Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 287
Invisible : 0
Total : 287
13087 membres inscrits

Montréal: 21 juil 21:40:44
Paris: 22 juil 03:40:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Indécision Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
165 poèmes Liste
4345 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 9 févr à 10:37 Citer     Aller en bas de page

 
Indécision
 

J'aurais voulu t'aimer
J'aurais dû
pu
su t'aimer
Mais tout cela n'est rien
car mon vouloir s'est tu
dans la nuit de mes mains
dans le silence de l'aimer vide

La cicatrice somptueuse du présent
faisait obstacle au temps
qui d'un rot
nonobstant sa coulée
collait à mon cerveau
son vaste tremblement

T'aimer
Oui mais...

 

  La vie commence à chaque instant.
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
1550 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 9 févr à 15:04 Citer     Aller en bas de page

Cc JB! Nous ferais-tu une crise existentielle à travers cette "Indécision" ?
Vouloir, devoir, pouvoir, taire !!! Aimer, oui mais...
Complication...

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
414 poèmes Liste
13204 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 9 févr à 15:55 Citer     Aller en bas de page

J'aurais voulu, pu, dû... Mais... Tout est dit.
J'ai beaucoup aimé.

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14960 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 9 févr à 16:57 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Jean-Baptiste,

Des mots très évocateurs !
Superbe !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
11094 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 10 févr à 02:48
Modifié:  10 févr à 02:48 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Et ce "oui mais... " qui laisse la porte ouverte, comme autant de points de suspension ...

  ISABELLE
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
165 poèmes Liste
4345 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 10 févr à 03:07 Citer     Aller en bas de page

@ Mawringhe, Adamantine, Sybilla et Maschoune, il est symptomatique qu'ici seules des dames soient venues commenter. Ce dont je vous remercie.

Bah ! si longtemps j'ai cru à "l'amour toujours" la solidité de cette assertion est désormais battue en brèche par Madame la vie en personne et la plus grande volonté est dès lors peu de chose et peut s'effacer facilement devant la réalité... inamovible des actes.

Les vocables de ce court poème sont très précisément choisis et traduisent en mots mes sentiments les plus profonds de sorte qu'en le relisant j'y vois une image tristement réelle et sans détours.

Life is life...

Bizzz JB


  La vie commence à chaque instant.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15467 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 10 févr à 08:48 Citer     Aller en bas de page

en quelque vers
on passe par tout
les questionnement
les decisions
qui constitue une relation
ou la deconstitue
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
1550 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 10 févr à 18:41 Citer     Aller en bas de page

Bon, c'est bien ce que je dis : indécision =complicaton=demollition de "amour toujours"=où en es tu donc ?
"Image tristement réelle et sans détours"... hohé compère, tu as le vague à l'âme, urgent de te ressaisir!
N'oublies jamais que dans la vie, le choix, nous l'avons... toujours. Après il faut l'assumer, certes.Tu connais ma devise: "Il vaut mieux vivre avec des remords que des regrets !" A bon entendeur salut !

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
165 poèmes Liste
4345 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 11 févr à 12:09 Citer     Aller en bas de page

@ mido ben et Mawringhe, merci.

Mawr, évidemment, on a toujours le choix.
Là il sera destructeur, pour l'un ou pour l'autre. Si ce n'est pour l'un et l'autre...
Quand un fil se tend, tend, tend... il arrive un moment où il casse.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
1550 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 11 févr à 16:11 Citer     Aller en bas de page

JB, ne laisse pas le fil se tendre, tendre, tendre et casser ! un fil qui se rompt s'effiloche en vrille, un fil que l'on coupe est net ! Le résultat est le même, réfléchis... que vaut-il mieux ? Les points de suture tiennent toujours mieux sur une coupure franche. Je dis ça, je dis rien... mais j'ai assez posé de"stéri- strip" !!!

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
629 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 12 févr à 04:49 Citer     Aller en bas de page

Merci de votre poème In poesie, je le trouve super, en particulier la première strophe que je trouve vraiment agréable et percutante

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
165 poèmes Liste
4345 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 12 févr à 18:41
Modifié:  12 févr à 18:44 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

@ mawringhe et Miette, merci de vos visites.

Mawr, ça va je t'ai entendue. Purée, il n'y a pas qu'au téléphone que tu parles fort.

Miette, la première strophe m'a demandé par mal de travail. Je voulais mettre en évidence qu'il ne suffit pas de vouloir, même avec le renfort de devoir pouvoir et savoir. J'aurais voulu... mais... et puis le mais du dernier vers.
La volonté, qui s'effrite, face à la réalité, se trouve sur la pente glissante...

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 12 févr à 19:46
Modifié:  12 févr à 19:52 par actuaire
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Jean Baptiste,



Voilà un Poète... un monsieur.

J'airai pu, j'aurai dû, j'aurai su et j'aurais voulu t'aimer... c'est une phrase sublime mais éminemment intimiste et tellement vidée d'avenir... Parce que on sent venir... le car ou le mais

Mais mon vouloir s'est tu dans la nuit de mes mains... vide d'aimer... une phrase d'une extrême gravité mais suffisamment sibylline pour qu'on ne comprenne rien, vide de donner ou vide de recevoir de l'amour.

Un vaste tremblement qui colle à mon cerveau. Cela sent le non dit...quoi... comment... pourquoi...?

T'aimer... Oui ...Mais Mais quoi au juste...?

La dernière phrase est extrêmement précise mais tellement vague... un mais probablement rationnel... "de type non-dit" ou "trop-dit"... mais non déclaré ou explicité ... pour ne pas blesser ?... par manque de courage ? Comme si tu t'es fait un nœud dans la tête... une indigestion non avouée... un truc qui a déplu... terriblement déplu... un manque de confidentialité?... trop de bruit? et pas assez d'intimité?

Entre adultes... il me semble qu'un dialogue devrait toujours être possible...

Le lecteur n'est bien entendu pas sensé apprendre les réponses!!... Mais l'autre le mérite quand même... car il est toujours en mesure de changer tel ou tel comportement qui n'est pas à ton goût?

Bien à toi l'ami.
Etienne



  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
165 poèmes Liste
4345 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 20 févr à 10:54 Citer     Aller en bas de page

Cher actuaire, merci de ce beau commentaire.

Là, on en est largement après le dialogue.
Et pour moi ça sent sérieusement l'épilogue.
Mais ce n'est pas comme au théâtre antique et je ne demanderais pas au public de se mouiller.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 22 févr à 07:43 Citer     Aller en bas de page

Mais ce n'est pas comme au théâtre antique et je ne demanderais pas au public de se mouiller.

Absolument... la discrétion est parfois essentielle au croisement des chemins.

J'aime vous entendre discourir sur nos ancêtres grecs... bâtisseurs de nos fondations culturelles

Bien à toi

Etienne

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
165 poèmes Liste
4345 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 22 févr à 09:36 Citer     Aller en bas de page

Comment te dire cher Étienne, la Grèce antique est pour moi comme un filet de sécurité pour ma façon de penser.
Alors ce secours est salutaire, vital, polyvalent, et quelques fois porteur de poésie.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 248
Réponses: 15
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0319] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.