Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 605
Invisible : 0
Total : 605
13157 membres inscrits

Montréal: 27 févr 01:59:28
Paris: 27 févr 07:59:28
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Citations personnelles :: L'origine du Monde Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 6 mars 2019 à 06:32 Citer     Aller en bas de page






Hommes qui avez vu le jour
Entre les jambes d’une femme.

Puisse votre retour chez une autre
Apporter le plaisir et l’oubli.




  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
568 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
23 février
  Publié: 6 mars 2019 à 06:35 Citer     Aller en bas de page

Belle citation
Merci Aude

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
156 poèmes Liste
616 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
26 février
  Publié: 6 mars 2019 à 06:38 Citer     Aller en bas de page

T'as pensé à ceux qui sont nés par césarienne.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 6 mars 2019 à 06:41 Citer     Aller en bas de page

Citation de PapillonMystere
Belle citation
Merci Aude



Merci Papillon Mystère !

Citation de Amanda
T'as pensé à ceux qui sont nés par césarienne.



Ha non, c'est bête. J'espère qu'ils ne reviennent pas avec un scalpel ?

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
431 poèmes Liste
13747 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
26 février
  Publié: 6 mars 2019 à 07:47 Citer     Aller en bas de page

Belle citation. Si seulement elle se vérifiait...

 
Forgotten Angel


Memento Mori
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
409 commentaires
Membre depuis
16 octobre 2012
Dernière connexion
23 mars 2019
  Publié: 6 mars 2019 à 08:29 Citer     Aller en bas de page


Toujours surprenante...

Chris

  A tous ceux qui ont tendu la main à mon âme égarée sur les chemins du doute, je transmets l'amitié et le profond respect de l'ange aux poings serrés qui veille sur ma route.
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
200 poèmes Liste
5162 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
27 février
  Publié: 6 mars 2019 à 13:31 Citer     Aller en bas de page

Si ce n'est pas la même... comme le dit ta citation, c'est merveille.

La complétude... allez, réciproque.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14983 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 février
  Publié: 6 mars 2019 à 17:11 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Aude,

Une belle citation !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
357 poèmes Liste
3723 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
23 février
  Publié: 8 mars 2019 à 01:24 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Aude,
on va faire en sorte de ne pas prendre ta citation par dessus la jambe.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
183 poèmes Liste
1833 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
17 février
  Publié: 8 mars 2019 à 07:25 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Aude Doiderose

Belle citation -
La femme donne beaucoup... et il juste qu'elle reçoive au moins autant !
Bisous -
MUSCADE

  MUSCADE
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
273 poèmes Liste
9103 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
26 février
  Publié: 15 mars 2019 à 06:31 Citer     Aller en bas de page

dans les décalages de pensées de SAM,
merci MUCADE
La femme donne beaucoup... (beaux coups)
et il est juste qu'elle reçoive au moins autant ! (aux temps)
n'est-ce pas AUDE ?
Hommes qui avez vu le jour
Entre les jambes d’une femme.
(à l'occasion de sa première fois)

Puisse votre retour chez une autre
Apporter le plaisir et l’oubli.
(question d'apprentissage, d'apprentis sage, d'âpre en tissage)

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 15 mars 2019 à 07:49 Citer     Aller en bas de page

Citation de Adamantine
Belle citation. Si seulement elle se vérifiait...



C'est pas toujours le cas.

Citation de Forgotten Angel
Toujours surprenante...

Chris



Tant mieux ! Merci

Citation de In Poésie
Si ce n'est pas la même... comme le dit ta citation, c'est merveille.

La complétude... allez, réciproque.

Bizzz JB



Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit.

Citation de Sybilla
Bonsoir Aude,

Une belle citation !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla



Merci bien !

Citation de Pichardin
Bonjour Aude,
on va faire en sorte de ne pas prendre ta citation par dessus la jambe.
Amicalement
Pichardin



Ne crois pas que j'ai les chevilles qui enflent ! Bises

Citation de Muscade
Bonjour Aude Doiderose

Belle citation -
La femme donne beaucoup... et il juste qu'elle reçoive au moins autant !
Bisous -
MUSCADE



Cela est juste et bon.

Citation de Samamuse
dans les décalages de pensées de SAM,
merci MUCADE
La femme donne beaucoup... (beaux coups)
et il est juste qu'elle reçoive au moins autant ! (aux temps)
n'est-ce pas AUDE ?
Hommes qui avez vu le jour
Entre les jambes d’une femme.
(à l'occasion de sa première fois)

Puisse votre retour chez une autre
Apporter le plaisir et l’oubli.
(question d'apprentissage, d'apprentis sage, d'âpre en tissage)



Merci bien.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
midouche

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
37 commentaires
Membre depuis
15 mars 2019
Dernière connexion
28 octobre 2019
  Publié: 17 mars 2019 à 10:21 Citer     Aller en bas de page

Très belle citation!!!
Nom du site

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 17 mars 2019 à 14:28 Citer     Aller en bas de page

Citation de midouche
Très belle citation!!!
Nom du site



Merci pour le lien et ton commentaire, Midouche

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22265 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 18 mars 2019 à 16:26 Citer     Aller en bas de page

Citation de malix
Femmes qui avez vu le jour
Grace au sperme d'un homme
Puisse votre bouche à son tour
Le rendre plus heureux encore.


Les femmes aussi ont des torts.



Bien sûr. J'ai n'ai pas écrit ces mots pour leur donner des torts, mais pour rappeler certains à leur devoir élémentaire.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 415
Réponses: 14
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0624] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.