Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 39
Invisible : 0
Total : 41
· Drôle d'oiseau
Équipe de gestion
· In Poésie
13060 membres inscrits

Montréal: 14 déc 15:10:56
Paris: 14 déc 21:10:56
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amitié :: Nuits de liberté . . . Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
544 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 9 mai 2017 à 14:40
Modifié:  9 mai 2017 à 14:41 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Nuits de liberté . . .

Vous étiez les peuples épris de liberté.
On vous a enlevés et vendus à l'enchère,
Esclaves de maîtres, Prisonniers d'autres terres.
L'absolu néant vidait vos coeurs déchirés.

Des trafiquants vous ont exploités sans scrupule
Vous ont torturés, privés de vos horizons
Vous ont brisés à coup de chaîne et de bâton :
Le sang vous a rongés de l'aube au crépuscule.

La fin vous tenaillait jusqu'à l'ultime jour.
Vos maîtres vous enfermaient dans les champs de bagnes,
Vous brûlaient vos forces, violaient vos compagnes
Vous volaient enfants, vies, libertés et Amour.

En secret vos nuits rêvaient d'aurores nouvelles.
En songes vous voliez jusqu'au pays natal.
Abordant les rives au visage ancestral,
Vous franchissiez la mer cruelle à tire-d'aile.

Pascal.Bisous.
Le mardi 09 mai 2017.

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
10337 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 10 mai 2017 à 01:53 Citer     Aller en bas de page

Bel hommage rendu, merci pour eux

  ISABELLE
banniange

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
396 commentaires
Membre depuis
6 mars 2016
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 10 mai 2017 à 09:33 Citer     Aller en bas de page

Et quoiqu'en disent certains, il n'est toujours pas aboli, cet horrible esclavage, merci pour cet hommage!

 
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
544 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 10 mai 2017 à 13:12 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir ma chère Isabelle.

Je te remercie d'être sur ma page et d'avoir apprécié ce poème sur l'esclavage, c'est un hommage que je leur rends, ils le méritent. L'homme est né libre et il devrait le rester.

Je te souhaite une agréable soirée.

Je t'embrasse.

Pascal. Bisous

 
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
544 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 11 mai 2017 à 02:21
Modifié:  11 mai 2017 à 02:24 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Bonjour banniange.

L'esclavage n'est toujours pas aboli, on parle d'esclavage moderne, une autre forme d'esclavage.

Je te remercie d'être sur ma page et d'avoir apprécié cet hommage aux peuples en souffrance qui cherchent le chemin de la délivrance : la liberté est un bien inestimable.

Je te souhaite une agréable journée.

Pascal Bises amicales.

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
1406 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 14 mai 2017 à 09:35 Citer     Aller en bas de page

Très beau texte Pascal, bien différent de tous vos écrits précédents... et j'apprécie les différentes facettes...
La liberté reste muselée pour beaucoup mais la pensée est infinie ...

Merci beaucoup..
Bises
V

 
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
544 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 15 mai 2017 à 11:26 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir ma chère Valérie.

Je vous remercie d'avoir apprécié ce poème, je veux défendre tous les opprimés et leur rendre la liberté mais mon chant sera-t-il entendu ?

Je vous souhaite une excellente journée.

Je vous embrasse.

Pascal.

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1012 poèmes Liste
16308 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
6 novembre
  Publié: 22 août 2017 à 02:47 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

Belle est la liberté, autant que révoltante et malheureuse fut cette réalité de l'esclavage...Et aujourd'hui, tout cela n'est pas totalement éteint entre l'exploitation des enfants, ou dans notre pays, la situation de l'esclavage moderne qu'on retrouve de temps en temps dans les faits divers.
En restant sur l'esclavage que tu abordes, j'apprécie l'humanité de tes pensées pour contrebalancer son absence total par rapport aux traitements, aux violences infligées.
Amicalement.
pyc.

 
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
544 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 24 août 2017 à 12:41
Modifié:  24 août 2017 à 12:43 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir mon cher Pyc.

La liberté est un bien inestimable et l'esclavage moderne existe toujours dans notre société, j'ai voulu le rendre moins pénible avec ces quelques mots pour illuminer le chemin des âmes exploitées.

Excellente soirée.

Amitiés.

PascalBises

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 475
Réponses: 8
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0431] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.