Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 322
Invisible : 0
Total : 324
· DeviousF · Lacase
12994 membres inscrits

Montréal: 23 juil 13:01:20
Paris: 23 juil 19:01:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Lettre à mon âme-sœur Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Chrys Freux


Aussi longtemps que tu croiras en l'espoir, il y en aura toujours au moins en toi.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
147 poèmes Liste
354 commentaires
Membre depuis
8 août 2017
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 12 juil à 12:29
Modifié:  13 juil à 00:31 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Lettre à mon âme-sœur


Depuis le rebord de ma fenêtre,
Mon regard s'égare dans le paysage,
Où la vie s'éclipse doucement,
Avec le vent bruissant et berçant les feuilles,
Jusqu'à ce que la brise se calme, le calme ;

Des couleurs écarlates empourprent l'horizon,
Avant de s'épanouir dans le ciel,
En embrassant passionnément les nuages,
Ces nuages ambrés enflammés,
S'évadant de l'horizon en ruisselant et s'éparpillant ;

Puis les parures célestes s'épuisent, se fanent,
Et des silhouettes se dressent vers ce ciel éclairci d'ombres ivoires,
Ces nuages s'éloignant si lentement,
Laissant apparaître l'immense ébène illuminé d'étoiles,
Ces astres luisant telle une forêt de bougies ;

Cette idylle naturelle,
Peinte d'infini, de lumières, de terre, de vies,
Est une réelle merveille en mue perpétuelle,
Une éternelle source de rêves,
Offrant de l'espoir nuit après nuit ;

Le temps d'un instant où les moments se succèdent,
Les étoiles dansent avec grâce et légèreté,
M'enveloppant et voyageant dans l'imagination,
Tissant songes et rêves stellaires,
Mais les secondes s'envolent, folles ;

Dans mes pensées,
Ce vaste lac engoué cristallisé,
Où le vent effleure, mais ne souffle,
Le loin horizon semble se noyer,
Dans le noir océan de la nuit ;

Maintenant, la lune rayonne, si belle, si mignonne,
Accompagnée des astres scintillant à en flamboyer,
Avec leurs reflets glissant, filant, patinant sur ce ciel,
D'où ces lueurs s'envolent et emmènent,
Un même espoir ;

Cinq coups résonnent lorsque mon corps s'endort sur le rebord,
Absorbé par cette quête mystique,
L'étoile de mon cœur,
Le reflet de tes yeux,
Pour trouver ton regard.


[Une volée de sentiments]

  La liberté totale, avec le respect pour seule limite.
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
9538 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 13 juil à 01:53
Modifié:  13 juil à 01:54 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Tu nous offres un lire un beau texte, riche en images et en sentiments

Merci à toi

  ISABELLE
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
209 poèmes Liste
4035 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 15 juil à 02:21 Citer     Aller en bas de page

c'est joliment beau

Bravo , Freux

Lady

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
kitcat35


Plaisir d'amour ne dure qu'un instant, chagrin d'amour dure toute la vie...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
30 commentaires
Membre depuis
7 juin 2006
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 16 juil à 03:09 Citer     Aller en bas de page

" Cette idylle naturelle,
Peinte d'infini, de lumières, de terre, de vies,
Est une réelle merveille en mue perpétuelle,
Une éternelle source de rêves,
Offrant de l'espoir nuit après nuit ; "

C'est vraiment magnifique merci pour ce partage

 
victormarie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
55 commentaires
Membre depuis
3 juillet 2016
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 18 juil à 04:40 Citer     Aller en bas de page

Très joli texte Chrys
On ressent à sa lecture notre singulière filiation avec l'univers, avec le cosmos, l'infiniment grand, qui nous contient et que nous sommes en vérité, comme des milliers d'univers aperçus par des milliers de paires d'yeux qui réfléchissent une lumière intérieure éclatante et parfaite
merci pour ce partage
amitiés
Philippe

 
Chrys Freux


Aussi longtemps que tu croiras en l'espoir, il y en aura toujours au moins en toi.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
147 poèmes Liste
354 commentaires
Membre depuis
8 août 2017
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 18 juil à 16:20 Citer     Aller en bas de page

Merci Maschoune pour ton commentaire ! C'est d'ailleurs le seul poème sur lequel j'ai travaillé bien après avoir écrit la fin, soit pendant près de deux ans. Et je ne me suis arrêté d'y retoucher uniquement parce que ma quête s'est terminée.




Merci ladysatin !
La vie est magnifique et se compose d'une infinité de splendeurs !




C'est moi qui te remercie kitcat35 pour ton commentaire qui me fait très plaisir !




Philippe, j'y ai écrit ce que je ressentais lorsque je regardais le ciel le soir à travers ma fenêtre, lorsque je me demandais si l'âme-sœur existait vraiment et si je la trouverais un jour.
Merci à toi pour ton soutien !




Chrys

  La liberté totale, avec le respect pour seule limite.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 177
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0309] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.