Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 23
· Yvan Bert · Bardo
12995 membres inscrits

Montréal: 14 août 02:41:40
Paris: 14 août 08:41:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Sarah L'incandescente Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Gigi Paix
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
16 commentaires
Membre depuis
13 mai
Dernière connexion
27 juillet
  Publié: 11 juin à 11:21 Citer     Aller en bas de page

SARAH L’INCANDESCENTE

Sarah n’est pas la brise elle est le sirocco
Ses sens rouge cerise exultent en brasero
Quand elle ouvre son cœur son corps est généreux
Comme un roseau rageur il vibre vigoureux

Des panurges aigris la traitent de salope,
Étonnants malappris et fieffés misanthropes
Rêveuse, elle a erré d’amourettes en amants
Pour trouver le chemin de notre firmament

Ces gueux assurément la traitent de pétasse
Tant pour ses vêtements elle est parfois fantasque
Mais sa quête, pour moi, de si jolis dessous
Tisse les écrins fins de merveilleux bijoux

Tous les bœufs, en meuglant, la traitent de nympho
Parlant gauloisement minette et clito
Mais en cherchant sans fin un point mystérieux
Nous nous sommes évadés jusqu’au plus haut des cieux

Des godiches rieuses la traitent de gourgandine
Moquant ses yeux grivois et son humeur badine.
Elles prêtent à sa bouche une envie peu commune
Dont Magritte aurait dit : « Ô, c’en est vraiment une ! »


Les têtards frétillants la traitent de sodomite
Évoquant grassement une entrée interdite
Mais elle a dû pourtant surmonter sa pudeur
Pour m’offrir, en tendresse, une petite fleur

Ces busards à l’affût la traitent de putain
De m’avoir tout donné si vite un beau matin
Mais après nos ébats de sueur et de beauté
Blottie entre mes bras, j’ai vu ses yeux couler

Sarah n’est ni salope, ni putain, ni nympho
Elle est une princesse des sens, une Sapho
Évitez donc, chagrins, de juger d’une traite
Une reine pour qui l’amour est une fête

Quand nous aurons quitté le monde et les gens
Voguant dans l’éther bleu des limbes, du néant
Nous serons entourés d’étoiles et d’épices
Mémoires éternelles d’une passion délice

Mendiants de la tendresse et des sens savoureux
N’accablez pas Sarah de propos venimeux
Honorez sa mémoire ici et sans retard
Aimez, donnez, prenez sans façon et sans fard


Mendiants de la tendresse et des sens savoureux
N’accablez pas Sarah de propos venimeux
Aimez, donnez, prenez sans façon et sans fard
Avant que la camarde vous dise : « il est trop tard ! »


Poème extrait du recueil BISAMOUR / DÉSIRS ET JALOUSIES

Gigi Paix






 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
6622 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
14 août
  Publié: 12 juin à 07:39 Citer     Aller en bas de page

ô Sarah, où sont ces regards pleins de délicatesses, ces accompagnements de tendresses, ces mots qui apportent les enseignements de la reconnaissance et des partages.
grosses bises ma grande.

 
Gigi Paix
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
16 commentaires
Membre depuis
13 mai
Dernière connexion
27 juillet
  Publié: 24 juin à 04:11 Citer     Aller en bas de page

Cette interrogation mérite quelques précisions, Samamuse,

De l'importance du contexte...
Ce poème se situe dans le chapitre "Débordement" du recueil où est abordé le sujet de la sensualité, d'autres chapitres parlent davantage de tendresse, de reconnaissance...
SARAH L’INCANDESCENTE se veut l'expression d'une liberté féminine à accéder à une sensualité épanouie, riche, imaginative, dynamique et à pouvoir le dire sans ostentation mais sans avoir à se censurer ni essuyer les récriminations des cacochymes de l'ordre moral -à une époque où celui-ci a tendance à envahir la sphère publique, y compris dans des pays où la liberté d'expression signifie encore quelque chose.
Une telle sensualité n'exclue -bien au contraire!- ni la tendresse, ni le souci du partage, ni l'attention à l'autre, ni la reconnaissance...
J'ai mis à ce sujet, sur le site, deux poèmes: AIMER ET MAI, POURQUOI?

Amitiés poétiques.

Gigi Paix

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 123
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0205] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.