Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 318
Invisible : 0
Total : 318
12981 membres inscrits

Montréal: 24 juin 19:58:46
Paris: 25 juin 01:58:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Mon délicieux havre de paix Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
581 poèmes Liste
4066 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 13 juin à 00:26
Modifié:  13 juin à 11:31 par Emme
Citer     Aller en bas de page

C'est un petit jardin, tout près de ma maison,
Humble et vraiment joli, quelle que soit la saison.
Les arbres généreux abritent les couvées,
Dès l'époque des nids, quelle félicité !

On y trouve au Printemps, quelques fleurs parfumées,
Qui plaisent aux oiseaux, et aux doux papillons.
Mais rien de bien précieux, car ma seule passion,
C'est de les observer, les jours où il fait bon.

Quand leurs charmants petits prennent leur envolée,
Et viennent se poser, tout près de mes croisées,
Je n'ose pas bouger, de peur de perturber,
La confiance infinie, qu'ils daignent m'accorder !

Les arbustes autour d'eux, sont des plus généreux,
Quand l'Automne revient, avec ses jours brumeux.
En Hiver, les sapins, aux branches très fournies,
Les protègent du gel, pendant les longues nuits.

Lors, ce petit jardin, si simple, mais si beau,
Est mon coin favori, pour trouver le repos.
Ma Muse y vient souvent, et me dit en secret :

**La nature est si belle, tu dois la protéger..**

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
389 poèmes Liste
20484 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 13 juin à 04:44 Citer     Aller en bas de page

Un grand merci JOSETTE, je te rejoins dans ce petit nid douillet, j'ai quelques coins de jardin moi aussi où je peux constater les miracles de la nature, mais en ce moment nous ne sommes pas gâtés, il se trouve que les hommes à force de supprimer les fossés, d'abattre des arbres et d'enlever tout ce qui aidait à la nature pour nous protéger, et bien ils font de grosses erreurs.
Bises JOSETTE et que le ciel entende nos prières.
ODE 31 - 17

  OM
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
581 poèmes Liste
4066 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 13 juin à 06:39 Citer     Aller en bas de page

merci infiniment, ma douce Ode, pour ton adorable, chaleureux, et pertinent com.

combien tu as raison! il suffirait de si peu, pour embellir et respecter notre délicieuse nature..

très agréable journée, malgré le temps capricieux,

bisous amicaux,

Josette



 
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
504 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 13 juin à 07:35 Citer     Aller en bas de page

Baguette
Merci pour cette poésie bucolique
Je partage ces moments aussi
Bien à toi
Papillon

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
13876 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 13 juin à 15:45 Citer     Aller en bas de page

très plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
196 poèmes Liste
6293 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 14 juin à 04:36 Citer     Aller en bas de page

pour moi aussi

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 126
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0318] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.