Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 45
Invisible : 0
Total : 51
· Williams Student · Drôle d'oiseau · La Brune Colombe · Dame Po'M · ODIN
Équipe de gestion
· Maschoune
13063 membres inscrits

Montréal: 21 jan 07:08:55
Paris: 21 jan 13:08:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Île Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ferhat

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
156 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2013
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 11 jan à 02:32
Modifié:  11 jan à 04:34 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Quand les vents voyageurs caressent ta chevelure
Ondoyante essuie la brume et les embruns sur les flots
Sur l’horizon tremblant de mon cœur surgissent des écueils
Accueillant les flux de ton regard en sursaut

Atoll dans mon être errant
Refuge des désirs naufragés
Où le rêve répare les épaves
Par les houles d’une absence éprouvées

Soubresauts tourbillons
Aux racines fissurant les parois écaillées
Les sentiments se déversent en lueur
Éclairent l’océan de l’idéal perdu

Lorsque sur l'horizon le brouillard s’effiloche
L’île de l’espoir apparaît
Dans les yeux se rive s’accroche
Avec ta silhouette aux mains tendues

Ô beauté aux cristaux d’étoiles limpides
Ton corps brille à travers la rosée
Avec ses reflets de soleil en traîne
Habillant ton corps à l’unisson

Tes mains branches de lumière
Glissent dans la vallée de la passion
Serpentent comme une rivière
Se jettent entre les lèvres de mes émotions

Là où ta douceur s’en mêle
Aux forces des vagues et des courants
Étreinte et cris sur la rade
Taraudent le cœur en fusion

Là où l’amour dans les entrailles se terre
Écrit avec le feu son roman
Loin des naufrages et dérives
Juste dans le rêve loin de la raison

Beauté aux couleurs d’arc-en-ciel
Route en fleurs dans l’averse des pleurs
Tu tètes les rayons de soleil sur mon cœur
Ô ! Mon idole ! Ma muse aux mots enchanteurs

Ferhat

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
7433 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 11 jan à 02:50 Citer     Aller en bas de page

FERHAT,
en tant qu'Esperance accompagnant le pêcheur,
dans les pensées de cet accompagnateur,

Tes mains branches de lumière
Glissent dans la vallée de la passion
Serpentent comme une rivière
Se jettent entre les lèvres de mes émotions
.

les nécessitées de l'éloignement,
ont des lectures de pensées, m'entretenant.
Beauté aux couleurs d’arc en ciel
Route en fleurs dans l’averse des pleurs
Tu tètes les rayons de soleil sur mon cœur
Oh ! Mon idole ! Ma muse aux mots enchanteurs
.

c'est pourquoi j'ai beaucoup apprécié ton texte.
à bientôt de SAM

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
13391 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 11 jan à 16:55 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Ferhat,

Magnifique poésie que j'ai aimé lire !



Belle soirée !
Toutes mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
437 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 12 jan à 05:31 Citer     Aller en bas de page

De très beau passages dans votre poésie, je trouve, ferhat merci de l'avoir partagée

 
ferhat

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
156 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2013
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 13 jan à 05:08 Citer     Aller en bas de page

merci

samamuse
Sybilla
Miette


Pour vos passages sur mes mots

Ferhat

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
3224 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 16 jan à 05:20 Citer     Aller en bas de page

Bon Jour Ferhat


Me revoilà sous vos lignes, ami Poète,





Ô beauté aux cristaux d’étoiles limpides
Ton corps brille à travers la rosée
Avec ses reflets de soleil en traîne
Habillant ton corps à l’unisson


Tes mains branches de lumière
Glissent dans la vallée de la passion
Serpentent comme une rivière
Se jettent entre les lèvres de mes émotions


Là où ta douceur s’en mêle
Aux forces des vagues et des courants
Étreinte et cris sur la rade
Taraudent le cœur en fusion




Je comprend mieux après lecture les raisons de votre idolâtrie pour votre muse aux mots enchanteurs!
Très beau poème imprégné de superbe images océaniques.

Merci pour le partage,
amicalement,
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
ferhat

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
156 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2013
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: Hier à 14:02 Citer     Aller en bas de page

merci
actuaire
pour ton passage sur mes mots

Plaisir de poésie et d'amitié partagé

Ferhat

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 115
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0504] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.