Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 12
Invisible : 0
Total : 15
· AIMA
Équipe de gestion
· Allantvers · In Poésie
13375 membres inscrits

Montréal: 15 juil 02:29:59
Paris: 15 juil 08:29:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Après Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
318 poèmes Liste
2764 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 2 mars 2019 à 14:11
Modifié:  4 mars 2019 à 06:23 par marchepascal
Citer     Aller en bas de page

Photo personnelle




Après,

Ne sera plus comme avant ; toi
Que j’ai aimé à en pleurer !
Pauvre, suis devenu sans foi...
Le goût fade des pires oreillers,
S’endormir au sommet d’un poids.

L’amour toujours, ne peux y croire,
Où vais-je à encore y penser ?
Mon cœur saigne, gémit, ce soir,
Me retourne sans cesse, et :

L’interminable désespoir !
La drôle de fin diffuse !

Rien ne pourra flétrir l’ennui,
Oubliant tout se retrouve, use...
Sans toi, s’impose sombre nuit,
Auquel seul le poison infuse.

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
497 poèmes Liste
23098 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
14 juillet
  Publié: 2 mars 2019 à 14:28 Citer     Aller en bas de page

J'apprécie la photo personnelle et ton poème me serre le cœur, il est très beau et émouvant et j'en ressens quelque chose en moi, quelque chose qui me touche vraiment.
Bises ODE 31 - 17

  OM
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 2 mars 2019 à 17:15 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Pascal,

Magnifique poésie qui touche le coeur et très belle photo !



Douce soirée !
Toutes mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 3 mars 2019 à 07:58 Citer     Aller en bas de page

Bon Jour Marchepascal,


Cloué au lit avec une grippe carabinée durant 5 jours... enfin à nouveau debout...

Superbe la photo personnelle!! De l'art naïf... une impression des îles... ? Tu nous diras.

Mais revenons à ton dernier poème... Emu par ma lecture...

Un homme de Lumières qui qui semble avoir perdu une valeur de poids... un havre de paix... une source d'espoir et de repos... un accroche pied de stabilité..

Et sans cet il ou cette elle ... s’impose la sombre nuit... auquel seul le poison infuse.

Je l'ai lu une bonne dizaines de fois... mais ma compréhension s'est arrêté là... Je n'ai pas pu identifier non plus le (la) peintre de ce tableau de la maisonnette rouge et de l'oiseau pourpre.

Bien à toi l'Ami.

Etienne

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16441 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
14 juillet
  Publié: 3 mars 2019 à 08:56 Citer     Aller en bas de page

bouleversant

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
318 poèmes Liste
2764 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 4 mars 2019 à 02:12
Modifié:  4 mars 2019 à 03:17 par marchepascal
Citer     Aller en bas de page

Merci Ode les sons ont la vocation de s'infiltrer dans l'âme, et le coeur est sensible à sa musicalité...
Évidemment le sens en rajoute une dose !
Ton message est touchant ( ainsi va la vie ).


Merci Sybilla photo à la création furtive d'un état d'être... les maux sont faciles à faire parler...


Merci Étienne la grippe et ses hallucinations...
Poésie inspirée de la misère d'un couple qui S'entamme le coeur mutuellement ! Ce qui au final donne ces impressions d’errances, d'incapacités à réagir à ce triste état d'abandon... la photo est une création de deux âmes inspirées par le temps si beau à regarder... naïvement interprétés par des couleurs et traits composés.

Merci Mido si ton coeur à ressenti l'intérieur de mes maux, alors j'ai gagné mon temps à la faire exister...


Mes amis (e) je vous souhaite une belle semaine de virtuosité dans vos discernements, et du temps libre à penser aux étoiles


marchepascal à votre rencontre

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
318 poèmes Liste
2764 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 23 mars 2019 à 16:15 Citer     Aller en bas de page

Merci Shaula, oui sûrement ce genre d’état d’être, une forme de dialogue intérieur à évacuer...


Merci Jiçé
Ah l’amour et ses souffrances !
De l’inspiration à volonté...


Merci à vous deux pour votre passage dans mes pires oreillers


marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1331 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
14 juillet
  Publié: 23 mars 2019 à 16:17 Citer     Aller en bas de page

Citation de Shaula


Pour moi, l'image me renvoie l'abandon, l'absence et le poème les intensifie !

Bel écrit du cœur !
Shaula



Je suis d'accord avec Shaula qui a su mettre les mots sur ce que je voulais dire!

Texte fort...

Rose-Amélie

  🌷
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
318 poèmes Liste
2764 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 23 mars 2019 à 16:36 Citer     Aller en bas de page

Rose-Amélie

Il est vrai qu’en me relisant je me suis bien lâché

Merci pour ton passage


marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
162 poèmes Liste
4688 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 28 mars 2019 à 17:45 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,

"Sans toi, s’impose sombre nuit...", un poème paphétique.
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
318 poèmes Liste
2764 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 6 avr 2019 à 03:52 Citer     Aller en bas de page

Merci Jean-Louis, un poème venant des profondes pensées enfouies...


À très bientôt


Excellent week-end !


Marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 534
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0354] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.