Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 7
Invités : 220
Invisible : 0
Total : 227
· ori · Lapoètesse · actuaire · Myster · SHElene · Damon · ODIN
13127 membres inscrits

Montréal: 17 févr 13:37:53
Paris: 17 févr 19:37:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Le temps de l'insouciance Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Adamantine

Administratrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
410 poèmes Liste
12590 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
17 février
  Publié: 19 jan à 10:49
Modifié:  19 jan à 10:51 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page






J’ai couché ton prénom et baisé ta mémoire
Comme d’autres mon corps ; il ne m’appartient plus,
Dégoisé ma colère en joutes oratoires
Qui n’ont pas ravivé le passé, révolu.

Je l’envie, je le hais ce temps de l’insouciance
Tu étais mon tourment si rare et si précieux
Qui faisait naître en moi le désir, la défiance
Lorsque j’étais lassée de tes jeux capricieux.

Nue de mes sentiments, en rade de chaleur
C’est à toi que je songe avant de m’endormir
Ou lorsque je suis seule à penser ma douleur
Toi qui disais m’aimer... ou aimais me le dire...

C’est fini à présent, mes jours bleus sont partis,
Ne restent que les noirs aussi longs qu’insipides,
Ceux qui s’enchaînent las et meurent sans un bruit...
Sans toi je n’ai plus d’air et ma coquille est vide.



Tu sais, je vais t'aimer par Diana Panton ; il s'agit de la version française de l'une de mes chansons préférées : Eu sei que vou te amar

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
227 poèmes Liste
14874 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
17 février
  Publié: 19 jan à 12:02 Citer     Aller en bas de page

très toucher
très beau

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Adamantine

Administratrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
410 poèmes Liste
12590 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
17 février
  Publié: 19 jan à 13:10 Citer     Aller en bas de page

Citation de mido ben
très toucher
très beau



Merci beaucoup Mido

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
13681 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
16 février
  Publié: 19 jan à 16:05 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Adamantine,

Magnifique poésie qui touche le coeur !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Adamantine

Administratrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
410 poèmes Liste
12590 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
17 février
  Publié: 19 jan à 17:33 Citer     Aller en bas de page

Citation de Sybilla


Bonsoir Adamantine,

Magnifique poésie qui touche le coeur !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla



Merci beaucoup Sybilla

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
3666 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
16 février
  Publié: 19 jan à 20:24 Citer     Aller en bas de page

Il semblait bon ce temps de l’insouciance...mais tout à une fin...

C’est très bien exprimé comme d’habitude



LBC

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
194 poèmes Liste
10600 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
17 février
  Publié: 20 jan à 03:01 Citer     Aller en bas de page

Au noir des jours succéderont d'autres couleurs...

Belle plume comme d'habitude

  ISABELLE
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
137 poèmes Liste
3181 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 20 jan à 09:46 Citer     Aller en bas de page

Êlle se "bis repettitera", cette insonciance...j'avais aimé le titre et espéré quelques couleurs aux joues mais même ainsi, tu réussis à emporter "sans déborder"...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Adamantine

Administratrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
410 poèmes Liste
12590 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
17 février
  Publié: 20 jan à 10:26 Citer     Aller en bas de page

Citation de La Brune Colombe
Il semblait bon ce temps de l’insouciance...mais tout à une fin...

C’est très bien exprimé comme d’habitude



LBC



Le temps perdu ne se rattrape pas
Merci LBC

Citation de Maschoune
Au noir des jours succéderont d'autres couleurs...

Belle plume comme d'habitude



Mais oui, j'en suis convaincue. Ecrire exacerbe souvent nos émotions. Merci Isa.


Citation de RiagalenArtem
Êlle se "bis repettitera", cette insonciance...j'avais aimé le titre et espéré quelques couleurs aux joues mais même ainsi, tu réussis à emporter "sans déborder"...


Ok promis, un jour, j'écrirai un vrai poème optimiste

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
167 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
17 février
  Publié: 20 jan à 12:54 Citer     Aller en bas de page

Merci Adamantine. Je suis invariablement séduite par votre plume et votre belle mélancolie.

  SHElene
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
197 poèmes Liste
3773 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
13 février
  Publié: 20 jan à 15:55 Citer     Aller en bas de page

Ce n'est pas toujours négatif une coquille vide ... ça laisse de la place pour y mettre, enfin, l'essentiel.
La tâche peut sembler bien ardue mais...le défi vaut la peine...

De tout cœur avec toi ma belle.

Merci pour l'émotion de ce bel écrit.


Myo

 
Adamantine

Administratrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
410 poèmes Liste
12590 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
17 février
  Publié: 4 févr à 14:13 Citer     Aller en bas de page

Citation de SHElene
Merci Adamantine. Je suis invariablement séduite par votre plume et votre belle mélancolie.



Merci pour ces mots qui me touchent véritablement.

Citation de Myo
Ce n'est pas toujours négatif une coquille vide ... ça laisse de la place pour y mettre, enfin, l'essentiel.
La tâche peut sembler bien ardue mais...le défi vaut la peine...

De tout cœur avec toi ma belle.

Merci pour l'émotion de ce bel écrit.


Myo



C'est vrai qu'il y a de la place... Merci Myo

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
3195 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 février
  Publié: 9 févr à 13:18 Citer     Aller en bas de page

Ah ! ma chère, l'amour et son inconstance n'a pas fini de faire couler beaucoup d'encre. Victime, bourreau des cœurs, il y en a pour tous. J'aime à citer ces vers de La Fontaine (Le lion amoureux) :
"Amour, amour, quand tu nous tiens,
On peut bien dire "Adieu prudence" " !

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Adamantine

Administratrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
410 poèmes Liste
12590 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
17 février
  Publié: 11 févr à 15:10 Citer     Aller en bas de page

Citation de In Poésie
Ah ! ma chère, l'amour et son inconstance n'a pas fini de faire couler beaucoup d'encre. Victime, bourreau des cœurs, il y en a pour tous. J'aime à citer ces vers de La Fontaine (Le lion amoureux) :
"Amour, amour, quand tu nous tiens,
On peut bien dire "Adieu prudence" " !

Bizzz JB



Merci JB pour cet agréable com.
Bises

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 166
Réponses: 13
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0368] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.