Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 20
Invisible : 0
Total : 23
· guy Olivié · Lapoètesse · Chrys Freux
13019 membres inscrits

Montréal: 19 nov 06:42:52
Paris: 19 nov 12:42:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Pour ne jamais en sortir Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
10 novembre
  Publié: 5 nov à 16:13 Citer     Aller en bas de page


POUR NE PLUS JAMAIS EN SORTIR

Un léopard tacheté de bleu...
Insipide soleil vert...
Ma main porte... le ciel déporte...
Et l'ange... ailes déployées... sommeille autour des paillettes d'Or...
Les astres explosent... Le regard d'Isis m'emporte...
Le ciel était rose... Les arbres étaient tordus...
Sans perfection... Sans discipline...
Je me suis assis sur un banc...
Les mots sont morts... La naissance m’accueille...
Les bulles pétillent sous ma peau...
Et mes larmes, de leur puissance creusent le métal...


L'oiseau caresse l'enclume... L'épée la transperce...
L'enflamme en de nébuleuses vagues...
Un sacré-cœur déposé sur son sein regarde l'infini...
Tout s'enroule... L'image voilée porte le nom...
J'aime l'océan... Bercé autour de vous... Et moi, seul à faire le tour du monde... Je vous regarderai partir... Apeuré d'être oublié par ce chagrin d'amour qui ne devait être rien que pour nous deux...
Je me regarde dans le miroir...
Je m'imagine endormi sous le sable...
Le sourire aux lèvres... L'Écoulement...
Soleil divin sur votre ongle... Le tintement... La vue créée le son... La couleur n'est qu'un reflet... L'émotion fait le reste...
Elle n'a pas de mot...
Je cours tel un arbre...
Tournant, tournant autour des flots cosmiques...
La révérence... La prière... Le feu sacré...
Je lui dois le sacrifice...
Les terres ne sont que des jouets...
Les filaments ?... Laissez !... Vous ne comprendriez pas !...

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
1457 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 6 nov à 01:07
Modifié:  6 nov à 01:09 par Jean-Claude Glissant
Citer     Aller en bas de page

" Un sacré-cœur déposé sur son sein regarde l'infini... "
Une belle, superbe image de l'amour, je trouve. Merci du partage, Chris. Tu restes un bout de temps parmi nous, ou c'est juste un coup de vent ? Heureux de te lire à nouveau.

 
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
655 poèmes Liste
3811 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 6 nov à 03:02 Citer     Aller en bas de page

Du joli poème

 
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
655 poèmes Liste
3811 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 6 nov à 03:02 Citer     Aller en bas de page

Du joli poème

 
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
10 novembre
  Publié: 6 nov à 10:17 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jean-Claude Glissant
" Un sacré-cœur déposé sur son sein regarde l'infini... "
Une belle, superbe image de l'amour, je trouve. Merci du partage, Chris. Tu restes un bout de temps parmi nous, ou c'est juste un coup de vent ? Heureux de te lire à nouveau.


C'est un léger coup de vent qui m'a déposé ici pour l'instant...
Merci pour ton commentaire, la lecture n'était peut-être pas évidente...
Bien à toi JC...


Citation de ODIN
Du joli poème


Je me suis laissé aller à l'abstraction pour celui-ci… Merci pour l'adjectif joli…

Bien à toi ODIN

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
224 poèmes Liste
14439 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 6 nov à 11:50 Citer     Aller en bas de page

heureux de te lire de nouveau
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Paul Ferguson


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
93 commentaires
Membre depuis
30 octobre
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 7 nov à 16:25 Citer     Aller en bas de page

J'aime vos points de suspension. Ils sont l'ellipse ou l'imaginaire du lecteur fait la soudure entre les fragments. Ceux ci ont la force des éclats et la brillance d'une écriture stylée et puissante. Il transparaît un goût pour le voyage, entre l'errance et l'immobilité et l'angoisse du trajet, celui que l'on fait en soi. Et puis un regard sur les choses qui se traduit en métamorphoses littéraires. C'est "écrit" et rudement bien.

  Trouver d'abord, chercher après. Jean Cocteau
Marc-Antoine Nouveau membre!


La nuit noire est sacrée
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
43 commentaires
Membre depuis
24 octobre
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 9 nov à 01:31 Citer     Aller en bas de page

Je suis d'accord avec Paul, ce texte est puissant: une force tranquille, et j'adore la fin ou vous interpellez le lecteur !
Chapeau bas, amitiés
Marc-Antoine

  Soyons réalistes: demandons l'impossible
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
130 poèmes Liste
3074 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
11 novembre
  Publié: 9 nov à 12:27
Modifié:  9 nov à 12:29 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Hello Chris (mais je me suis trop habitué à Vita, comme Vitalité ; -), t'as bien fait de répondre à d'autres textes, sinon celui-là m'aurait échappé. Pis côté police pour les dex premières lignes (la clé), on peut pas faire mieux pour mes iris...^^
Là y a toute une fantaisie fantasia d'amour sur tous les prismes de la Vie...et un monde sans dessus-dessous repeint en couleurs insensées pour certains mais qui me sont familières dans mon univers...
Où la liberté d'écrire, de dire et de s'esclaffer même et surtout quand "on triste"..."almost devastated".
Réinventer le langage, un imaginaire pas si insensé que ça puisqu'on si sent vivant, heureux, sur l'émouvant....etc, etc...faut-il que je t'aime bien pour un si long com' alors que...
Bref, je me comprends et j'ai compris à ma façon...


Accolade, "grand frère" d'écrits...
Spassibo pour ce partage...et c'est moi qui m'envole...
Paka !

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 128
Réponses: 8
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0485] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.