie

Entre toutes, les meilleures paëllas
Aux florales senteurs
S’ente le rire divin de Josépha
Sonore rire enchanteur

Qui glisse parmi les nombreux clients
Dévorant rations à pleines dents

Parmi mille mets délicats
Serpentent les fragrances écharpées
S’entend le divin rire de Josépha
Sonore chanson échappée

Qui glisse entre chaises et tables
Avec une parfaite grâce lisse, inimitable

Entre toasts et cafés liégeois
S’ente un hymne à la joie
S’entend le divin rire de Josépha
Sonore rire en clef de fa

Qui glisse comme une chanson
À chaque heure, à chaque saison

Du côté de Calpé, au Rincón de Alba
Où à l’unisson règnent deux amours
Unis, Antonio et Josépha
Seront là encore et pour toujours…

Por el lado de Calpe, en el Rincón de Alba...


Por el lado de Calpe, en el Rincón de Alba
Donde dos corazones al unísono reinan
Unidos, Antonio y Josefa
Allí para siempre por otra parte están

Donde el aire bulerías en coro se evapora
Perfuma, como el sonido de la música
Donde el aire bulerías en coro se evapora
Perfuma, como el sonido de la música

Por el lado, en el Rincón de Alba
En Calpe un Restaurante cafetería
Se escucha la divina risa de Josefa
Sonora canción arpada

Que desliza entre los platos con armonía
Como corazón en sobresaltado, palpitante poesía

Entre todas las paellas, las mejores
A las fragancias florales
Se injerta la risa divina de Josefa
Encantadora risa sonora

Que desliza entre los numerosos clientes
Consumiendo raciones a llenas dientes

Entre mil sabrosas delicias
Serpentean las bufandeadas fragancias
Se escucha la divina risa de Josefa
Sonora canción escapada

Que entre mesas y sillas desliza
Inimitable, con una perfecta gracia lisa

Entre brindis y cafés de Lieja
Se injerta un himno a la alegría
Se escucha la divina risa de Josefa
Sonora risa a la tonalidad de fa

Que desliza como una canción
En cada momento, en cada estación

Por el lado de Calpe, en el Rincón del Alba
Donde dos amores al unísono reinan
Unidos, Antonio y Josefa
Allí todavía y para siempre estarán…

Alfonso BLEZ

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
194 poèmes Liste
6063 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 19 mai à 03:28 Citer     Aller en bas de page

je ne sais pas lire, ni comprendre l'espagnol, mais comme cela doit être beau, accompagné d'une guitare, avec plein de volants à relever, et ces subtilités que nous les nordistes, ne pouvons même pas imaginer.
à +

 
EFL Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
32 commentaires
Membre depuis
30 avril
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 21 mai à 07:16 Citer     Aller en bas de page

Merci Samamuse,
Tu as raison une guitare et des castagnettes, qui rappellera alors le Flamenco (Danse Espagnole).
Si tu viens un jour à Calp ou Calpe, petite ville balnéaire de la Costa Blanca (Côte Blanche), tu découvriras les plus belles côtes d'Espagne et le fameux
Peñon de IFAC, l'icone emblématique de Calpe. Et qui sait, on pourrait se rencontrer, c'est là que j'habite.


 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
386 poèmes Liste
20314 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
27 mai
  Publié: Avant-hier à 04:25 Citer     Aller en bas de page

Je reviens sur tes poèmes, celui là est plein d'amour, de musique, de senteurs, c'est divin.
Merci j'ai fait un beau voyage.
Bises ODE 31 - 17

  OM
EFL Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
32 commentaires
Membre depuis
30 avril
Dernière connexion
26 mai
  Publié: Hier à 13:08 Citer     Aller en bas de page

Merci Ode3117, Si tu viens à Calpe, Tu pourras les rencontrer Antonio et Josépha. C'est un restaurant familial et le mercredi, c'est paëlla...
Moi, j'y prends mon café chaque matin... Bises

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 252
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0245] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.