Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 26
· Naej
Équipe de gestion
· Maschoune
13162 membres inscrits

Montréal: 19 août 06:20:30
Paris: 19 août 12:20:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Ma cigale Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Barba


Le poète se souvient de l'avenir (J.Cocteau)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
582 commentaires
Membre depuis
29 mai 2015
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 7 jan à 12:45
Modifié:  7 jan à 17:08 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Ma cigale

J'étais ton poète dévoué, ton metteur en scène
J'essayais de sublimer tes charmes de sirène
Tu étais ma muse, ma source et mon oxygène.

Tu étais l'esprit subtil, le corps fleur de sel
Aux douces provocations et aux attentes sensuelles
La femme cigale et envoûtante, mon graal charnel.

Je vivais de chimères pleines de sensualité,
De fous désirs, de chauds plaisirs inexplorés,
Mêlais nos corps épris d'un attrait démesuré.

Et puis un jour nos chemins se sont séparés
La vie, nos occupations nous ont égarés
Nous nous sommes éloignés sans heurts et sans regrets

Et si un jour, à nouveau, nous nous recroisons
L'envie intacte, intense, sera notre horizon
Nos deux corps endiablés s'aimeront à foison.

Et de joyeuses cabrioles nous emporteront
Au pays des « ah ! » des « oh ! » des « oui c'est trop bon ! »
Nous baiserons, nous baiserons, nous baiserons…

Barba

  Barba
andre Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Rien c'est déjà quelque chose
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
233 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2018
Dernière connexion
9 janvier
  Publié: 7 jan à 13:36 Citer     Aller en bas de page

Le bonjour poétique, Barba

Petit passage dans mes lectures du soir

Tout un programme qui ne cache rien.


Salutation poétique





André

  André Pierre
Barba


Le poète se souvient de l'avenir (J.Cocteau)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
582 commentaires
Membre depuis
29 mai 2015
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 7 jan à 14:03 Citer     Aller en bas de page

Merci André d être passé (e)?
C'est bon de temps en temps de pouvoir se lâcher 😊

  Barba
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
172 poèmes Liste
4392 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
18 août
  Publié: 7 jan à 17:00 Citer     Aller en bas de page

Et elle danse maintenant ?

Texte fort sympathique.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Barba


Le poète se souvient de l'avenir (J.Cocteau)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
582 commentaires
Membre depuis
29 mai 2015
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 8 jan à 02:34 Citer     Aller en bas de page

Elle danse, elle chante et tout et tout! 😜

  Barba
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
174 poèmes Liste
1777 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
26 juillet
  Publié: 8 jan à 03:08 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Barba

j'ai adoré---comme tu t'en doutes !
De la mélancolie qui se tricote aux premières strophes
Et qui se transforme petit à petit
En retour plus fort que jamais ...

Lutter contre soi-même et ses émotions
Ne sert à rien, si ce n'est à faire de l'adrénaline
Une peau de chagrin !
Alors étincelons, laissons briller nos envies

Et la vie sera plus rose, plus belle
Plus goûteuse et à notre image.

Je suis pour les "oh" les "ah"
Pour les hauts sans bas
Et pour les "oh ...d'ébats"

MERCI - bisous - MUSCADE

  MUSCADE
Barba


Le poète se souvient de l'avenir (J.Cocteau)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
582 commentaires
Membre depuis
29 mai 2015
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 8 jan à 06:04 Citer     Aller en bas de page

Merci Muscade pour ton passage et ton commentaire... Criant de sensualité.....hihihi

  Barba
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 8 jan à 06:23
Modifié:  8 jan à 06:44 par actuaire
Citer     Aller en bas de page

Bon Jour Poète Barba,


Après une longue absence sur ce site je viens découvrir votre plume.

J'étais ton poète dévoué, ton metteur en scène
J'essayais de sublimer tes charmes de sirène
Tu étais ma muse, ma source et mon oxygène.

Tu étais l'esprit subtil, le corps fleur de sel
Aux douces provocations et aux attentes sensuelles
La femme cigale et envoûtante, mon graal charnel.

Et si un jour, à nouveau, nous nous recroisons
L'envie intacte, intense, sera notre horizon
Nos deux corps endiablés s'aimeront à foison.


...

Je comprends cher Poète pourquoi votre cigale aux allures d'une sirène au corps fleur de sel est devenu votre graal charnel.
Beau poème... belle plume fluide et musicale... Un régal de vous lire.

Merci pour le partage,
Bien à vous, Poétiquement.
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
ticia


petit ange qui me guide, ne m abandonne pas
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1510 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2011
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 8 jan à 06:44 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Barba,
Un jour peut-être elle reviendra chanter dans tes bras..
Belle journée à toi

  aime la vie même si elle te deçoit
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
203 poèmes Liste
11142 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
19 août
  Publié: 12 jan à 06:46 Citer     Aller en bas de page

Tout un programme en perspective qui, je te le souhaite, se réalisera

Contente de te lire par ici

  ISABELLE
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
5036 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
10 août
  Publié: 26 févr à 10:37 Citer     Aller en bas de page



Yvon

  YD
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
1er août
  Publié: 6 juin à 00:47 Citer     Aller en bas de page

rien que le titre, ça me plaisait déjà beaucoup car je mets derrière " la cigale" son chant sous le ciel radieux de l'été, que des représentations positives en fait. Et la suite de ton texte est agréable, à un moment, j'ai redouté l'arrivée de la tristesse et tu as su prendre un autre chemin, c'est super.
Amicalement.
pyc.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 498
Réponses: 11
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0588] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.