Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 31
Invisible : 0
Total : 34
· Fried · Aude Doiderose
Équipe de gestion
· Maschoune
13084 membres inscrits

Montréal: 19 juin 07:17:24
Paris: 19 juin 13:17:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Matines pour ma muse Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
carimo Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Castigat ridendo mores
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
2 commentaires
Membre depuis
20 octobre
Dernière connexion
5 novembre 2018
  Publié: 21 oct 2018 à 14:48 Citer     Aller en bas de page

Oserai-je baiser vos paupières
Pour vous inciter à ouvrir
Vos deux splendeurs sur ces lumières
Que le jour me fait découvrir

Les yeux sont fenêtres de l'âme
a dit un célèbre écrivain
Je crains beaucoup qu'ils ne m'enflamment
De près les vôtres sont divins.

Pourrions-nous paresser ensemble
Mon audace l’ose demander
En y pensant ma lèvre tremble
Quitte à me faire réprimander.

Vos yeux n'étant pas insensibles
Je ne saurais trop m'enhardir
À chercher de plaisantes cibles
Sachant aussi m'engourmandir

Le repos nous est bénéfique
J’imagine de divins récits
Où la muse douce et magique
Permet maintes péripéties

Aurais-je un bonjour trop précoce
Pour votre éveil un peu tardif
Je renie tout matin féroce
Mais puis me faire un peu lascif.

Si d’une fatigue excessive
Vous souffriez quelque rigueur
Ma tendresse non possessive
Vous bercerait avec douceur.

Ne croyez pas que le bonheur
N’appartient qu’au rapprochement
Le corps n’est qu’un moment du cœur
Aimer est une œuvre à plein temps.

  Carimo
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
210 poèmes Liste
3922 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 21 oct 2018 à 15:09 Citer     Aller en bas de page

Superbe....

J'aime beaucoup le final :

"Le corps n’est qu’un moment du cœur
Aimer est une œuvre à plein temps."

Bravo et bienvenue

Myo

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
201 poèmes Liste
11039 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 21 oct 2018 à 15:14 Citer     Aller en bas de page

C'est un plaisir de lecture, merci à toi

  ISABELLE
carimo Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Castigat ridendo mores
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
2 commentaires
Membre depuis
20 octobre
Dernière connexion
5 novembre 2018
  Publié: 22 oct 2018 à 05:44
Modifié:  22 oct 2018 à 05:46 par carimo
Citer     Aller en bas de page

Merci de vos lectures et de vos appréciations.

Vous encouragez mon petit clavier
puisque maintenant se meurt l'encrier
et ma dernière oie a perdu sa plume
elle a un tricot évitant le rhume.
Si un doux sujet me tombe dessus
j'essaierai d'y mettre un truc bien conçu.

  Carimo
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
2699 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 22 oct 2018 à 07:42
Modifié:  22 oct 2018 à 07:43 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

De belles idées et une formulation qui me plait.
J'aime beaucoup le dernière strophe

Citation de carimo
Ne croyez pas que le bonheur
N’appartient qu’au rapprochement
Le corps n’est qu’un moment du cœur
Aimer est une œuvre à plein temps.



Bonne journée

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
281 poèmes Liste
4933 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 22 oct 2018 à 09:35 Citer     Aller en bas de page

superbe! Le dernier quatrain donne tout son sens au poème - bravo !

Yvon

  YD
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
230 poèmes Liste
15374 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 22 oct 2018 à 11:07 Citer     Aller en bas de page

bienvenue sur lpdp

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Samira DE Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
157 commentaires
Membre depuis
8 mai 2013
Dernière connexion
17 novembre 2018
  Publié: 6 nov 2018 à 04:43 Citer     Aller en bas de page

Aussi délicat que le premier baiser du matin...

Belle lecture !


Poétiquement,

La Sanctuaire.

  ]La Sanctuaire[
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 236
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0264] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.