Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 46
Invisible : 1
Total : 52
· Miette · ODIN · samamuse · Adamo · Laconistory
13019 membres inscrits

Montréal: 19 nov 08:56:32
Paris: 19 nov 14:56:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Je reviendrai demain Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
187 poèmes Liste
3668 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
13 novembre
  Publié: 8 nov à 14:21 Citer     Aller en bas de page


Je reviendrai demain


Je reviendrai demain, quand le givre brillant
Perlera le décor de ton grand lac fumant.
Tu seras là, assis, pas loin de la fenêtre,
Un livre dans les mains que tu liras peut-être.

J'entrerai sans frapper, ça n'en vaut pas la peine,
La porte reste ouverte et la cruche d'eau pleine.
Je sais que ton regard me frôlera un peu,
Sans question, sans regret, la caresse des yeux.

J'irai m'asseoir plus près, sans faire trop de bruit.
Nous ne parlerons pas mais goûterons le fruit
De ce moment unique où nos âmes se glissent
Pour écouter le chant de nos doigts qui s'unissent.

Et tu sauras bien plus que je ne pourrais dire,
Comme je cueillerai le meilleur et le pire,
Dans ce geste si tendre où, le plus simplement,
Nous poserons nos vies, sans peur, ni jugement.

À cet instant précis, tout deviendra réponse,
Loin de tous mes combats, auxquels là je renonce.
Du plus fort au plus doux, je sais, tu m'aimeras
Car ma quête prend fin quand tu m'ouvres les bras.

Je reviendrai demain, quand le givre brillant
Perlera le décor de ton grand lac fumant.
Tu seras là, assis, pas loin de la fenêtre,
Un livre dans les mains que tu liras peut-être.


04/11/2018

 
Marc-Antoine Nouveau membre!


La nuit noire est sacrée
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
43 commentaires
Membre depuis
24 octobre
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 9 nov à 01:19 Citer     Aller en bas de page

J'aime bien ce texte rythmé par le futur, l'atmosphère sensuelle est tangible
A bientôt

  Soyons réalistes: demandons l'impossible
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1421 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 9 nov à 16:09 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Myo

Splendide ....bien que je trouve ce texte énigmatique , car il me fait penser à une réconciliation entre un père et sa fille( l'amour , le pardon , la quête de savoir ) , alors que t'as certainement voulu raconter une simple histoire d'amour ....malgré la séparation ! Qu'importe .....c'est beau et touchant !

 
M@rselO


“ Les lèvres de la sagesse sont closes, excepté aux oreilles de la raison „ — H. Trismégiste
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
1005 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 10 nov à 03:18 Citer     Aller en bas de page

Je manque d'adjectifs pour qualifier ce Magnifique poème d'une tendre douceur,
"entrez sans frapper" mais "asseyez-vous plus près" pour une lecture savoureuse !

Cet "invité" serait-il l'Amour ou la Mort ?

Je reviendrai demain, assurément...

  M@rs
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
2536 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 13 nov à 17:14 Citer     Aller en bas de page

... oui c'est un texte qui me touche ...alors c'est difficile parfois de dire plus ... tant les mots sont délicats
Bravo
Bonne journée
Christophe

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4513 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 14 nov à 09:36 Citer     Aller en bas de page

Comme toujours un superbe poème, il nous laisse libre d'y donner notre propre sens - j'ai beaucoup aimé - bravo!

Amitiés


Yvon

  YD
Obsidiane

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
109 commentaires
Membre depuis
30 octobre
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 14 nov à 10:36 Citer     Aller en bas de page

On est bercé par le rythme d un souffle régulier
L’émotion est palpable bien que retenue
J imagine, moi, une personne malade que visite une proche
qui reviendra sans savoir si...

Très doux.

O.

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
982 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 14 nov à 17:07 Citer     Aller en bas de page

D'une rare beauté, j'en reste bouche-bée

Merci Myo

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 172
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0312] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.