Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 248
Invisible : 0
Total : 251
· MUSCADE · ODIN · La Zouave
13061 membres inscrits

Montréal: 20 jan 10:45:06
Paris: 20 jan 16:45:06
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: A l'encre de rouges coquelicots Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ferhat

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
155 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2013
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 5 jan à 05:32 Citer     Aller en bas de page


A l‘encre des rouges coquelicots
Aux pétales charnus de nos saintes blessures
Les lèvres de la nuit assombrie de maux
Colorent l’aurore des déchirures

Aube de nos regards plaintifs
Baignant dans les traînées de vols d’oiseaux
Picorant les graines aux couleurs rouge vif
Semences de fièvres dans nos mots

Chancelante la lune pleine dans le ciel en randonnée
Habille de ses reflets nos pensées errantes
Poussées sur l’océan de marées
Vers les îles de feux aux étincelles d’amour crépitant

Que de larmes fermentées dans le livre de la vie
Que feuillettent les mains venteuses du passé
Epicées de souvenirs au goût de nostalgie
Plat d’un rêve au cœur d’un présent asséché

Sur l’arbre de l’espoir restera toujours ce nid
Nichoir pour les idéaux sur les chemins perdus
Avec le calice accrescent couvrant le fruit
Coeur fruit ! notre encrier !

Ferhat




 
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
678 poèmes Liste
4038 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 5 jan à 06:02 Citer     Aller en bas de page

Sympathique écriture

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
181 poèmes Liste
2944 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 5 jan à 06:51 Citer     Aller en bas de page

J'aime bien ces juxtapositions de nature, d'amour et du souci d'écrire... vrai, voilà ce que me suggère le rouge.

La nature est une muse supérieure.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
535 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 5 jan à 06:54 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Tout est beau le fond et la forme.
L'encre des rouges coquelicots est pour moi un symbole puissant.

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Williams Student


Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des causes à effet
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
195 commentaires
Membre depuis
23 octobre 2018
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 5 jan à 14:45
Modifié:  5 jan à 14:46 par Williams Student
Citer     Aller en bas de page

j'adore cette fleur rouge coquelicot, et ce symbole en écriture et en poésie qui parle de cette fleur m'interpelle
bravo à toi j'ai aimé ma lecture
W.S

  JE SUIS LE CHARMEUR DE CES DAMES, POUR VOUS SERVIR MESDAMES.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
13372 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 5 jan à 16:36 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir ferhat,

C'est une magnifique poésie !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
ferhat

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
155 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2013
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 6 jan à 12:52 Citer     Aller en bas de page

merci
ODIN
In Poésie
PapillonMystere
Williams Student
Sybilla



plaisir de poésie partagé

Ferhat

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
3224 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 10 jan à 05:43 Citer     Aller en bas de page

Bon Jour Poète Ferhat,


Après une longue absence sur ce site, un réel plaisir de découvrir votre plume fluide et mélodieuse trempée dans l'encre des métaphores poétiques.




A l‘encre des rouges coquelicots
Aux pétales charnus de nos saintes blessures
Les lèvres de la nuit assombrie de maux
Colorent l’aurore des déchirures


Aube de nos regards plaintifs
Baignant dans les traînées de vols d’oiseaux
Picorant les graines aux couleurs rouge vif
Semences de fièvres dans nos mots


Chancelante la lune pleine dans le ciel en randonnée
Habille de ses reflets nos pensées errantes
Poussées sur l’océan de marées
Vers les îles de feux aux étincelles d’amour crépitant



Que de larmes fermentées dans le livre de la vie
Que feuillettent les mains venteuses du passé
Epicées de souvenirs au goût de nostalgie
Plat d’un rêve au cœur d’un présent asséché





Tant de nostalgie, voir des regrets, transpire dans cette évocation sublimement poétique des souvenirs de l'histoire de toute une vie.... Plat d’un rêve au cœur d’un présent asséché.
Eminemment triste mais d'une beauté poétique superbe.
Merci poète pour ce beau partage.
Poétiquement,
actuaire
.

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
ferhat

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
155 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2013
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 10 jan à 13:53 Citer     Aller en bas de page

merci actuaire pour le commentaire
et pour votre passage sur mes mots


tes mots me font agréablement plaisir
Amicalement

Ferhat

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 178
Réponses: 8
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0290] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.