Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 28
· samamuse · manusaran · Aude Doiderose · Cerdick
13071 membres inscrits

Montréal: 23 mai 03:19:41
Paris: 23 mai 09:19:41
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Presenza Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Charlentoine

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
115 commentaires
Membre depuis
14 mars 2017
Dernière connexion
15 mai
  Publié: 20 mars à 03:13 Citer     Aller en bas de page

Discrète âme chérie, aux traits simples et sages,
Tu es là, quelque part, au vaste Paradis,
Ne souffrant plus de rien, à ce que mon cœur dit,
Heureuse auprès des tiens comme dans un village.

C’est ainsi que je vois la chose d’ici bas,
Cet endroit indécis d’où, pleine d’indulgence,
Tu veilles sur mes jours et sur ma mécréance,
Comme jadis enfant tu veillais sur mon pas.

Ta présence est en moi délicate et profonde,
Dans la joie, elle est là, dans la douleur aussi,
Et ta voix sait calmer d’une verve qui gronde,
Ce torrent quelquefois dans mon cœur endurci.

Repose tendrement et doux anniversaire,
Ô ma mère à jamais, aujourd’hui centenaire.


20 mars 2019

  Vive la poésie et le canon de 75
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
557 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
14 mai
  Publié: 20 mars à 04:33 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
La tendresse d'un hommage pour une mère, très émouvant.

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
208 poèmes Liste
3908 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 20 mars à 08:59 Citer     Aller en bas de page

La justesse des mots, la profondeur du sentiment, la pureté de l'émotion ...
et la tendresse, infiniment...

Toujours un grand moment de te lire.
Merci

Myo

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
14746 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 20 mars à 17:42 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Charlentoine,

Très belle poésie plein de tendresse !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
samamuse

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
8050 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
23 mai
  Publié: 21 mars à 03:48 Citer     Aller en bas de page

bonjour et merci Charlentoine
ton texte me concerne, c'est dû à un choix philosophique
c'est le devenir pour la prochaine forme d'existence que j'ai sollicité à l'énergie vitale.
devenir "être de lumières" ou présence énergétique.
à +

 
Charlentoine

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
115 commentaires
Membre depuis
14 mars 2017
Dernière connexion
15 mai
  Publié: 24 avr à 04:42 Citer     Aller en bas de page

Grand merci à tous.

  Vive la poésie et le canon de 75
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
17597 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
17 mai
  Publié: 9 mai à 17:05 Citer     Aller en bas de page

Oh ce texte est magnifique

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 211
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0283] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.