Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 10
Invités : 37
Invisible : 0
Total : 47
· SHElene · doux18 · actuaire · Drôle d'oiseau · Hubix-Jeee · Cidnos · Lapoètesse · Orélia · Rose-Amélie · La Brune Colombe
13086 membres inscrits

Montréal: 21 mars 16:23:32
Paris: 21 mars 21:23:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Coming out Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Naliwe Lewan
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
7 commentaires
Membre depuis
31 décembre 2018
Dernière connexion
6 mars
  Publié: 2 jan à 16:14 Citer     Aller en bas de page

Qu’en dira-t-on ces vers un jour qui seront lus
Les lira-t-on encore ou les froissera-t-on
Ces vers d’ivresse nue qu’ensemble nous chantons
Me souviendrai-je un jour alors qu’ils auront plu

Qu’ils parlaient de désir d’inaccessible aveu
Ces vers que j’aurais dits m’épargneront peut-être
De rester un garçon dont les mots s’enchevêtrent
Et de rider mon front pour énoncer mes vœux

En regrets Et ces vers sont mon plus grand souci
Mon désarroi profond le berceau de mes craintes
La couleur de mes nuits et celle de ma plainte
Je ne puis que songer et si et si Et si

Les amants de mes vers étaient l’écho d’avant
De ma vie de mon sang un reflet de lumière
Perdu dans l’océan Miroir brisé d’hier
Si l’amour n’était pas l’invention d’un enfant

Et voilà qu’à vingt ans je rêve du passé
Sans avoir rien vécu juste pour crier grâce
Comme une âme essoufflée que l’avenir harasse
Ce qui ronge mon cœur je ne puis l’effacer

Ces vers un jour pourtant toucheront un poète
Ou quelqu’un d’autre Un Homme Un jour je lui dirai
Garde ces mots brisés contre ton cœur serrés
Respire un peu d’espoir et sèche ta pommette

Parlera-t-on de moi comme d’un amant Comme
D’un étranger Ces vers qu’on aura lus de moi
Comprendra-t-on enfin qu’il s’agissait de moi
Qu’au fond ces deux amants peut-être étaient deux hommes

Ecrit le 28/12/18

  Nali
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
495 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 2 jan à 16:35
Modifié:  2 jan à 18:02 par Miette
Citer     Aller en bas de page

Citation de Naliwe Lewan

Et voilà qu’à vingt ans je rêve du passé
Sans avoir rien vécu juste pour crier grâce
Comme une âme essoufflée que l’avenir harasse
Ce qui ronge mon cœur je ne puis l’effacer


Nul n'est besoin d'atteindre un age canonique, ou même l'âge de regarder ses actions, pour éprouver l'absurdité du monde. Une souffrance a 20 ans n'est pas moins illégitime ou immature ou profonde qu'une souffrance à 10, 15, 25, 30, 40, 50, 60, 70, 80, 90 ans... Merci de votre partage, de votre bel écrit, et excellente année, pleine d'amour, à vous !

 
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
3691 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 2 jan à 22:22 Citer     Aller en bas de page

J’ai été touchée par votre sincérité et pour le style, la patte, la griffe..que dis-je ? La plume. Votre plume.


Bienvenue parmi nous

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
197 poèmes Liste
10757 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 3 jan à 02:00
Modifié:  3 jan à 02:01 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Je rejoins La Brune Colombe : ton poème est touchant, tant sur la forme que sur le fond.
Décidément, ton écriture me plait bien !

Merci à toi !

  ISABELLE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
0 poèmes Liste
289 commentaires
Membre depuis
23 octobre 2018
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 3 jan à 07:09
Modifié:  3 jan à 07:10 par barneviler.michalon@sfr.fr
Citer     Aller en bas de page

ne dit-on pas que les paroles s'envolent
et les écris demeurent, c'est bien le cas pour les tiens
en tout cas aujourd'hui ils m'auront touché en profondeur
et je les lirai encore et encore au-delà de l'ivresse
belle journée à toi et au plaisir de te lire
bravo! belle écritures merci de ce beau partage
W.S

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
228 poèmes Liste
15033 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 3 jan à 11:21 Citer     Aller en bas de page

touchante lecture
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
316 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 3 jan à 13:55 Citer     Aller en bas de page

On dira que vous avez du talent. Bravo!

  SHElene
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
14024 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 3 jan à 16:19 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Naliwe Lewan,

Magnifique poésie touchante !



Belle soirée !
Bonne Année !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
201 poèmes Liste
3832 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 7 jan à 15:46 Citer     Aller en bas de page

De très belles images dans cet écrit et beaucoup d'émotion.

Les mots sont là pour ça aussi, sublimer ce qui nous ronge.
Merci du partage

Myo

 
Chlamys


Si la vie n'est qu'un passage, sur ce passage au moins, semons des fleurs - Montaigne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
124 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
4 mars
  Publié: 19 jan à 17:13 Citer     Aller en bas de page

J’aime beaucoup le temps que prend votre poème pour éclore.
Et cet espoir est comme un cri, je vous souhaite qu’il soit comblé. Amitiés

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 284
Réponses: 9
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0436] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.