Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 35
Invisible : 0
Total : 38
· Laur'Ha · Miette · Jean-Louis
13018 membres inscrits

Montréal: 18 nov 16:04:40
Paris: 18 nov 22:04:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Tu étais mon ami, mon frère............. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
TitiKJ
Impossible d'afficher l'image
Ne laissons pas pousser l'herbe sur le chemin de l'amitié.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
11 février 2013
Dernière connexion
4 juillet
  Publié: 3 juil à 14:19
Modifié:  3 juil à 14:30 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Tu étais mon Ami, mon frère.

Tu étais mon Ami, mon compagnon, mon frère,
Tu savais mes humeurs, partageais mes colères,
Toi que le ciel envieux a privé d’avenir,
Quand l’impatient demain nous sommait de venir.

Elle t’a pris la main, l’habile Philotès,
Muse de l’amitié, mais en ce jour traitresse,
Pour t’asseoir près des Dieux, toi dont l’unique crime,
Etait d’aimer la vie aux portes de l’ultime.

Il leur manquait sans doute, aux Dieux de l’Empyrée,
Cet Ami que d’aucuns aspirent à rencontrer,
Ayant châtié Tantale qui les avait trahis,
En attente étaient-ils, depuis son infamie.

Trop d’années ont passé depuis ce vil départ,
Mais si le temps s’efface et s’érige en rempart
Au commun des mortels, contre les souvenirs,
Jamais notre amitié ne saurait en pâtir.

Tu étais mon Ami à la vie, à la mort,
Tu me donnais raison, même quand j’avais tort,
Celui qui crie courage quand le sort malveillant
Teinte du bleu au gris le ciel des innocents.

Une vieille amitié ne craint pas l’érosion,
Prône un sage dicton, la nôtre étant fusion
Ne risque pas la rouille, encore moins l’oubli,
Il est des affections à jamais établies.

Je garde en tête Ami, nos sorties de jeunesse,
Alors que l’insouciance était notre maitresse,
Ou nous usions du temps avec avidité,
En faisant de nos rêves, une réalité.

T’en souvient-il alors, quand le jour en partance,
Laissait place à la nuit, de nos folles errances,
Nous tracions le chemin d’inédits lendemains
Sur des sentes pavées d’un futur en commun.

J’ai le doux souvenir de tes poèmes et rimes,
Que je relis le soir, quand le chagrin m’anime,
Mais au petit matin, orphelin de ta plume,
Je refuse l’idée qu’elle est, hélas, posthume.

Ma jeunesse se fane à l’horloge du temps
Et solde mes hier au grand livre des ans,
Demain quand Atropos cognera à ma porte,
Auprès de toi Ami, je veux qu’elle m’emporte.




  Le Kajoleur
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
10145 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 3 juil à 14:32 Citer     Aller en bas de page

Un bel hommage et de belles images dans tes mots

Merci à toi

  ISABELLE
Cléo
Impossible d'afficher l'image
J'ai mis les pieds sur le paillasson du chagrin/ Et je l'ai repoussé bien loin
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
145 commentaires
Membre depuis
3 juin
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 4 juil à 09:45 Citer     Aller en bas de page

Au fil du poème, l'émotion se décuple
Cela me rappelle l'amitié des anciens : l'amitié d'égal à égal, de frère à frère, et riche car authentique.

Citation de TitiKJ
J’ai le doux souvenir de tes poèmes et rimes,
Que je relis le soir, quand le chagrin m’anime,
Mais au petit matin, orphelin de ta plume,
Je refuse l’idée qu’elle est, hélas, posthume.



Touchant !

  La joie est la contine de nos heures
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
224 poèmes Liste
14439 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 4 juil à 11:15 Citer     Aller en bas de page

très bel hommage

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
aurorefloreale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
19 commentaires
Membre depuis
18 juin
Dernière connexion
13 août
  Publié: 5 juil à 05:03 Citer     Aller en bas de page

Impressionnant hommage ici en partage
La postérité gardera ces mots bienveillants,
L'amitié n'est pas un vain mot,
Elle partage des sentiments beaux!
Que s'éloigne au loin cette traîtresse de faux
Qui à la racine coupe cinglante nos doux mots!
Pourtant on les murmure sans aucun défaut!

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 204
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0230] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.