Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 22
· samamuse
13017 membres inscrits

Montréal: 19 oct 03:27:06
Paris: 19 oct 09:27:06
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Au cœur d'une fleur Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
aurorefloreale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
19 commentaires
Membre depuis
18 juin
Dernière connexion
11 août
  Publié: 9 août à 14:30
Modifié:  11 août à 05:16 par aurorefloreale
Citer     Aller en bas de page

Avec cœur la fleur palpite
Et autour d'elle parfume,
Elle est si fragile,
Et sa corolle agile
Attire le papillon.

Que d'extase à recueillir ce pollen,
à l'entourer de ses douces antennes,
La fleur détient beaucoup de secrets.

Ils approche à petits pas,
Jusqu'au dernier de nos pas,
Quand vient l'heure du trépas,

Elle ne renie jamais ce qui est vrai
Et sa sève de jeunesse circule
En ses tiges érigées superbes
Qui se tendent vers les cieux
En des mouvements amoureux,

Il en pleut des pétales
A en perdre les pédales,
Quand la fleur s'étiole
Ne subsiste que rosée faite larmes,

Et s'endeuille le jardin contrit
Des pétales alors forment tapis
Pour accompagner la rose
Jusqu'à son dernier bercail,

Tous, ont séché les larmes
Et la lumière perce le beau vitrail
Dans la chapelle de Marie
L'enfant Christ nous sourit

Alors on croit en cette vie
Qui au loin nous éparpille,
S'allume alors dernière flamme
Qui rallume le beau vitrail,

Tout débute par des larmes,
elles ne sont alarmes
Mais des moments qui vaillent
Ces moments de lucidité
Qui nous tiennent bien éveillés...


 
samamuse

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
6923 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 10 août à 02:34 Citer     Aller en bas de page

merci aurorefloreale
ton texte est un beau voyage imagé.
ça fait beaucoup de lignes à lire sans pauses
je l'aurais préféré avec quelques lignes blanches
pour pouvoir respirer, réfléchir, et mieux l'apprécier.
pour….Ces moments de lucidité
Qui nous tiennent bien éveillés.
bise.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
14287 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 10 août à 11:13 Citer     Aller en bas de page

plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
aurorefloreale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
19 commentaires
Membre depuis
18 juin
Dernière connexion
11 août
  Publié: 11 août à 05:18 Citer     Aller en bas de page

Voilà Samamuse , une autre disposition permettant de mieux respirer du début à la fin , vos désirs devinrent des ordres , chère amie et bien inspirés ici!

 
Tristamourir


Vivre et laisser vivre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
1734 commentaires
Membre depuis
25 mars 2013
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 12 août à 17:21 Citer     Aller en bas de page

Merci pour cette poétique dissertation sur nos amies les fleurs.

Quel talent ! Continuez à nous épater.

Amitiés,

TTM

  Vivre un jour à la fois
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1011 poèmes Liste
16290 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 16 août à 15:37 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir...

Les fleurs sont déjà une poésie à elles toutes seules, alors quand l'écriture aborde ce sujet, c'est un plaisir total, coloré, parfumé, pour nous, lecteurs.
Merci beaucoup pour ces vers légers.
amicalement.
pyc.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 175
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0321] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.