Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 311
Invisible : 0
Total : 311
13202 membres inscrits

Montréal: 15 sept 12:38:18
Paris: 15 sept 18:38:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Nos soleils Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
doux18

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
375 commentaires
Membre depuis
4 septembre 2016
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 3 jan à 12:05 Citer     Aller en bas de page



Souviens-toi de nos soleils
Qui baignaient cet été incertain
Nos soleils de jeunesse
Qui tombaient en averse de lumière

Si tu entrouvres les yeux
Tu peux encore t’aveugler
De ces soleils humides
Si tu entrouvres les paupières
Tu les verras
Sous le plafond du ciel

Tu peux les voir
Ces soleils ivres
Ils louvoient dans le ciel
Dans leur mausolée d’Azur

Ces soleils de ton enfance
Qui coloraient ta peau
Ces soleils obscurcis
D’avoir trop brillé

Les soleils de ton enfance
Tu n’étais qu’une petite fille

Et la morsure de ton absence
Et ton cœur que l’on brime
Ton coeur qu’on abîme

Et toujours nos soleils qui brillent
En deçà de moi
Au-delà de Toi

En deçà de moi
Au-delà de Toi.


Pierre-Emmanuel


 
andre Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Rien c'est déjà quelque chose
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
233 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2018
Dernière connexion
9 janvier
  Publié: 3 jan à 15:56 Citer     Aller en bas de page

Le bonjour poétique, doux18

Petit passage plaisant dans mes lectures de la soirée

Ha ! Un peu de soleil poétique par ces temps de froidures

Quelques lignes qui réchauffent le cœur.





André

  André Pierre
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 3 jan à 16:05 Citer     Aller en bas de page




Bonsoir Pierre-Emmanuel,

Magnifique poésie romantique !



Belle soirée !
Bonne Année !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
170 poèmes Liste
4510 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 4 jan à 02:11 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Doux

C'est doux ce poème. Belle écriture.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 4 jan à 15:01 Citer     Aller en bas de page

Soleils d'ivresse et d'averses...soleils mordants et tendres...
J'aime leurs variations dans ce que tu nous livres ici...

Mes amitiés...
Riaga....

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
ticia


petit ange qui me guide, ne m abandonne pas
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1510 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2011
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 7 jan à 09:34 Citer     Aller en bas de page

Nostalgie du temps qui passe sur fond d' amour.. J' ai beaucoup aimé
Merci à toi

  aime la vie même si elle te deçoit
doux18

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
375 commentaires
Membre depuis
4 septembre 2016
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 14 jan à 09:55 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup à vous

André Sybilla JB Hubix Riaga Ticia


Pour vos mots qui viennent frôler mes mots, mes mots qui s'enrichissent votre ressenti

Il y a en effet de l'amour, mais aussi de la mélancolie dans ce texte.

Mes amitiés

Pierre-Emmanuel

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 298
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0401] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.