Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 34
Invisible : 0
Total : 36
· Shaula · arthurluberlu
13125 membres inscrits

Montréal: 24 avr 10:50:37
Paris: 24 avr 16:50:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: La vaincue - Partie 2 Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Kill.A.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
55 commentaires
Membre depuis
13 janvier
Dernière connexion
23 avril
  Publié: 12 févr à 14:02
Modifié:  12 févr à 16:30 par Emme
Citer     Aller en bas de page






Elle, tordue et dédoublée, de la folie à l'état pur

Ses traits de visages étaient sombres et isolés

Tout comme elle, nocive est sa drogue dure

Son corps dépérit petit à petit et devient bleuté




Elle avait une crinière blonde mais tellement foncée par la noirceur de son âme

Un jour, croyez-le, fut où elle était comme tous les autres gosses

Et elle crachera en vous jurant que si elle ne l'avait pas connu elle serait une "dame"

Qu'elle aurait dévoré la vie comme un chien mangerait son os


Elle avait un rire qui retentissait dans tout un champ

On pouvait ressentir l'instabilité mentale de la reine des abeilles


Elle vous sourira et contiendra ses tremblements


N'oubliez pas que la Vaincue a réussi même à ternir le soleil



Ses mains étaient écorchées par la vie, ses obsessions, et ses hontes

Ses vêtements tachés, dépareillés, troués, recouvrant son corps blême

Et pourtant un jour elle compléta l'infâme et peu à peu son vice monte

Dévastée par la laideur du monde elle en devenue son emblème même





Avachie sur sa chaise, une bière à la main et une vieille clope de l'autre

Son regard perce, elle sait, elle devine tout de vous puis arrive alors la pendaison

Souvent armée, elle ne jure que par le mal maintenant et surtout le vôtre

Seul lui compte et ce même s'il s'ensuit le chaos oppressant l'enfer en une maison










 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
7949 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
24 avril
  Publié: 14 févr à 02:52 Citer     Aller en bas de page

Bonjour et merci "alpacina"
Dieu merci je ne l'ai pas rencontré.
L'ambiance donne une sensation bizarre
J'aime les nouveautés.
à + de "sam".

 
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
438 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
23 avril
  Publié: 15 févr à 03:42 Citer     Aller en bas de page

Un petit côté noir à la Chattam ou Grangé.
Comme Sam, j'aime bien plume très perso.

  SHElene
Kill.A.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
55 commentaires
Membre depuis
13 janvier
Dernière connexion
23 avril
  Publié: 17 févr à 14:24 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous et oui "Les vaincus" et ses suites sont des textes représentant de vraies personnes, avec une image modifiée et intérieure que je fais ressortir physiquement dans ces textes. En tout cas merci de votre attention.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 89
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0278] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.