Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 8
Invisible : 0
Total : 9
· Authilie
13045 membres inscrits

Montréal: 26 sept 04:57:20
Paris: 26 sept 10:57:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: À la seconde où je vous l'ai dit. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 8 juin à 14:56
Modifié:  8 juin à 15:46 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Elle aime
Les formes bleues qui s’évaporent des larmes
Pour devenir la forme invisible d’une raison,
Elle aime
Les mots avec autant de voyelles que de sang
La jalousie des autres,
Elle aime
Un garçon manqué
Un autre qui marchait en se rembobinant
La somme haute comme trois pommes de ses vertiges
Elle aime
Laisser traîner ses dents dans la pomme
Dans la pomme d’Adam
Et regarder le trognon
Comme le fantôme juteux de son sourire
Elle aime
Glisser ses doigts dans les passants distraitement
Ou
Se glisser elle-même entre les passants
À contre-courant
Se mentir
Se pardonner
S’enfuir sans raison
Revenir avec un prétexte
Elle aime
Écouter le vent se plaindre dans ses cheveux
En balançant des boucles à la terre entière
Comme de fines brindilles brunes
Tout en respirant lentement
Jusqu’à devenir un silence vivant
Elle aime
Dans des yeux de sable
Voir la mer se retirer
Peindre avec de l’écume morte un champ de lavande
Autour d’un moulin de cendre
Elle aime
Être à la troisième personne d’un autre
Le verbe qu’elle voulait
Elle aime
Les orteils des portes
Les serrures de toutes sortes
Et la fourrure des frissons d’hiver
Elle aime
Une note inconnue traînant dans la poussière
À la fin d’une chanson écrite par un loup
Qu’une sirène a chanté la première
À un vieux loup de mer
Elle aime
Le vernis du bilboquet
Qui ruisselle au bout de ses cils
Dans le coffre à jouets
Elle aime
Ouvrir des lettres qui ne sont pas pour elle
Et pleurer dedans
Avant de les jeter à la poubelle
Parfois en riant
Elle aime
Faire des poupées avec des papiers de bonbons
Et les faire danser avec des allumettes
Elle aime
La trompette orpheline
De son orchestre de sentiments
Elle aime
Férocement
Comme le velours aime le fer
Comme les curieux aiment les fenêtres
Comme les soupçons aiment les alibis
Comme le début des phrases aimee les majuscules
Avec à chaque fois une raison différente de le faire
Avec à chaque fois une façon différente de le faire
Elle aime
Les orages en dentelle dans les nuits de noces
Quand l’amour devient la leçon particulière
Que l’abandon devait aux prières.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
6846 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 9 juin à 01:39 Citer     Aller en bas de page

elle aime être sous l'âgé
dont les restes de mots
ne sauraient voyager
dans un poème aussi beau.
à +

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1351 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 9 juin à 15:16 Citer     Aller en bas de page

J'aime ! Comme toujours. Merci du partage Lis tes ratures. A bientôt !

 
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 11 juin à 08:43 Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
elle aime être sous l'âgé
dont les restes de mots
ne sauraient voyager
dans un poème aussi beau.
à +



Je l'ai écrit pendant qu'une chenille m'expliquait comment on devient un papillon et j'ai essayé de lui faire plaisir pour le prix de la leçon.

 
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 11 juin à 08:44 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jean-Claude Glissant
J'aime ! Comme toujours. Merci du partage Lis tes ratures. A bientôt !




J'y ai cru, à la seconde où vous me l'avez dit !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 205
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0317] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.