Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 24
Équipe de gestion
· Maschoune
13205 membres inscrits

Montréal: 20 sept 01:58:53
Paris: 20 sept 07:58:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Je sens un regard Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Le phoenix poete
Impossible d'afficher l'image
Vivre n'est pas une option...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
40 commentaires
Membre depuis
6 mars 2010
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 27 nov 2018 à 14:10
Modifié:  28 nov 2018 à 11:51 par Le phoenix poete
Citer     Aller en bas de page

Je sens un regard me dévisager
Des yeux qui me fusillent.
Mais je me pose une question.
Une seconde pour me demander
Si celui-ci était pour moi
Ou était-ce du hasard ?
Je regarde là devant,
En face se trouve, une jolie fille.
Un autre regard dans ma direction,
Elle me dévisage.
Cette fois-ci, j’y crois.
A moins que c’est pour derrière
Comme un maladroit,
Je me retourne pour connaître la réponse.
Mais aussi à m’accorder une seconde de réflexion.
Juste le temps pour que tu te déplaces
Et que tout ce que j’ai dit s’efface.

Pourtant tu n’es pas loin
Du moins je le crois.
Car je sens une nouvelle odeur
De même qu’un souffle saccadé
Un souffle irrégulier à proximité.
Je regarde en face mais je ne vois rien
Je ne te vois plus
Comme si cet instant n’avait jamais existé
Ou s’était perdu,
Égaré dans mon esprit
Mais je sens un regard à mes côtés.

Cette fois, je n’hésite pas
Et me tourne vers cette direction.
Tu es là, juste devant moi !
Tu me demandes pourquoi,
Pourquoi, je ne regardais pas ?
Peut-être que je n’y croyais pas.
Qu’on accorde une importance
Ou une attirance envers une personne comme moi.

Je ne sais que te dire
J’en suis tout troublé,
Indirectement cela te fait sourire
Et me permet de t’admirer d’avantage.

J’ai du mal à respirer.
J’ai du mal à réfléchir,
Je ne sais pas quoi faire,
Une fois de plus, je ne sais pas que te dire.
Je ne sais que te dévisager,
Te dévisager à mon tour
Avec une attention toute particulière.

De près, je vois tes yeux,
Tes yeux qui m’hypnotisent.
Tes yeux dont j’ai du mal
Du mal à détourner l’attention.
Comme hypnotisé,
J’ai du mal à m’en détacher.

Ils sont si merveilleux,
Si magnifiques.
J’aimerais rester le restant de ma vie,
Le restant de ma vie à les contempler.
Mais il faut du temps,
Chose que je n’ai malheureusement pas.

Mais heureux sera le hasard
Car il fera qu’on se retrouvera
Quelques années plus tard
Alors qu’on ne s’y attendait pas.

Et cette fois
J’ai tout mon temps pour toi
Et comme la première fois cela commencera
Par une histoire de regards échangés
Avant d’une prise dans les bras
Et nos yeux amusés
En se demandant si c’est vraiment la réalité.
Tu n’as plus même la même odeur
Mais tes cheveux ont toujours la même douceur
Car pour le vérifier,
Je me permets de les caresser
Afin de savoir si cette retrouvaille est réalité
Ou bien si mon imagination me joue des tours.

Mais tu es bien là !
Toujours avec le même sourire !
Je te revois comme lors de la première fois
Je reste à nouveau subjugué par ta beauté
A croire que tu n’es pas changée
Ou que tu te sois confinée dans une sphère temporelle
Qui fait que tu sois toujours aussi belle
Ou alors tu as fait que le temps se soit arrêté…

  Bats-toi comme tu sais le faire et tu vivras...
Dame Po'M

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
55 commentaires
Membre depuis
10 août 2018
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 28 nov 2018 à 03:42 Citer     Aller en bas de page

Beaucoup d'amour et de tendresses transparaissent de ce poème. C'est un très beau texte, merci pour ce partage !

  Dame Po'M
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
286 poèmes Liste
5056 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 29 nov 2018 à 10:49 Citer     Aller en bas de page



Yvon

  YD
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
855 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 2 déc 2018 à 14:12 Citer     Aller en bas de page

Le phoenix poete,
Une rencontre originale qui se fait par l'intermédiaire du regard.Mais c'est par le regard qui ne ment jamais que l'on peut vraiment faire connaissance et savoir du premier coup d’œil si l'on éprouve une sympathie mutuelle.
Amitiés sincères.

  Flora Lynn
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 344
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0237] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.