Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 24
· guy Olivié · Lapoètesse · Chrys Freux
13019 membres inscrits

Montréal: 19 nov 06:44:55
Paris: 19 nov 12:44:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Sans mesure Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
187 poèmes Liste
3668 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
13 novembre
  Publié: 3 nov à 15:26
Modifié:  3 nov à 17:05 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page


Sans mesure


C'était un temps lointain où Dieu avait à dire,
Dans les choix quotidiens jusqu'au lit conjugal.
Où l'autre était banni, d'un procès inégal,
Quand sifflait, sans pitié, la rumeur pour médire.

Tu fis ce que tu dus pour suivre le chemin
Qui semblait tout tracé, de labeur et service.
Pour tes frères et sœurs, la tendresse complice,
Avant de devenir, à ton tour un matin,

Peut-être par envie mais surtout par droiture,
Cette mère multiple au courage étonnant,
Généreuse et discrète, au ventre redondant,
Sans beaucoup de répit pour ta progéniture.

Sous l'ampleur du travail que revêt chaque jour,
S'effacent tes besoins et ces restes de rêve
Qu'un temps tu espéras, avant d'user la sève
De ton intelligence au crépuscule sourd.

Je sais, vois-tu maman, ton manque, ta blessure.
Toi qui fis huit enfants, à l'heure de choisir,
Je ne serais pas là, fruit d'un peu de désir,
Si tu n'avais donné ton amour sans mesure.


29/10/2018

 
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
406 poèmes Liste
12307 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 3 nov à 18:54 Citer     Aller en bas de page

C'est un magnifique poème et un très bel hommage. C'est toujours un plaisir de te lire.

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
655 poèmes Liste
3811 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 4 nov à 02:28 Citer     Aller en bas de page

Le crayon à chauffé pour ces belles phrases

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
10146 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 4 nov à 04:09 Citer     Aller en bas de page

Ta 1ère strophe est plutôt bien sentie : c'est vrai que pendant longtemps les femmes n'ont guère été considérées que comme des organes reproducteurs et heureusement les choses ont changé (du moins en Europe occidentale ), même s'il reste encore beaucoup de choses à changer dans certaines mentalités ...

Merci de ton poème MYO,comme un long cri d'amour

Amicales pensées

  ISABELLE
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
525 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 4 nov à 05:02 Citer     Aller en bas de page

Myo
c'est beau d'abnégation.
Combien de femmes encore de par le monde vivent ainsi.
Bonne journée à toi

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
224 poèmes Liste
14439 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 4 nov à 12:00 Citer     Aller en bas de page

très beau

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
573 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 5 nov à 14:28 Citer     Aller en bas de page

Myo,
J'ai été ému à la lecture de votre poème.Vous brossez un portrait tellement touchant de votre mère si pleine de dévouement à l'égard des membres de sa famille.
Amitiés sincères.

  Flora Lynn
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 154
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0245] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.