Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 37
Invisible : 0
Total : 42
· guy Olivié · Y.D · Saint-Ange · Personne · Jeff49
13289 membres inscrits

Montréal: 21 jan 08:53:20
Paris: 21 jan 14:53:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Mutinerie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
972 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 12 nov 2018 à 17:40
Modifié:  1er févr 2019 à 15:46 par Miette
Citer     Aller en bas de page

Les hommes que j'aime tant,
sont comme de grands enfants.

Un jour mon vieil amant s'ennuyait fermement,
à barboter mollement dans toute sa lassitude ;
De ne pas s'occuper, chatouille l'incertitude.
Il allait marmonnant, disait en soupirant :
- C'est terrible, nom de Dieu, je ne trouve rien à faire
pour pouvoir me défaire de cette envie d'rien faire !

- Comment ? Mais que dis-tu ? Lui dis-je prestement,
N'as-tu donc dans tes rangs de quoi passer le temps,
plus agréablement, que d'râler en marchant ?
Une passion, un attrait qui te ferait vibrer ?
Dans la toile du jour un petit intérêt,
qui puisse de ton ennui lever la platitude,
que tissent jours après jours toutes nos habitudes ?

- Non, dit-il tristement, d'un p'tit air dépité,
vraiment je ne vois rien qui puisse me faire envie
dans cet ennui tout gris de fin d’après-midi.
Et toi, ma tendre amie, n'as-tu donc pas d'idée ?

- Puisque tu me demandes, voici mon cher ami
de te désennuyer, un moyen garanti.
Comme tu m'es sympathique, je te donne le secret
viens donc me caresser, mes lèvres embrasser,
mes promesses rechercher, sous mes parfums dorés.
Faire l'amour à ce jour, est le chemin l'plus court
pour passer du bon temps, dans notre instant présent

- En effet, c'est pas mal, me dit-il amusé.
- Et l'avantage certain, dis-je surenchérissant,
c'est qu'avec 5 ou 6 enfançons bondissants
tu te désennuieras tout l'reste de ton temps.
- Fort bien, lors, ma mignonne ! Allons faire des bébés,
me dit-il rondement, ça va nous occuper.


les hommes ne savent donc pas
que savoir s'ennuyer
c'est apprendre à rêver ?

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
410 poèmes Liste
4574 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 13 nov 2018 à 00:41
Modifié:  13 nov 2018 à 12:08 par Pichardin
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Miette,
je le disais l'autre jour à mon ami DD, ton ennui doit CC, il faut faire des BB, il s'est esclaffé AA !
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12726 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 13 nov 2018 à 02:02 Citer     Aller en bas de page

C'est un texte qu'il faudrait adresser aux pays où la natalité est en baisse !

Tout à fait charmant, merci à toi Miette

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
294 poèmes Liste
9809 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 13 nov 2018 à 03:13 Citer     Aller en bas de page

oh jeunesses
un jour vous serez peut-être dans une solitude de présence
vos fonctions d'autosatisfactions ne seront plus actives
vos regards ne suffiront plus pour compenser
vos propos ou comportements maladroits choqueront
vos lectures de pensées deviendront des acouphènes
et vous devrez subir ces constatations
"avec tes anciens amis restants, oui c'est vrai ils ne sont plus nombreux, tes pensées d'intimités se demandent comment exister sans avoir l'air trop ridicule, et bien fais-toi une raison, ce n'est plus de ton âge, et payer pour avoir des formes de reconnaissances, ça risque de faire stopper ton cœur"
moi, je fais vivre régulièrement ces formes de solitudes, en me faisant traité de vieux porc, obsédé par de maladroite tentatives de

 
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
972 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 13 nov 2018 à 03:51
Modifié:  13 nov 2018 à 17:39 par aqwnko
Citer     Aller en bas de page

Pichardin, j'adore ! Merci pour le fou rire

Merci beaucoup Maschoune d’être passé Et oui, absolument, vive les enfants !

Obsidiane, je n'avais pas de doute que l'idée de la première partie du plan suffise à le dérider

Sam, il nous faut rêver. Je vous souhaite une bonne journée

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
325 poèmes Liste
5884 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 17 nov 2018 à 11:03 Citer     Aller en bas de page

j'ai beaucoup aimé, rien que le début vous met l'eau à la bouche pour poursuivre sa lecture. - bravo -

Amitiés

Yvon

  YD
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
972 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 18 nov 2018 à 18:29 Citer     Aller en bas de page

Merci de votre passage et de votre gentil mot Y.D

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
4883 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 24 nov 2018 à 04:49 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Miette,

Que n'y a-t-il pensé auparavant ! Se morfondre en si noble compagnie !
" Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre" mais,
Madame, suffisament mutine vous sortira de votre léthargie.
Bien amené
Cordialement
jlouis

  Poésie, la vie entière
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
972 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 1er déc 2018 à 08:15 Citer     Aller en bas de page

lol il y a du vrai JLouis :-) Merci de votre aimable passage

 
glycine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
860 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 7 déc 2018 à 09:11 Citer     Aller en bas de page

Sourire...
J'aime bien la conclusion... il est doux de rêver...
Bravo pour l'aisance d'écriture !

 
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
972 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 7 déc 2018 à 15:19 Citer     Aller en bas de page

Glycine merci, j'aime bien la conclusion aussi
Quant à l'aisance d’écriture, merci de votre compliment mais aucun mérite vraiment je découvre en fait...

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 864
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0334] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.