Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 55
Invisible : 1
Total : 60
· samamuse · Miette · ODIN · Adamo
13019 membres inscrits

Montréal: 19 nov 08:59:20
Paris: 19 nov 14:59:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Nos Rendez-vous Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
224 poèmes Liste
14439 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 6 nov à 11:48
Modifié:  6 nov à 12:49 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

nos rendez-vous






nos rendez-vous manquaient
de ce qu'on savait déjà
mes yeux te retardaient
quand toi tu n’étais plus là


on se ratait souvent
ou l'amour n'a su nous réunir
on s'apercevait autrement
de la manière de souffrir


on a parfois trop parlé
et d'autres pas assez
peut-être qu'on ne pouvait
s'exprimer sans se torturer


et un jour on s'est réveillés
en se disant adieu
sans oser le prononcer

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
406 poèmes Liste
12307 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 6 nov à 12:50 Citer     Aller en bas de page

C'est un poème très tendre. J'ai aimé ce moment de lecture.

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
Obsidiane

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
109 commentaires
Membre depuis
30 octobre
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 6 nov à 12:53 Citer     Aller en bas de page


...Belle et triste description d'un amour finissant.
Le constat est simple et presque sans étonnement.

 
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
573 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 6 nov à 13:10 Citer     Aller en bas de page

mido ben,
Un poème très émouvant d'un amour à son déclin qui nous laisse au coeur un sentiment de regret et une vague de tristesse.
Amitiés sincères.

  Flora Lynn
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
10146 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 6 nov à 14:15 Citer     Aller en bas de page

La chronique d'une fin annoncée en quelque sorte...

Jolis mots, merci à toi

  ISABELLE
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
187 poèmes Liste
3668 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
13 novembre
  Publié: 6 nov à 15:34 Citer     Aller en bas de page

Quand chacun sait que l'heure de l'adieu est là
Les mots sont inutiles ...

Triste mais beau

Myo

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1421 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 6 nov à 15:43 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Mido
Lorsqu'on vit à côté comme deux étrangers.....la rupture à un moment donné est inévitable !
Ce poème est un constat sans amertume, il reste peut-être de la tendresse ! Emouvant !

 
M@rselO


“ Les lèvres de la sagesse sont closes, excepté aux oreilles de la raison „ — H. Trismégiste
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
1005 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 7 nov à 00:59 Citer     Aller en bas de page

Une évocation comme le ruisseau qui s'assèche... lorsque la source est tarie !
Le constat est implacable...

  M@rs
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
410 poèmes Liste
21116 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 7 nov à 14:28 Citer     Aller en bas de page

Cher MIDO, c'est beau et triste à la fois.
Dure réalité que tu as su si bien exprimer
Bises MIDO
ODE 31 - 17

  OM
Paul Ferguson


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
93 commentaires
Membre depuis
30 octobre
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 7 nov à 15:57 Citer     Aller en bas de page

C'est une chanson. Ça fredonne en soi quelque chose de l’inéluctable, avec les mots maladroits qui manquent leur but parce qu'ils ne l'atteignent plus par la force de leur intensité passée. Une mélodie en forme de générique de fin.

  Trouver d'abord, chercher après. Jean Cocteau
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
224 poèmes Liste
14439 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 8 nov à 12:06 Citer     Aller en bas de page

adamantine
merci beaucoup magali
ravi que t'as lecture a etait si plaisante
bonne soiree



obsidiane
merci pour tes mots
bonne soiree



flora lynn
c'est l'autre visage
ou aspect de l'amour
c'est pas toujours gai malheureusement
bonne soiree

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
224 poèmes Liste
14439 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 8 nov à 12:09 Citer     Aller en bas de page

maschoune
tout a fait isabelle
c'est un constat un temps renier
puis on s'incline a l'evidence
bonne soiree



myo
bien dis
merci pour le compliment
bonne soiree



pieds-ENvers
bonsoir poètesse
c'est un constat très juste
merci pour ta lecture
bonne soiree

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
224 poèmes Liste
14439 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 8 nov à 12:13 Citer     Aller en bas de page

m@rsel0
très joliment dis
merci poètesse
bonne soiree



ode 3117
merci beaucoup ode
pour le compliment
bises amicales



paul ferguson
joliment expliquer poète
merci pour ta lecture
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
1457 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 9 nov à 02:49 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ces mots Mido. Belle traduction de ce que deux personnes en face l'une de l'autre, qui ne sont déjà plus en phase, dans le même temps, le même désir de l'autre. Et c'est aussi cela qui fait souffrir.

 
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
130 poèmes Liste
3074 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
11 novembre
  Publié: 9 nov à 07:13 Citer     Aller en bas de page

Adieu ? Un mot à bannir et tu as très bien su le laisser là où il était....bp de sensibilité dans tes mots, comme toujours.

Bien à toi...
Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
284 poèmes Liste
2432 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 12 nov à 01:14 Citer     Aller en bas de page

Salut Mido 😉

Comme le dit si bien Riaga, Adieu mot à bannir ...
Ce que tu as écrit ressemble à beaucoup d'histoires amoureuses, des attitudes similaires arrivent à pas mal de couples ! Ce qui est très efficace ( ta poésie )

Merci l'ami

Excellente semaine


marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
328 poèmes Liste
3272 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 12 nov à 01:26 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Mido,
une belle écriture, émouvante et sensible !
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
12835 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 12 nov à 16:43 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir cher Mido,

Très belle poésie émouvante !



Bonne soirée !
Toutes mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4513 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: Avant-hier à 10:55 Citer     Aller en bas de page

Une rupture silencieuse cela arrive plus souvent que l'on croit - très beau poème

Amitiés

yvon

  YD
glycine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
171 commentaires
Membre depuis
8 août
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: Hier à 19:01 Citer     Aller en bas de page

Une jolie sensibilité pour dire la fin d'un amour... avec pudeur et tact...
Un poème tristement beau... Une lecture émouvante...

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 180
Réponses: 19
Réponses uniques: 17
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0530] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.