Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 24
· guy Olivié · Lapoètesse · Chrys Freux
13019 membres inscrits

Montréal: 19 nov 06:45:29
Paris: 19 nov 12:45:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Ma poésie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
284 poèmes Liste
2432 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 31 oct à 02:47
Modifié:  4 nov à 14:29 par marchepascal
Citer     Aller en bas de page

Ma poésie

Impossible, elle n’existe pas
Encore pensé ! Ni mots à dire,
Ni thème à son sujet, voilà
Où j’en suis, et des soupirs...

Créer l’inspiration furieuse,
extravagantissime audace,
D’une véhémence mélodieuse,
Relève d’un grand défi Loquace.

J’espère y arriver, faudra voir ?
Déstabiliser l’écrit s’étiole,
L’oppresser jusqu’au désespoir,
Éviter qu’il aille de traviole !

Délicats propos je noterais,
Simplement guidé par l’horizon,
Celui du matin brumeux, verrais
Des gouttelettes loupes à foison.

Rendre les impressions, but suprême...
Ressentir la douce folie, j’aime
Perdre le lecteur va à tâtons
Se démène à trouver le bon ton...

Cela se pourrait que je l’inscrive ?
Me liriez-vous le faites il me semble,
N’est-ce point vrai… Déjà sur la rive
Contemplative, allons ensemble...

Intérieurement nous diluer
S’ouvrir bien plus à la résonance
Âmes vibrantes d’éternité
Aux abords de l’extase hissante


    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
224 poèmes Liste
14439 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 31 oct à 09:35 Citer     Aller en bas de page

tres plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Tristamourir


Vivre et laisser vivre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
1754 commentaires
Membre depuis
25 mars 2013
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 31 oct à 16:31 Citer     Aller en bas de page

Une poésie que j'aime et apprécie forme et fond.

Amitiés

TTM

  Vivre un jour à la fois
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
655 poèmes Liste
3811 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 1er nov à 05:59 Citer     Aller en bas de page

Ne pas se reposer sur les lauriers...

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
410 poèmes Liste
21116 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 1er nov à 15:28 Citer     Aller en bas de page

J'attends avec impatience, comme beaucoup, que ta muse se réveille, elle n'est certainement pas très loin, elle se joue de toi, mais je crois qu'elle ne va pas tarder, elle t' aime trop.
C'est simplement le changement d'heures qui l'a contrariée, je lui téléphone si tu veux.
A bientôt MARCHEPASCAL
Bises ODE 31 - 17

  OM
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
284 poèmes Liste
2432 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 4 nov à 03:16 Citer     Aller en bas de page

Merci Mido, plaisant de te lire ...

Merci TTM, un écrit qui se dévergonde par moment sort du contexte...

Merci ODIN, voilà exactement, et ne pas prendre le dessus...

Merci ODE
Alors tu as réussi à la joindre


J’espère que l’impression se promène dans cet écrit ...


Je vous souhaite un excellent dimanche


marchepascal aux abords de l’extase hissante

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 218
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0203] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.